Mali/Covid-19 : l’Assurance Sabunyuman offre un lot de matériels de plus de 3 millions de FCFA à l’Hôpital du Mali

0

Dans le cadre de la lutte contre la maladie à Coronavirus, le Directeur général de  l’Assurance Sabunyuman, Abdrahamane Kouyaté,  a procédé le mardi 7 juillet à la remise des kits de lavage de main,  de masques et de gel hydro-alcoolique à la Direction  Général de l’Hôpital du Mali.  

Maliweb.net- Composé de cartons de savon liquide et de d’eau de javel, de gel hydro-alcooliques, de masques et de kit de lavage de main, ce don d’une valeur de 3 millions de francs CFA, marque la volonté de  l’Assurance Sabunyuman à participer à la prévention et à la lutte contre la maladie à Coronavirus.

La remise de cet important lot de matériels à la Direction Générale de  l’Hôpital du Mali  est une façon pour la compagnie d’assurance d’aider les autorités dans la lutte contre la Covid-19.  « Ce n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan mais nous estimons que si tout le monde fait la même chose, les problématiques des structures publiques vont disparaître », a déclaré Abdrahamane Kouyaté, Directeur Général de l’Assurance  Sabunyuman. « C’est un encouragement qui permettrait à d’autres donateurs d’emboîter le pas surtout en cette période de pandémie », a-t-il précisé.

En choisissant l’Hôpital du Mali, l’Assurance Sabunyuman salue le travail abattu par le personnel sanitaire. Eux qui sont en première ligne dans la lutte contre cette pandémie. « C’est un hôpital qui se distingue par la qualité de son travail. Il mérite d’être soutenu et encouragé », a affirmé  le DG Abdrahamane Kouyaté.

De son côté le Directeur général de l’Hôpital du Mali, Ousmane Attaher Dicko, s’est dit très satisfait. C’est dans les moments difficiles qu’on reconnait ses amis, a-t-il dit, avant d’ajouter que les matériels reçus permettront de lutter efficacement contre la maladie à Coronavirus. « Il va nous permettra de continuer et de faire ce que nous faisons de mieux », a conclu le DG Ousmane Attaher Dicko.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here