Pour indiscipline et refus d’assurer la relève au centre d’isolement pour Ebola de Djicoroni Para : Six policiers du Groupement mobile de sécurité (GMS) arrêtés

16

Ebola - complexe scolaire - EpidémieSix policiers du GMS (Groupement mobile de sécurité)  ont été placés,  le mardi 25 novembre,  en arrêt de rigueur à l’école de police nationale pour indiscipline. 

Les agents,  en faction à la Clinique Pasteur,  avaient été appelés par le Commissaire du 14ème arrondissement sur instruction du Directeur général adjoint  de la  police  pour assurer la relève au niveau du centre d’isolement de Djicoroni Para  afin de  maitriser ” un cas d’une extrême urgence “, dit-on. Les policiers du GMS ont refusé, estimant qu’ils n’ont pas reçu l’ordre du Commandant en chef du Groupement mobile de sécurité. Malgré l’insistance du Directeur général adjoint et du commissaire du 14ème arrondissement, ces policiers n’ont pas obtempéré.

Le Commandant du GMS,  Dioubaly Diawara,  informé du comportement de ses hommes  sur le terrain,  a pris ses responsabilités en faisant arrêter les six policiers  à l’origine de cette insubordination. Il nous revient  qu’il a pris sa décision partant du fait qu’un ”  élément du GMS,  une fois sur le terrain, relève de l’unité de police territorialement compétente. Et la Clinique Pasteur,  dont ils assuraient la garde,  relève du 14ème arrondissement”.

 

En réaction à l’arrestation de six des leurs, le comité syndical GMS -CCR a invité tous ses militants à ne pas travailler. Ce mot d’ordre a été suivi le mardi dans l’après-midi et dans la journée d’hier mercredi. Ainsi, pour assurer le service minimum, ce sont les secrétaires de divers commissariats de Bamako et des commissariats publics qui ont été déployés dans différents endroits de la capitale pour réguler la circulation et assurer le maintien d’ordre. Des gendarmes se sont même joints à ces derniers au niveau de certains carrefours.

En effet, au cours d’une rencontre tenue  hier mercredi, les responsables en charge de la sécurité ont exhorté les commissaires de tout entreprendre pour faire prévaloir l’autorité de l’Etat.

Du côté de la Direction générale de la police nationale (DGPN), des sanctions pourraient tomber dans les jours à venir.

Aux dernières nouvelles, le syndicat de la police a démarché la hiérarchie en vue d’un dénouement rapide et sans drame de la situation.

    Abdoulaye DIARRA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

16 COMMENTAIRES

  1. Ce syndicat doit etre dissout et ses responsables doivent rejoindre les 6 policiers en prison. Cela permettra aux autres de bien reflechir avant de poser des actes irresponsables.

  2. indiscipline, l’impunité, le népotisme c’est ça le Mali…. IBK a jure de donner un autre visage, malheureusement il est lui même pire……

  3. Voila la consequence de ramasser vos racailles d’enfants recales dans les differents corps d’armes, ils n’ont aucune notion civique et morale.

  4. Ces policiers sont interesses seulement par l’argent,sur les routes et sur les carrefours,Si vous quittez par route a Gao ou Tombouctou pour vous rendre a bamako,les policiers qui sont a la sorti de Gao,les gendarmes qui sont a la rentree de Gossi, les policiers qui sont a la rentree de Sevare rendent la vie infernale aux pauvres passagers saisonniers qui viennent chercher du travail a bamako, les cars sont bloques sonvent pendant une heure de temps pour les faire payer de force ces pauvres gens.C’est pourquoi nos forces de securites fuient comme des lapins en entendant meme le bruit d’une lance pierre.Allah ne dort jamais,c’est pourquoi barka tout la(expression bamanan)
    IBK doit se mettre en cause ou partir

  5. IL FAUT LES SANCTIONNER FORCE DOIT RESTER A LA LOI C EST UN DES PRINCIPES DE BASE DE LA DEMOCRATIE
    RECOMPENSER LES PLUS MERITANTS

  6. C’est pas surprenant, parce que être policier au Mali, est une seconde option? dans ce cas de figure peut-on parler d’amour et du respect du métier?

