Affaire de faux bazin riche : Les spéculateurs à la manœuvre

0

Le marché malien est aujourd’hui inondé de toutes sortes de bazin qualifié de riche. Rentrant n’importe comment au détriment du budget national par la complicité d’agents véreux des douanes. Enquête !

A force de s’imposer sur le marché, certains commerçants font de la surenchère. Avec du faux bazin, ils promettent du cadeau à chaque mètre vendu.

Produit très prisé et apprécié dans notre pays, le bazin apporte des sommes colossales à ses vendeurs, revendeurs ainsi qu’aux tailleurs en passant par les postes de contrôle des douanes. Importés sous forme de colis divers au détriment de la législation, il existe aujourd’hui toutes sortes de bazin sur le marché malien. Fournisseur primordial d’autres pays en bazein, le Mali perd des milliards de nos francs par la spéculation autour de ce produit prisé. Comme si cela ne suffit pas, il y a de multitude de contrefaçons qui rentrent dans notre pays. Aussi au détriment du trésor public par l’intermédiaire de certains agents véreux qui avec leur complicité permettent aux commerçants de faire de fausse déclaration. Ils présentent les containeurs comme de produits divers souvent alimentaire ou informatique qui sont moins chers au dédouanement.

ET DE FAUX BAZIN QU’EN EST-IL ?

Malgré les fausses déclarations dont presque tous les commerçants demeurent acteurs, certains ont entrepris autres choses. Il s’agit du faux sur le marché c’est-à-dire le bazin maquillé de synthétique qui est devenu de la cacahouète. Puisque désormais, de jeunes délinquants sont choisis pour les faire couler moyennant 500 F CFA par mètre vendu avec un mètre cadeau. Depuis, la concurrence déloyale s’est installée et prospère de la plus belle des manières au vu et au su de toutes les autorités.

En dehors des caisses de l’Etat qui en souffrent, il y a de nombreux commerçants assez honnêtes qui subissent des revers. Ils perdent leur crédibilité, leurs clients potentiels, malgré des plaintes sur la table des autorités, nous a-t-on dit. A quand la fin de l’impunité au Mali ?

Ousmane COULIBALY

Commentaires via Facebook :

PARTAGER