Adultère : Le drame qui tue les couples

16

L’adultère est le fait que l’un des conjoints viole son serment de fidélité, en ayant des relations sexuelles avec une personne autre que son conjoint. Si pendant longtemps, les hommes ont été considérés comme les plus infidèles, on constate, de nos jours, que des femmes s’invitent dans la danse. Les raisons sont multiples.

 La femme occupe une place importante dans la société et sa « dépravation » conduit au chaos et à la « désolation ». De plus en plus de femmes s’adonnent à l’adultère. Elles sillonnent les couloirs des hôtels, des bureaux, pour rencontrer leurs partenaires de sexe, leurs amants.

L’adultère a existé et existe dans toutes les sociétés humaines, qu’elles soient développées, religieuses ou pas. Cela, malgré l’existence de règles normatives qui montrent comment un homme ou une femme doit se comporter.

Ses attentes normatives sont bafouées entre autres par l’attachement au virtuel (les réseaux sociaux), l’éducation familiale ayant carrément laissé place à l’éducation virtuelle à travers ces réseaux. De ce fait, les normes cardinales ou cultuelles sont banalisées. On se demande finalement à quoi servent toutes ses règles sociétales établies ?

Selon l’analyse situationnelle du sociologue Aly Tounkara, le manque de référentiel est à la base de cette tendance qui chamboule tout. “Qu’un homme marié ou une femme mariée accomplissent des rapports sexuels avec autre que son conjoint hors cadre social ou religieux est devenu une sorte de mode. Car ce qui empêchait auparavant le sujet à ne pas commettre un tel acte hors mariage c’était des références religieuses ou culturelles. Malheureusement, ces qualités ne sont plus d’actualités”.

Aujourd’hui, la culture et la religion ont peu d’emprise sur l’individu. Ce qui fait qu’il n’y a plus de contrainte susceptible d’empêcher l’homme ou la femme de s’adonner à l’adultère. C’est un recul de valeurs sociétales, une banalisation du rapport au corps, à l’absence du référentiel. Naturellement les sociétés modernes, notamment dans les centres urbains, l’attachement au référentiel s’est effrité. Donc au bout du tunnel on assiste à la banalisation de l’adultère sans aucune gêne car ils ne sont plus sous le dictat d’un quelconque référentiel”, explique le sociologue Aly Tounkara.

Pourtant toutes les lois condamnent l’adultère. Lors des mariages civils, dans la lecture du code de mariage, les maires le soulignent dans les textes. Maitre Cheick Oumar Konaré, avocat à la Cour, explique la loi prévue sur l’adultère. “L’adultère est un délit pénal. Celui qui commet l’adultère recevra une sanction pénale, c’est-à-dire une peine de prison au même titre que celui avec qui il ou elle a commis cet acte. Au-delà de la loi juridique, l’adultère est réprimé par nos valeurs sociétales”, précise l’expert.

 xxxxx

CHRISTIANISME ET ADULTERE

Votre corps est un temple

 L’adultère est considéré comme un acte ignoble, de ce fait chacune des religions le condamne de façon ferme, de telle sorte que personne ne s’y adonne. Dans le mariage on s’engage à être fidèle à son époux et l’adultère viole cet engagement, comme le précisent 27 versets de la Bible.

27 versets de la Bible traitent l’adultère. La Bible condamne clairement cet acte : Tu ne commettras point d’adultère(Exode 20, 14). Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères. (Hébreux 13, 4) Il est écrit que Dieu a fait toute chose bonne en son temps (Ecclésiaste 3, 11) et le temps qu’il a ordonné pour l’intimité sexuelle pour un homme et une femme a lieu dans la relation conjugale. Avoir cette relation avant le mariage (impudicité) ou avec une autre personne après le mariage (adultère) va directement à l’encontre de la volonté de Dieu. Même si le conjoint est consentant, cette relation adultère ne devient pas acceptable aux yeux de Dieu pour autant.

L’apôtre Saint Paul met clairement en garde contre ce genre de comportement : Fuyez l’impudicité. Quelque autre péché qu’un homme commette, ce péché est hors du corps ; mais celui qui se livre à l’impudicité pèche contre son propre corps. (1 Corinthiens 6, 18) Recevoir un corps de la part de Dieu est un grand privilège et nous pouvons utiliser ce corps pour l’honorer. Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ? Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu(1 Corinthiens 6, 19-20).