  7. PEUR D’ÉBOLA OÙ PAS SES POLICIERS MÉRITENT UNE LEÇON ; IL FAUT QUE LA DISCIPLINE SOIT RESPECTÉ ET QUE L’ORDRE RÈGNE DE NOUVEAU . LE MALI DOIT RETROUVER SON HONNEUR D’AUTREFOIS . CAR LES POLICIERS MALIENS NOUS FAIT HONTE ; TOUS LES JOURS QUE DIEU FAIT À CAUSE DE LEURS IRRESPONSABILITÉ ET LEURS MAGOUILLES ; QUANT À LA CIRCULATION N’EN PARLE MÊME PAS CAR C’EST LA DÉBAUCHE TOTALE ……………..

  8. ILS SONT MEME INUTILES CES POLICIERS QUI NE SE SOUCIENT QUE DE LA RAQUETTE. CA NE VA PAS DURER. LES BILLETS DE 1000 F CFA VONT COMMENCER A LES MANQUER TOUT DE SUITE, ET ILS SE REMETTRONS AU BOULOT. ILS PREFERENT LA CIRCULATION PLUS QUE N’IMPORTE QUELLES AUTRES POSTES.
    IL FAUDRA AUSSI PENSER A LES FORMES DE LEURS DEVOIRS ET DROIT CES IGNARDS RAQUETTEURS DE PAUVRES CITOYENS QUI SE DEBROUILLENT POUR AVOIR SON PRIX DE CONDIMENT. 😆 😆 😆 😆 👿 👿 👿 👿

  9. M. le Ministre, voila l’occasion de mettre de l’ordre au lieu des mots creux tous les jours. Qu’ils soient tous radiés s’ils le faut et s’ils sont fautifs. Pourquoi ne peut-on pas appliquer la loi au Mali?

  10. Je ne sais pas ce que la grève des policiers peut causer au niveau du maintien d’ordre. Mais au niveau de la circulation routière, c’est mieux que les policiers soient permanemment en grève. Ils ne gèrent pas la circulation et ne font se livrer à des rackets. Personne ne doit leur demander de reprendre le travail car les postes de contrôle et les ronds-points sont leurs ateliers.
    Espèce de délinquants !

  11. C’est simple , ils ont peur de la maladie EBOLA , un point-barre . Encore la honte, tant que nos porteurs d’uniforme ne pensent pas que la tenue qu’ils portent veut dire sacrifice, il n’y aura ni paix , ni sécurité dans ce pays . Je le dis et je le répète , je ne donnerai jamais ma fille en mariage avec un porteur d’uniforme au MALI ni être témoin 👿 👿 ” MALOYA KO DRON ” . Que DIEU nous protège , amina yarabi .

  12. Mais où va le Mali? Je préconise qu’on dissous ce syndicat. Si pour des arrêts de rigueur contre l’insubordination, les policiers vont en grève et si c’était leur dés habillement, qu’allaient-ils faire? Si certains policiers corrompus refusent d’être des vrais fils de cette nation face à un fléau afin d’aller dépouiller les usagés de la circulation de leurs sous, qu’ils soient radier. Faisons comme les autorités sierralionnaises ont fait contre leurs fossoyeurs. La même mesure doit-être valable pour ceux qui les soutiennent

  13. Un syndicat qui incite les militants à la désobéissance ne peut proner une reconciliation. C’est lâche. Pour nous autres décisionnistes, il faut extirer ces gangraines des rangs de notre chère Police Nationale. Certains policiers croient qu’ils sont toujours militants de l’AEEM et généralement ce sont des tonneaux vides. VIVE LA REPUBLIQUE

    • @ sankingba, nos policiers sont les plus delinquants parmis tous nos corps. Comment peut on comprend cet acte surtout avec un pays en crise.
      Ils doivent etre simplement radier parce qu’il y a beaucoup de jeunes qui cherchent de l’emploi ca sera tres facile de les remplacer. Seulement voyoux racketeurs reunis en syndicat. Voila une occasion pour que le ministre de la securite montre a la population qu’il a des coui-lles avec les 2 autres policiers qui ont sequestre et vole 2 kg d’or a des pauvres orpailleurs qui ont gagne leur precieux metal a la sueur de leur front.

Comments are closed.