Voyage au cœur de la famille… Bagadadji… De troublantes révélations

4
Première victime d'Ebola au Mali: les pays voisins inquiets
L’hôpital de Kayes, au Mali, où la première victime d’Ebola au Mali avait été soignée.
REUTERS/Stringer

Nous avions décidé d’en avoir le cœur le net et nous y sommes allés… Oui, nous nous sommes rendus dans la famille Cissé sise à Bagadadji, sur la Rue 506 Porte 612 dans cette concession censée avoir offert hospitalité à la fillette décédée d’Ebola à Kayes. Ici, à Bagadadji, les membres de cette famille ont une toute autre version des événements à l’origine d’un début de panique dans la capitale. Vous serez surpris ! Reportage !

Nous avons délibérément tenu à respecter l’anonymat des intervenants en évitant de publier leurs photos. Les membres de ladite famille souffrent déjà le martyr (pour ne pas en rajouter) comme vous le constaterez dans les différents témoignages. Nous avions vu sur les visages sombres, de la désolation, de la déception, du désespoir et surtout, les stigmates du rejet… Nous les avions écoutés. Voici leurs récits et perception des faits. Ils ne corroborent pas avec ceux du gouvernement.

«Les rumeurs relatives à l’existence de la fièvre Ebola dans ma famille à Bagadadji ne sont pas fondée. C’est vrai, la vieille était partie en Guinée à la suite d’un décès. A son retour de Kayes, et accompagnée de sa petite fille, elle a séjourné dans notre famille sise à Bagadadji. C’était le dimanche 19 octobre. Elles n’ont séjourné ici que 3 heures, voire moins. Et elles sont parties à Kayes. L’enfant dont il est question a été lavée par ma propre belle-mère … Et elles sont parties sans problèmes. Il n’y a rien d’anormal dans la famille comme vous pouvez le constater…  

Ce qui est sûr et certain : ici, aux portes de la famille Cissé sise à Bagadadji,   il n’y a aucune sécurité policière. Les autorités sont cependant venues nous dire que personne ne doit sortir de la famille… Mais nous sortons quand même ! »

 

«Je suis mes études universitaires chez ma tante dans la famille Cissé depuis 2005 et je viens de la famille soupçonnée à Kayes. C’est moi qui ai payé le billet pour qu’elles retournent à Kayes le même jour vers 18 H – 20 H. Elles ont fait tout le trajet sans encombre. Aucun problème n’a été signalé sur la route.

Et une fois à Kayes, l’enfant a séjourné trois jours durant dans notre famille en bonne santé. Et ce n’est que 72 heures plus tard qu’elle est tombée malade. Et c’est le mardi 21 octobre 2014 à Kayes, qu’elle a été transportée à l’Hôpital. Le lendemain mercredi, les médecins ont constaté un léger mieux. Ils ont cependant exigé une analyse avant de se déterminer sur la nature de la maladie. Et selon le médecin-pédiatre à Kayes, des spécialistes devraient arriver de Bamako pour donner le résultat de l’analyse le jeudi 23 octobre. Mais voilà qu’avant la date indiquée, qu’ils apprennent sur RFI que l’enfant était atteinte d’Ebola.

Selon la radio RFI, l’état de la patiente s’était amélioré. Ce message a vraiment soulagé la famille Cissé à Bagadadji car elle communiquait avec les Médecins traitants à Kayes. Ces mêmes personnes (les médecins traitants), ont déclaré sur certaines radios de Kayes, qu’il ne s’agissait pas de la fièvre Ebola.

Mais une heure de temps plus tard, le ministre de la santé a fait une autre sortie au journal télévisé pour dire que c’était bien la fièvre Ebola.

Et c’est par la suite que l’Union Européenne a apporté une aide d’un milliard de Franc CFA au gouvernement du Mali…

Plus tard, une délégation composée de quelques conseillers du ministre de la santé, un spécialiste d’Ebola et la directrice nationale de santé, s’est rendue dans la famille Cissé à Bagadadji pour interroger les membres de la famille… Aucun d’eux ne portait de combinaison protectrice… Je me demande alors pourquoi ?

Les membres de la famille Cissé sont aujourd’hui désemparés suite à ces rumeurs … Personne ne nous fréquente désormais. Nous sommes stigmatisés… Mêmes les vendeuses qui fréquentaient la rue ont déserté les lieux.

Chaque jour, un véhicule [N° d’immatriculation 4367 K- nous l’avions personnellement aperçu : NDLR] passe devant la concession et ses occupants déposent des plats à même la rue avant de démarrer en trombe…

Par ailleurs, beaucoup de gens soutiennent que les parents de la fille sont morts par suite d’Ebola… Ce n’est pas exact. C’est le père qui a rendu l’âme en Guinée et rien ne prouve que ce fût Ebola. Et ce n’est que le vendredi 24 Octobre dernier que la mère est sortie de la période de veuvage, donc il y a plus de 70 jours.

Aucune des déclarations n’est fondée… Il y a manifestement une manœuvre en cours. Et les membres de la famille Cissé en sont les premières victimes. Ils sont désormais rejetés par les autres du quartier. Mais ce qui est sûr, le message du gouvernement n’est pas convaincant par rapport à la situation à Bagadadji et à Kayes…

Aussi, même les plats qu’on nous apporte sont insuffisants par rapport au nombre des convives… Et puisqu’on est stigmatisé, nous n’avions presque plus de revenus… Je pense que le gouvernement se moque des maliens… »

Reportage réalisé par Ballo et B.S. Diarra

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Traore tu es vraiment malade tu as pire qu’ebola mm ,tu es méchant comment peut on parler ainsi des gens si cetai gas famille tu n’allai pas parler ainsi ,j’espère pour toi qu’ebola ne t’attrape pas sinon tu verra comment les gens vont te traiter ,s’il Nn pas a manger normal qu’il se plaignent

  2. un vrai malade ce Traoré c les gens comme lui sans morale qui devait être malade

  3. Qui va vous fréquenter il ya la trace d’EBOLA chez vous qui va voir la mort et aller se donner les plats qu’on vous apporte sont insuffisants allez vous faire foutre le gouvernement n’est là pour vous nourrir vôtre parent fait rentre EBOLA dans le pays et vous trouver autre chose à dire mais vous avez du kilo elle mérite la prison.

    • @TRAORE.Un peu de retenu s’il vous plait!Vous êtes en face des citoyens maliens qui ont perdu un de leur!Il est du devoir du gouvernement de leur donner suffisament à manger puisqu’ils ont l’interdiction de sortir de chez eux!Et puis crois-tu qu’ils ont fait exprès de contracter la maladie?Je ne te le souhaite pas, mais si cela arrivait à ta famille à toi TRAORE demain, que deviendras-tu?Un homme refléchi n’agit pas comme tu le fais dans de circonstances pareilles! 😥 😥

Comments are closed.