Laboratoire national de la santé : Vers de nouvelles perspectives

0

Les administrateurs du laboratoire national de la santé étaient réunis ce jeudi 13 janvier pour de la 25ème session ordinaire du conseil d’administration de la structure. Durant la journée, ils se sont penchés sur les recommandations issues de la 24e session et ont examiné le rapport d’activités du 30 novembre 2015.

La cérémonie d’ouverture de cette 25ème session ordinaire  a été présidée par M. Sekou Oumar Dembélé, conseillé technique au Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique qui avait à ses côtés le directeur général de la structure, Pr Benoit Koumaré et les membres du conseil d’administration.

Il s’agissait pour les administrateurs de se pencher sur le procès-verbal de la session précédente de voir l’état d’exécution des recommandations issues de la 24ème session, ensuite ils devaient procéder à l’adoption du rapport d’activités  et faire la prévision et examiné le projet de budget 2016.

A l’ouverture des travaux, le directeur général Pr Benoit Koumaré a présenté le bilan des activités de la 24ème session. Selon le directeur général, courant 2015 jusqu’au 30 novembre sa structure a réalisé une mobilisation de près de 92% du budget corrigé 2015, les grands évènements de l’année ont été : le maintien pour la seconde année consécutive de l’accréditation en bactériologie alimentaire selon les normes internationales (ISO/CEI 17025)

Il a aussi annoncé l’élection du LNS à l’initiative France 5% bénéficiant ainsi de l’accompagnement.

En réponse à ce bilan, le représentant du ministre de la santé et de l’hygiène publique a félicité le directeur du LNS et ses collaborateurs. «Grâce à votre accompagnement, le LNS a réalisé une mobilisation de 92% au 30 novembre pour son budget corrigé de 2015 qui s’élevait à 887.052.317franc CFA», a dit M. Sékou Oumar DEMBELE

Pour terminer, il a adressé des vifs remerciements aux administrateurs du laboratoire national de la santé.

Il faut noter que le laboratoire national de la santé est un organisme personnalisé du ministère de la santé qui a pour mission de contrôler la qualité des médicaments, aliments, boisson ou toutes autres substances importées ou produites en république du Mali et destinées à des fins thérapeutiques, diététiques ou alimentaires en vue de la sauvegarde de la santé des populations.

Issa KABA

 

PARTAGER