L’ADULTERE EN ISLAM

Sévère punition

 La peine légale requise pour la fornication, est la lapidation de l’homme et de la femme en cause, dès lors que la preuve est faite par quatre témoins. S’il n’y a que trois témoins, les coupables reçoivent la peine légale de fausse accusation à la fornication.

 Il doit nécessairement avoir quatre témoins avoir vu « le bâton à collyre dans la boîte à collyre ». Le témoignage ne pourra être accepté d’eux que s’ils sont quatre et qu’ils ont vu avec certitude.

“Pourquoi n’ont-ils pas produit (à l’appui de leurs accusations) quatre témoins ? S’ils ne produisent pas de témoins, alors ce sont eux, auprès d’Allah, les menteurs. (La lumière : 13)

Le “muhsane désigne la personne ayant contracté un mariage avec une femme de manière légale puis ayant eu des rapports sexuels avec cette épouse. Si c’est un esclave ou une esclave, et qu’il s’est déjà une fois marié légalement, leur peine légale équivaut à la moitié de la peine de celui qui est libre, c’est le fouet (cinquante coups de fouet). Compte tenu du fait que la lapidation ne peut être subdivisée en deux et que la peine légale de celui qui est libre (lorsqu’il n’est pas muhsane) – homme ou femme- est (la suivante) :

“La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah -si vous croyez en Allah et au Jour dernier.” (La lumière : 2).

La peine légale de l’esclave est donc la moitié de la peine corporelle de l’homme libre : cinquante coups de fouet, on ne lapide pas l’esclave. Même s’il se marie légalement, avec un mariage correctement célébré, il ne mérite que la moitié de la peine de l’homme libre : 50 coups de fouet. Explication du traité de la Sunnah p128-129 Ayat 2.

ADULTERE

Vice, contrainte ?

 L’adultère est dû à de nombreux facteurs : matérialisme, frivolité, m’as-tu vu… Les hommes y ont une grande responsabilité.

 Avant, l’adultère était le défaut attribué aux hommes. Aujourd’hui, des femmes sont entrées dans la danse. Qu’est-ce qui poussent ces femmes à l’infidélité ? Biens matériels, plaisir charnel, abandon par le conjoint, … ?

Les raisons les plus avancées sont la recherche de biens matériels par des femmes, l’infidélité des époux, le refus de certains conjoints à subvenir aux besoins de leurs épouses, le manque de communication, la frustration …

La plupart des femmes sont matérialistes de nos jours. Elles veulent ressembler à l’autre qui a plus de moyens et dont les maris gagnent bien sa vie. Certains encouragent en quelques sortes leurs épouses à être infidèles, quand ton homme court derrière tout ce qui bouge, c’est frustrant sur tous les plans. Le manque d’affection, c’est-à-dire que le mari est tout le temps dehors, pas assez de communication. La frustration sexuelle est le plus dur à supporter dans un foyer, surtout quand monsieur fait ses besoins avant de rentrer ou une fois satisfait ne demande pas si leurs femmes le sont également. Elles ont aussi des besoins naturels, si elles ne peuvent pas assouvir ceux-ci avec leurs époux elles iront chercher ailleurs. Tout le monde aimerait se sentir aimé. Pour que certains hommes remplissent leur devoir conjugal, leurs épouses les violent ou les gavent d’excitants parfois, c’est une fois hors contrôle qu’ils songent à revenir vers madame”, détaille Safiatou Sylla, ménagère.

Pour Abdoulaye Fofana, enseignant, certaines femmes sont de nature frivole et cela depuis l’adolescence quand elles sont au stade de copain ou petit ami. Elles jouent à un double jeu qui consiste à sortir avec plusieurs hommes à la fois celui qu’elles aiment et celui qui fait les dépenses. Pourtant, elles couchent avec tous ces hommes. Une fois mariée, ce n’est pas du jour au lendemain que la frivolité disparait, surtout quand elles y prennent plaisir. Même étant dans les liens sacrés du mariage, elles restent le jouet sexuel de leur copain avec qui elles n’ont pas pu se marier. A cela s’ajoute l’impuissance de certains hommes qui, au lieu de trouver une solution à leur maladie, mentent ou inventent des prétextes à n’en plus finir”.

TEMOIGNAGE

Son adultère la conduit au divorce

 M.G, la vingtaine, a divorcé quelques mois après son mariage à cause de son infidélité.

