Préventions nationales contre le coronavirus ! Les bonnes initiatives seront-elles traduites en acte sur le terrain ?

0

Souvenez-vous du cas d’Ebola, il y a trois ou quatre ans ? Les décideurs ont cru que l’efficacité du dispositif est seulement dans les mots. Non ! Il ne suffit pas d’apaiser par les mots, les actes sur le terrain sont plus expressifs et pertinents. Ebola est rentré par la frontière guinéenne par une fillette accompagnée de sa grand-mère. Le virus de la maladie est passé par Bagadadji avant d’arriver à Kayes. Fort heureusement les dégâts ont été vite circonscrits, il y a eu des victimes quand même. Nous n’avions pas été protégés par les autorités sanitaires de l’époque. Il y a eu beaucoup plus de tapage médiatique, rassurant les maliens que tout était sous contrôle, alors qu’il n’en était rien. Serons-nous protégés concrètement contre le Coronavirus ? Même si ce virus est aussi très loin de nos frontières, la contamination est immédiate et effrayante. Les plus hautes autorités seront-elles à mesure de réaliser les initiatives de prévention ? Le ministre va encore plus loin en parlant de dispositif transfrontalier, en réunissant à Bamako ses homologues de la Communauté économique pour le développement des Etat de l’Afrique de l’ouest- CEDEAO. C’est bien, mais nous n’aimerions pas que le dispositif soit pris à défaut ou ai une faille par une quelconque négligence ou de complaisance. Au pire, la riposte doit être à la hauteur de l’agression. Nous espérons ne pas prêcher dans le désert car c’est une question de vie…

DTS

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here