Lutte contre le VIH-Sida : Le CESC sensibilise les leaders religieux

0

Dans le cadre des activités de la quatrième semaine du mois de la lutte contre le VIH-Sida consacrée à « l’accès aux droits humains », le Conseil Economique Social et Culturel (CESC) a initié, le lundi 28 décembre 2015, une journée d’information et de sensibilisation à l’intention des leaders religieux. La rencontre qui s’est déroulée au siège de l’institution avait pour objectif de les inviter à jouer pleinement leur rôle dans la lutte contre la marginalisation des personnes vivant avec le VIH-Sida. 

La rencontre a réuni autour du président de ladite l’institution, Boukassoum Haïdara et non moins le parrain de la quatrième semaine du mois de la lutte contre le VIH – Sida, du secrétaire exécutif du HCNLCS, Malick Sène, du président de l’alliance des religieux musulmans et chrétiens de lutte contre le Sida, Thiorno Hadi Thiam, de son vice-président, Simon Pierre Diarra de l’Eglise Catholique et du secrétaire général de l’association, Pasteur Kalane Djibril Touré de l’Eglise Protestante. Dans son intervention, le parrain de la semaine, Boukassoum Haïdara a indiqué que nonobstant les avancées significatives enregistrées dans la lutte contre la pandémie du VIH et du Sida, force est de constater qu’aujourd’hui la stigmatisation des personnes vivant avec cette maladie demeure encore une triste réalité dans notre pays. Pour lui, les leaders religieux peuvent jouer un rôle important dans cette lutte aux côtés du Haut conseil national de lutte contre le Sida et ses partenaires afin d’inverser la tendance d’où l’organisation de cette journée d’information et de sensibilisation.

Démocratiser le débat autour du Sida

Selon Boukassoum Haïdara, les questions relatives au VIH-Sida ne doivent plus être abordées sous un angle tabou. « Il urge de démocratiser le débat autour du Sida eu égard à son ampleur. Et cela est la seule alternative possible de mon humble avis, d’arriver à bout de ce mal du siècle. Je sais que je peux compter sur vous pour relever ce défi au grand bonheur de nos braves populations. Je sais aussi que vous serez des apôtres pour la lutte contre la stigmatisation des personnes porteuses du VIH-Sida », a-t-il dit en substance. Rappelons que la présente semaine du 23 au 31 décembre 2015, a été marquée par l’organisation de plusieurs activités par le CESC en vue de sensibiliser les populations contre l’exclusion voire la marginalisation des personnes infectées par le VIH-Sida. La semaine a débuté par l’organisation d’un point de presse, le Mardi 22 décembre 2015,  pour marquer le lancement des activités de la quatrième semaine du mois de la lutte contre le VIH – Sida.

 

Moussa Dagnoko

PARTAGER