M.G., élève dans une école de formation professionnelle, fait partie des filles qui aiment collectionner les amants. Ce qui le conduira à sa perte. Un peu ronde, dotée d’un corps qui fait rêver avec une peau d’ébène, ne laisse aucun homme indiffèrent.

Avant son mariage, elle entretenait une relation amoureuse avec un jeune homme très convoité du quartier. Elle ne ratait aucune occasion pour se crêper les chignons pour ses beaux yeux.

Pendant un bon moment, elle sortait avec le jeune homme jusqu’au jour où la nouvelle de son mariage fit le tour du quartier. Mais qui est l’heureux gagnant de la belle M. G ? Surprise : l’élu de son cœur est finalement un porteur d’uniforme qui n’a pas su résister à sa beauté et son charme.

Le mariage fut célébré, quelques mois plus tard, M.G. a regagné le domicile paternel. Elle essayait de cacher les vraies raisons de son retour avec des prétextes à n’en plus finir. C’est ainsi que fut découvert le pot-aux-roses : ayant renoué avec son ex et ayant été confondue par son époux, celui-ci, preuves à l’appui, a décidé de la libérer.

MIRCO TROTTOIR

 La fidélité est aujourd’hui devenue un luxe pour les couples. Des bamakois donnent leurs avis sur les raisons de cette dépravation.

 Mariam Diallo (entrepreneure) :

“Certains justifient l’adultère par les tendances vicieuses du mari ou par l’insatisfaction dans les rapports intimes. Ce qu’ils oublient en fait c’est l’affection très importante dans un couple ; l’homme et la femme ont tous deux besoins d’affection “.

Chacka Diarra (enseignant) :

“Nous vivons dans un monde où les inégalités sociales sont énormes et injustes alors le matériel a plus de place dans nos vies que notre propre dignité. C’est l’unique raison que je peux donner. Pour les hommes, c’est compréhensible nous avons toujours été insatisfaits, mais pour les femmes c’est désolant aujourd’hui.

Elles sont capables de tout pour de l’argent. C’est ce qui arrive quand on ne peut pas se contenter du peu que nous avons car nous voulons mener une vie de riche alors qu’on a du mal à manger à sa faim”.

Oumou Traoré (ménagère) :

“C’est la faute aux deux conjoints. La femme au début est coquette, se plie aux moindres désirs de son époux. Après une ou deux maternités, elles mettent l’hygiène de la maison et la propreté corporelle aux oubliettes.

Le problème des hommes c’est qu’une fois qu’ils t’épousent, tu n’as plus droit aux sorties et aux promenades. Tu es déjà acquise. Ils n’accordent plus d’affection à ces femmes et peuvent dépenser des millions pour les minettes qu’ils fréquentent et incapables de subvenir aux dépenses de leurs familles. La femme ne pouvant pas continuer sur cette lancée se dirigera vers le chemin le plus facile pour gagner de l’argent. C’est de coucher avec d’autres hommes”.

Amadou Fomba (étudiant) :

“Pour moi, ce que le couple ne ressent plus rien l’un pour l’autre. Quand on aime peu importe les péripéties de la vie, on ne songe pas à rompre sa promesse de fidélité à plus forte raison passer à l’acte d’adultère.

Nous avons tous l’habitude d’entendre qu’un homme adultère est concevable, mais une femme qui s’adonne à la frivolité ne mérite pas certains privilèges”.

 Dossier réalisé par

Oumou Fofana

Commentaires via Facebook :

16 COMMENTAIRES

  1. Kenedougou, SABALI!
    UN ENFANT N’EST JAMAIS JAMAIS BATARD!!!! UN ENFANT ILLEGITIME N’EXISTE QUE DANS LES ESPRITS DES GENS COMME TOI. PEUT-ETRE QUE QUE SOCIETE’ EST CONTRE L’ACTE DU PERE ET DE LA MERE MAIS L’ENFANT N’A AUCUNE RESPONSABILITE’ DANS L’ACTE POSE’. THEREFORE, UN ENFANT BATARD N’EXISTE PAS!
    KENEDOUGOU, TU DOIS ETRE DEMBELE’ OU TRAORE’. SI TU ES DEMBELE’, JE TE PARDONNE D’AVANCE PARCE BIOLOGIQUEMENT ITE’ KOKALAMA!!!
    HAPPY VALENTINE DAY!!!!!
    TU DIRAS A’ NOTRE BEAU FRERE (S’IL EXISTE) QUE L’IMAM WALIDJOU KINGUIRANKE’ DIT QUE L’ISLAM LUI PERMET DE PRENDRE JUSQU’A’ 4 EPOUSES. S’IL N’A PAS D’ARGENT, NOUS COTISERONS POUR LUI. RIRE!!!!!

