Relecture des lois et textes régissant les medias au Mali : Le lobbying de la Maison de la presse

0

Une délégation de la presse, conduite par le président de la Maison de la presse, Bandiougou Danté, a remis officiellement les conclusions des travaux de réflexion sur l’avant-projet de la nouvelle loi de la presse à la Haute Autorité de Régulation de la Communication (Hac). Les faîtières de la presse comptent sur la Hac pour porter cet avant-projet de loi qui sera très bientôt devant les autorités du pays.

Ce rapport de 62 pages est le fruit des efforts de plusieurs jours de travaux qui a réuni des magistrats, des journalistes, des hommes et des femmes de médias. Selon Bandiougou Danté, au cours des travaux, les syndicats des magistrats ont été représentés par le procureur Idrissa Touré. En plus, dit-il, il y avait des représentants de la Hac et des faîtières de la presse.

Ce document de 62 pages touche les lois et délits de presse, l’aide à la presse, l’attribution de la carte de la presse et prend en compte la presse en ligne.

« Aujourd’hui, ce travail a besoin de lobbying. C’est un travail de la presse malienne et pour la presse malienne. Qui mieux que la Hac pour porter ce dossier auprès des plus hautes autorités pour que le Mali soit enfin doté de texte qui rendra à la presse toute sa dignité », insiste M. Danté.

Fodié Touré, président de la Hac, a promis de ne ménager aucun effort pour accompagner  ce projet de loi. « Je l’accepte », parlant de mission de porter le document aux autorités de la transition. Dans les jours à venir, le rapport sera présenté au Premier ministre, Dr. Choguel Kokalla Maïga qui, selon lui, a déjà donné son quitus à la réussite de la démarche.

Koureichy Cissé 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here