Modernisation de la Pharmacie Populaire du Mali (PPM) : Le PDG au chevet des populations à travers des produits médicaux et consommables de qualité pour nos structures de santé

0

La PPM est une société étatique, elle demeure de nos jours une des rares sociétés de la place héritée de l’Independence. Beaucoup de société comme la SOMIEX etc…

Dans un passé récent,  cette grande structure constituait un casse-tête dans l’approvisionnement en produits pharmaceutiques de nos structures de santé et commençait même à tomber dans l’oubliette. De nos jours, avec une volonté affichée de l’équipe dirigeante, les choses recommencent à s’améliorer. Progressivement. Elle deviendra une fierté nationale et une référence dans la sous-région grâce à la volonté politique des plus hautes autorités du pays et au dynamisme de l’équipe dirigeante actuelle.

Au cours des trois derniers exercices, la PPM a réalisé 32 milliards FCFA de chiffre d’affaire contre une prévision de 30 milliards soit un dépassement de 10% par rapport aux prévisions. Un résultat net prévisionnel de 438 millions FCFA est attendu en 2018. Les prix de cession des produits de la PPM sont régulés par l’État à travers un coefficient multiplicateur. Au même moment, la hausse enregistrée au niveau des achats des médicaments essentiels et des consommables médicaux des trois dernières années (22 milliards en prévision contre une réalisation de 26 milliards de FCFA) traduit  un regain d’activités qui témoigne une amélioration progressive du niveau des services rendus par la PPM.

Par ailleurs, le niveau des ventes et des achats rappelé ci-dessus pourrait être amélioré au regard des outils de gestion déployés et de l’approche client de plus en plus soutenu notamment à travers les démarches de proximité et une communication plus active.

Pour parvenir à ce résultat fort appréciable, le PDG de la boîte s’est appuyé sur des hommes et de femmes capables d’apporter le changement de qualité. Cependant, l’arbre ne doit pas cacher la forêt. La structure a traversé quelques moments de turbulences inhérents au refus de certains cadres d’adopter les nouvelles mesures salvatrices pour le bien de la société. Pour pallier aux difficultés d’ordre fonctionnelle, des reformes d’envergure s’imposent afin d’arriver aux résultats souhaités. 

Aujourdui, force est de reconnaître que ces réformes majeures engagées par les premiers responsables de la PPM visent uniquement à la modernisation de la société pour adapter le plateau technique aux besoins de la population. La PPM est la centrale d’achat des médicaments essentiels et des dispositifs médicaux. Il s’agit entre autres, de la mise en réseau de l’ensemble des services de la PPM sur toute l’étendue du territoire national du Mali ; le renforcement des services au niveau de nos différentes représentations et sceller des partenariats féconds avec des structures nationales telles que l’INRSP, les Hôpitaux, les Centres de Santé de Référence, les Usines SUKALA SA et autres partenaires nationaux.  

Aux grands maux, les grands remèdes 

Pour parvenir au bout de ces ambitions, la Direction Générale a mis le turbo.  D’abord, elle a renforcé les rapports sociaux qui est la volonté manifeste du Président Directeur Général et de son équipe. Ayant tiré une leçon du passé et avoir accumulé des expériences dans la gestion des Hommes, le dialogue social a été toujours promu, des rencontres sont régulièrement organisées en vue de réfléchir de façon concertée aux voies et moyens pour le développement de la PPM.

Selon le PDG, le Dr Moussa Sanogo, rien ne vaut qu’un dialogue permanent, régulier et constructif entre l’instance dirigeante d’une institution et la base, bref  entre la direction et le personnel. Ce climat de dialogue instauré qui a conduit en 2016/2017 le PDG à faire le tour des régions, a été une action hautement appréciée par le personnel de la PPM.

Ensuite, la nouvelle direction a décidé de renforcer les compétences du personnel. Ainsi, plusieurs formations ont été initiées au profit des travailleurs dans des domaines aussi riches que diversifiés tels que la gestion logistique, la comptabilité, l’informatique, etc.… S’y ajoutent, des projets de formation prévus en 2018. Il s’agit de familiariser les agents avec  les nouvelles technologies de l’information et de la communication pour l’efficacité dans leurs prestations et une meilleure gestion de la chaîne d’approvisionnement. Il s’agit d’insuffler une nouvelle dynamique pour hisser la société à un niveau de développement lui permettant d’atteindre les résultats souhaités, uniquement au bénéfice du peuple Malien.

Ce résultat auquel la PPM est parvenu, est l’œuvre commune de tous. Mais singulièrement, cet homme très discret, travailleur acharné et dévoué pour la cause du Mali n’est d’autre que le Dr Moussa Sanogo, un jeune cadre qui n’a cessé de ménager des efforts pour aider le Mali. Comme l’a si bien dit Jean de la Fontaine, « aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre d’année ».

De nos jours, la riche expérience de gestion de ce ressortissant  de la 3ème région du Mali, mérite un soutien fort des autorités pour la continuité de ses actions de développement de la PPM.

Ces ambitions que se fixent la Direction Générale de la PPM ne sauraient être une réalité, sans l’adhésion de l’ensemble du personnel et de leurs partenaires techniques et financiers, en plus d’un appui conséquent du département de tutelle.

Arouna Traoré

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here