    • Des gens comme moi! Toi le roi bidon de segou tu n’as pas peur de trouver palabre chez une femme ,
      La société avant l’arrivée de ces religions ( islam, judaisme, chrétienne) était basée sur le matriarcat, dans le matriarcat tu constatera qu’il n’y a pas cette notion d’illégitimité, donc pardon Roi Bidon ,
      Viens rejoindre Farooh et moi dans la recherche de notre identité et ainsi arrêter de perdre notre temps et notre énergie dans ces histoires d’hypocrites qu’est l’infidélité,
      Bonne saint-Valentin j’espère que tu as fait un tapis de roses rouge ( la passion)

      • SABALI! JE NE VEUX PAS DE PALABRE!!!!!
        TOUT INDIQUE QUE L’EQUIPE FAARO/KENEDOUGOU DONNE DES ROSES EN S’ANCRANT DANS NOS CULTURES AFRICAINES!!! LOL! QUE FAIRE? LE ROI BITON N’A JAMAIS VU SON PERE DONNER DES FLEURS A’ SA MERE!
        KENEDOUGOU, INI IKA LADA KOURAW KA SABALI!!!!

  2. Fofana Muso, quelqu’un me demandait si la polygamie n’est pas de l’adultere officialise et reconnu par la societe et la loi Maliennes.

  3. Merci Kenedougou du haut de ton tata, en effet ce sont les Hubert, Moussa Diawara, Karim Keita, Boua le ventru IBK, Treta, OIT, Kagnassy, etc. les debauches et les champions de l’adultere dans notre societe!

  4. ne confondons pas les sexismes et idioties arabes, cultures arabes injectees chez nous par le poison anti-negre de l islam…

    Kenedougou a raison, l homme malien islamise, comme l arabe ne pense que par le sexe, ce qui veut dire qu il ne pense pas il sexe!…

    LES FILS D ABRAHAM, LES PEUPLES GENETIQUEMENT ABRAHAMISES, SONT CEUX LA QUI ONT LA MORALE SUR LES LEVRES ET L IMMORAL DANS L ESPRIT, L AME ET LES ACTES, JE VEUX DIRE DES HYPOCRITES GENETIQUES!
    ………………………………………………………
    ADULTERE-QUEL MOT INSENSE!!!

    IL FAUT LIBERER LE SEX A LA VOLONTE DE LA FEMME, SI TA FEMME TE TROMPE C EST QU ELLE N EST PAS TA FEMME, ELLE EST POUR AUTRE OU POUR TOUS, DE MEME L HOMME, S IL TE TROMPE, LAISSE LE PARTIR, IL EST POUR TOUTES! IL N Y A PAS D ADULTERE, MOT BIZARRE!

  5. Pathétique,
    C’est quoi cet article de merde! L’homme malien est le plus infidèle de toute la sous région, les maliens ont laissé leur progéniture partout où ils sont passés ( Indochine, URSS, …)
    Faut arrêter de rabaisser la femme . Le malien est un dépravé de nature depuis longtemps , pour avoir le dernier bazin, la dernière moto, etc…

