À la demande du CNSP, les administrateurs civils suspendent leur mot d’ordre de grève de 15 jours

0

Les Comités exécutifs nationaux des syndicats SYNAC, SYLTMAT, SYNTRACT et le CSADR ont, à la demande du Comité national pour le salut du peuple (CNSP), suspendu leur mot d’ordre de grève du 31 aout au 18 septembre 2020. Ledit mot d’ordre sera reconduit dès le lendemain de la mise en place du gouvernement de transition.

« Suite à la demande de suspension du mot d’ordre de grève par le Comité national pour le Salut du Peuple (CNSP), les Comités exécutifs nationaux SYNAC, SYLTMAT, SYNTRACT et le CSADR, en conclusion de leur assemblée générale du 28 août 2020 dans la salle de réunion du gouvernorat du District de Bamako, ont décidé de la suspension de leur mot d’ordre de grève du 31 aout au 18 septembre 2020 », a appris le quotidien Le Pays dans un communiqué signé par les secrétaires généraux des syndicats SYNAC, SYLTMAT, SYNTRACT et le CSADR, en fin de la semaine dernière.

Les quatre (4) syndicats ont affirmé leur rejet ferme de tout moratoire avec le nouveau gouvernement de transition. Ils ont aussi demandé la suite à la lettre du SYNAC et du SYLTMAT du 11 août 2020 adressée au Premier ministre et ont demandé le traitement diligent des salaires des militants des Agences de Développement régional bloqué par la Direction nationale du Contrôle financier et des salaires des militants du Syndicat national des Travailleurs des Collectivités territoriales, conformément à l’esprit de la rencontre du 25 août 2020 avec le Comité national pour le Salut du Peuple dans la salle de conférence du ministère de la Défense.

Le SYNAC, SYLTMAT, SYNTRACT et le CSADR, selon leur communiqué, se proposent de reconduire leur mot d’ordre de grève  dès le lendemain de la mise en place du gouvernement de transition.

 

Boureima Guindo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here