Affaire de déstabilisation de la transition…. Le soutien infaillible du très respecté Cheick Lassana Kané aux autorités…

2

Cité par le Procureur de la République de la Commune III du District de Bamako sans l’avoir ni convoqué, ni entendu,  l’homme discret et de foi de Ségou, le guide spirituel de la « Kadria »,non moins arrière-petit-fils  de Mohamed Kane, fondateur des quatre villages de Ségou, le guide Cheick Lassana Kané dont il s’agit ,a été rencontré par  notre reporter . A Ségou, Notre reporter Bokari Dicko l’a rencontré pour vous.

Le Cheick KANE très surpris de voir son nom cité dans l’affaire dite de « tentative de déstabilisation de la transition » pour laquelle l’ancien PM, Dr Boubou Cissé se terre encore quelque part, tout comme cinq autres coaccusés dont quatre croupissent encore à la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako (MCA), continue de faire couler beaucoup de salive.

Des milliers de fidèles continuent à affluer vers son domicile…

Sobrement habillé comme d’habitude, le guide Lassana Kané, homme très respecté pour sa foi, son savoir incontesté pour lequel du mondemême craint et des milliers de fidèles viennent de l’intérieur du pays comme de l’extérieur, faire le pied de grue devant son domicile afin de recevoir ses précieuses bénédictions, est choqué d’entendre son nom cité dans cette affaire d’Etat.

Malgré cette affaire, il continuera à soutenir les autorités

Malgré cette tentative de porter atteinte à son image, l’homme de foi que nous avons vu dans sa cour, demeure serein et martèle qu’il continuera à soutenir les autorités de la transition afin de sortir notre pays du complot dans lequel il a été plongé.Juste après la prière de l’Asr, nous avons été reçus par le guide spirituel de la « Kadria », entouré de certains fidèles. A écouter ce guide respecté et craint, qui a été choqué par les graves accusations portées contre sa personne, lui qui ne sort pratiquement pas au dehors, à fortiori attenter à quoi que ce soit, vous avez froid dans le dos.

Toujours dans sa mosquée, des sorties rarissimes

Pour preuve, durant toute l’année, la devanture de son domicile, voire de sa rue est bondée de fidèles qui veulent le rencontrer afin de bénéficier de ses bénédictions.

« Je peux rester des semaines,voire des mois, sans voir le dehors. En général, après la prière dans ma mosquée, je m’assois dans la cour comme vous pouvez le constater pour recevoir certains de mes visiteurs puisque je ne veux pas partir hors du pays où je suis submergé par de nombreuses sollicitations. Cela m’épuise physiquement. Avec cette pandémie du Covid 19, c’est encore trop risqué. Je me sens bien ici dans ma cour où je reçois autant que je le peux mes visiteurs et fidèles », a expliqué le Cheick Lassana Kané en présence de fidèles serviteurs très attentifs et qui lui vouent un respect inébranlable, une admiration et considération, toujours prêts à le servir avec abnégation.

Le guide de la « Kadria » choqué

Très pondéré, le guide Lassana Kané est choqué du fait qu’il est cité dans le dossier de « déstabilisation contre la transition ». Selon lui, « certaines personnes veulent le mettre en mal avec la junte qu’il a soutenu et continuera à le faire pour les aider à sortir notre pays dans cette situation de ni paix, ni guerre ». Malgré cette affaire, le guide Lassana Kané continuera à aider les autorités dela transition. « Il y a des gens qui veulent me mettre en mal avec ces jeunes. Ils se trompent, cela n’arrivera pas puisque je continuera à les apporter tout mon soutien sans faille puisqu’ils sont venus pour relever le Mali »,a-t-il dit très rassurant,serein et tout souriant.

Grand patriote dans l’âme

« Pour rien au monde, je n’abandonnerai jamais le Mali, encore moins ces jeunes qui dirigent ce pays et qui veulent le sortir de sa situation actuelle ! », a martelé le guide Kané visiblement très étonné de ce dossier en justice.

« Les graves accusations portées contre ma personne me surprennent beaucoup », a ajouté le guide.