    • M’BALIMA MOUSSO KENEDOUGOU, IBALIMAKEW BOGNA!!!
      CE SONT NOS CULTURES QU’IL FAUT BLAMER! L’EPOUSE EST VUE COMME UN BIEN QUE LE JEUNE FRERE PEUT HERITER APRES LA MORT DE SON GRAND FRERE! QUAND ON DIT MOUSSO KOUMA, C’EST UNE MANIERE DE DIRE QUE LA PAROLE D’UNE FEMME N’A AUCUNE VALEUR! QUAND L’EPOUX FAIT SES BETISES, ON DIT A’ L’EPOUSE D’ACCEPTER LES BASSESSES CAR, SELON NOS TRADITIONS, NI MOUSSO MOUGNOUNA, ADENW BE’ KE’ FENGNE’!!!! EN D’AUTRES TERMES SI L’EPOUSE SUPPORTE LES IDIOTIES DE SON EPOUX, SES ENFANTS REUSSIRONT DANS LA VIE. AINSI LES ENFANTS GRANDISSENT DANS CETTE MERDE QU’ILS PENSENT ETRE NORMALE. ILS PERPETUENT LA MEME MERDE DANS LEUR FUTURE VIE DE COUPLE! REGARDEZ AUTOUR DE VOUS. LES JEUNES QUI SONT SENSE’S LUTTER CONTRE LA POLYGAMIE, SONT EUX MEMES DEVENUS DES POLYGAMES SOUS LE PRETEXTE KO ANFA SIA!!!
      LA SAGESSE MAURE DIT: LICHAV SGHIR ALEU LIKBIR! EN D’AUTRES TERMES, LE PETIT FRERE NE FAIT QU’IMITER LE GRAND FRERE!
      KENEDOUGOU, NOS SOEURS DE L’EXTERIEUR AUSSI SONT REMPLIES DE BETISES!!! ELLES VEULENT VIVRE EN OCCIDENT COMME SI ELLES ETAIENT AU MALI. NON SEULEMENT ELLES N’AIDENT PAS LEURS EPOUX DANS LES DEPENSES FAMILIALES, TOUT L’ARGENT QU’ELLES TROUVENT EST ENVOYE’ A’ LEURS PROPRES FAMILLES AU MALI! LA BETISE NE S’ARRETE PAS A’ CE POINT CAR LA FAMILLE DE TON EPOUSE QUI SE TROUVE AU MALI, TENTE DE CONTROLER TA FAMILLE EN OCCIDENT.
      CE SONT VRAIMENT CERTAINS ASPECTS DE NOS CULTURES QU’IL FAUT ABSOLUMENT JETER SI ON VEUT AVANCER!!! RIEN QU’EN REGARDANT LE FEUILLETON HAWA NI KALIFA, IL DEVIENT EVIDENT QUE NOUS AVONS DE SERIEUX PROBLEMES DANS NOTRE FASO. CLABA AU MOINS UTILISE NOS BETISES POUR NOUS FAIRE RIRE!!!
      KENEDOUGOU, JUST RELAX AND TAKE IT EASY!!!!

      • Roi bidon de segou,
        Tu sais cette notion d’appartenance résulte des religions judéo-chrétien et arabe musulman .
        Avant la colonisation ( arabo musulmane et européenne) dans la société senoufo les filles qui avaient un enfant était les plus courtisés car l’homme avait la certitude d’avoir des descendants dans cette union.
        En Europe, on a pu démontrer par des textes anciens que la notion de batard n’existait pas
        C’est la religion monothéistes avec sa hiérarchisation illogique , le manque d’éducation de la société malienne qui est devenue très matérialiste qui sont les causes de cette dépravation. Elle n’est pas propre à la femme

  6. Fofana Muso, ou sont les Sangare et autres champions de maliweb.net qui sont la pour couvrir les grands voleurs et destructeurs de notre societe, absents, et le Mali est dans le gouffre et ne va sortir que quand ses enfants vont accepter d’embrasser les valeurs de justice, d’egalite, d’amour, de citoyennete et de droit.

  7. Adultery is clear demonstration of individuals willingness to do right or not do right under total circumstance of primary relationship. It should not be taken lightly where partners are capable plus willing to fulfill their role to marriage or relationship. Where partners is not capable relation terms should be modified to new agreement acceptable to partners. If this may not be done relationship should be ended.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  8. Fofana Muso, depuis 2012 nous sommes a la croisee des chemins avec nos echecs depuis 1992, c’est a nous de choisir ou nous poursuivons le chemin de la grande corruption, de la delinquence financiere, de la discrimination, de la segregation qui ont abouti a la grande deprevation sociale et nous allons droit vers la disparution de notre Republique du Mali ou nous nous ressaisissons et redonnons a nous memes et a nos enfants les moyens pour devenir une societe honnete, vertueuse, citoyenne et respectable afin de faire de notre devise: UN PEUPLE-UN BUT-UNE FOI une realite!

  9. Dans nos cultures ce sont toujours les femmes qui sont blame’es dans des situations de ce genre.
    Un homme peut avoir plusieurs petites amies qu’il couche mais la societe’ accepte ce comportement. On se vante meme avec un tel comportement. Si la femme a deux hommes avec lesquels elle couche, elle est automatiquement qualifie’e de prostitue’e.
    En ce qui concerne l’adultere, il faut bien se demander si les femmes qui sont dans la polygamie doivent aller chercher a’ satisfaire leurs besoins sexuels ailleurs ou non. Tu peux facilement voir un vieux qui est au crepuscule de sa vie mais qui n’hesite pas a’ prendre une deuxieme, une troisieme ou meme une quatrieme epouse qui est plus jeune que ses propres enfants et que le vieux ne peut pas satisfaire sexuellement. QUE VOULEZ-VOUS QUE CETTE JEUNE EPOUSE FASSE? A KA MOUGNOU?
    QUE PENSEZ-VOUS DES HOMMES QUI QUITTENT POUR L’EUROPE OU D’AUTRES CONTINENTS ET LAISSENT DERRIERE EUX LEURS JEUNES EPOUSES? EUX ILS SONT EN FRANCE OU AILLEURS ENTRAIN DE COUCHER AVEC DES FEMMES MAIS ON DIT AUX FEMMES RESTE’ES AUX PAYS PENDANT DES ANNE’ES SANS LEURS EPOUX, DE NE PAS SATISFAIRE LEURS BESOINS SEXUELS.
    JE NE SUIS PAS IMAM ET JE N’ECRIS PAS SOUS UN ANGLE RELIGIEUX. JE PENSE PLUTOT SOUS UN ANGLE STRICTEMENT… SATISFACTION DE NOS BESOINS…. HUMAINS. CE QUE LES GENS FONT DANS LEUR VIE PRIVE’E NE CONCERNE QU’ EUX! LES MORALES DE LA SOCIETE’ SERONT RESPECTE’ES SI LA SOCIETE’ ELLE MEME FAIT LES CHOSE CORRECTEMENT.! L’ESSENTIEL EST DE POUVOIR SE METTRE DANS LA POSITION D’UNE AUTRE PERSONNE ET SAVOIR PARDONNER.
    AVANT DE BLAMER NOS SOEURS, JE VOUS CONSEILLE DE TENTER DE COMPRENDRE LEURS SITUATIONS RESPECTIVES!
    Je vous laisse avec ces mots suivants sur le pardon que je vous conseille de lire:
    “One of the most challenging tasks we face in life is how to remain peaceful when
    something frustrates us. Not getting what we want is one of the main challenges
    to dealing with illness, abandonment, dishonesty, or any other difficulties that
    humans experience. Most of us never fully accept that life often does not give us
    what we want. We often react with outrage or offense when a normal, but difficult,
    life experience emerges. Most of us will make the situation worse by insisting and
    complaining that the specific difficulty is wrong instead of focusing our energy on
    how to best deal with the situation.
    There are three different kinds of offenses that can be forgiven. It is common for
    people to think that different processes of both creating a grievance and learning
    to forgive are involved. However, in each situation the problem is essentially the
    same: something we really wanted to happen in a certain way did not. The first
    kind is the most common: where another person has committed the offense
    against you. This kind of forgiveness is called interpersonal forgiveness. The
    second kind of forgiveness, where you are upset with something that you did, is
    called intra-personal forgiveness. In this case, you are forgiving yourself. The third
    kind of forgiveness is existential, where you forgive a higher power or nature for
    what they have done to you. Existential forgiveness often is a critical component
    of either interpersonal or intra-personal forgiveness and is seen when we ask the
    question “How could this happen?” (Frederic Luskin, Ph.D., 2020)

  10. Fofana Muso tu te souviens cas-meme que l’Honorable Karim Keita un depute a l’Assemblee Nationale du Mali, fils de son pere? Boua le ventru IBK, un homme marie etait sur mer avec d’autres femmes sans son epouse, alors demandes-lui c’est quoi l’adultere? Avec un joli exemple de ce genre de KK et la tuerie d’une femme au Palais de Koulouba sous les yeux de Boua le ventru IBK a cause d’adultere alors que vont faire les autres hommes au Mali?

  11. Fofana Muso, c’est de la corruption sociale, c’est tout, ce que les gens ne veulent pas comprendre c’est que nous ne pouvons pas avoir une societe de voleurs et de corrompus, un gouvernement de voleurs, de delinquents financiers et des srurfactureurs comme Treta, Hubert Coulibaly, Kagnassy, Boua le ventru IBK, Karim Keita, generali Moussa Diawara, etc. etc. etc.. et avoir de la fidelite dans le couple. Tu te souviens du mari qui a tue sa femme dans le palais de Koulouba sous les yeux de Boua le ventru IBK a cause de son infidelite!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here