Fustige la tentative de le salir

A écouter l’homme de foi, depuis son Quartier Général sis « Missira », c’est une tentative déconcertante de salir sa réputation. Ce qu’il n’a pas du tout apprécié et n’en veut pas aux autorités compétentes.

En grosso modo, l’homme de foi, guide spirituel populaire, dérange à plus d’un titre, à en croire bien de ses fidèles et non les moindres puisqu’il se bat pour le pays sans calcul. Homme de foi très discret, véridique, le grand Cheick, homme très pieux et fils de Ba Issa Kané et dont l’arrière-grand-père fonda Ségou, croit au Mali et fait de son mieux pour aider toutes les initiatives allant dans ce sens. C’est ce qui explique toujours tout son soutien aux autorités actuelles, sans tambour, ni trompette.

Descendant d’une grande famille de savoir

Descendant d’une grande famille de savoir et de pouvoir divin, le très respecté Cheick Lassana Kané croit au Mali et aux autorités dont il pense que le peuple doit les aider dans leur difficile et exaltant travail.

Compte tenu de son aura grâce à son savoir divin, héritier d’une grande famille de savoir, le guide sera le parrain de la prochaine « fatwa » contre la politique du régime Macroniste au Mali qui devra avoir lieu à Sékoro très prochainement, qui traduit en bambara veut dire « Cheickou Koro », c’est-à-dire aller au près du Cheick.

Poursuite de bénédictions pour le Mali et les autorités du Mali

En attendant, le guide Lassana Kané continue de faire des bénédictions pour le Mali et nos autorités afin qu’elles réussissent ce challenge qu’elles se sont fixées en prenant lepouvoir le 18 août dernier.

Bokari Dicko, envoyé spécial à Ségou

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. C’est dommage très cher grand guide Cheick Lassana KANE, nous voyons plusieurs de vos semblables de la spiritualité islamique qui n’ont pas le scrupule et la décence d’être véridiques envers leurs fidèles et leurs disciples; c’est ce qui discrédite cette religion importante au Mali. Il y a plusieurs parmi les chefs spirituels qui sont entièrement intégrés dans la politique et comme vous le savez les politiciens sont sans équivoque des menteurs de la République et cela est très regrettable. Au Mali nous ne savons plus à qui on doit se confier, il n’y a plus d’hommes ou de chefs sûres qui peuvent convaincre le peuple actuellement et cela est très dommage. Notre pays va dans le pilotage à vue sans aucune orientation stratégique avec des timings précis, alors comment bâtir un tel pays? Notre pays est comme des sourds et des aveugles qui se parlent, comment une compréhension peut jaillir entre ces genres d’acteurs? C’est comme si nous marchons à tâtons sans aucune orientation et c’est dommage pour notre pays, pourtant bondé de bons cadres capables de soulever une montagne si les choses sont à leur place normale. Pauvre Mali comment les autorités de ce pays pourrons comprendre qu’un mécaniciens ne peut pas prendre la place d’un menuisier et vice-versa. Il faut donner à César ce qui appartient à César et au peuple ce qui appartient au peuple, c’est comme ça qu’on pourra reconstruire ce pays sans laxisme et sans mensonge.

  2. C’est dommage très cher grand guide Cheick Lassana KANE, nous voyons plusieurs de vos semblables de la spiritualité islamique qui n’ont pas le scrupule et la décence d’être véridiques envers leurs fidèles et leurs disciples; c’est ce qui discrédite cette religion importante au Mali. Il y a plusieurs parmi les chefs spirituels qui sont entièrement intégrés dans la politique et comme vous le savez les politiciens sont sans équivoque des menteurs de la République et cela est très regrettable. Au Mali nous ne savons plus à qui on doit se confier, il y a plus d’hommes ou de chefs sûres qui peuvent convaincre le peuple actuellement et cela est très dommage. Notre pays va dans le pilotage à vue sans aucune orientation stratégique avec des timings précis, alors comment bâtir un tel pays? Notre pays est comme des sourds et des aveugles qui se parlent, comment une compréhension peut jaillir entre ces genres d’acteurs? C’est si nous marchons à tâtons sans aucune orientation et c’est dommage pour notre pays pourtant bondé de bons cadres capables de soulever une montagne.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here