Baguineda, une commune développée et enviable : Le chef d’orchestre nommé le maire Salia Diarra

La commune rurale de Baguineda, relevant du cercle de Kati, était un gros village qui manquait de tout. Mais aujourd’hui, la commune de Baguineda a été spectaculairement transformée en une commune conviviale et enviable. Le chef d’orchestre de cette transformation s’appelle Salia Diarra. Un homme qui, depuis qu’il est arrivé à la tête de la Mairie, s’est fixé un seul objectif à savoir : le développement de la commune rurale de Baguineda et le bien être de sa population.

0

Conscient qu’on gère une commune par le pouvoir donné par la population de décider à leur place, le maire de Baguineda Salia Diarra a fait de l’Education, la Santé et l’Hydraulique son champ de bataille. Au point de vu du soubassement de la ville, beaucoup de réalisations ont été faites. Du point de vu hydraulique, un travail colossal a été abattu. «  Avant l’arrivée de Salia Diarra à la tête de la Mairie, Baguineda était confrontée à un problème crucial d’eau, mais aujourd’hui, il y a beaucoup adductions d’eaux », explique un habitant de Baguineda sous notre micro.

En ce qui concerne le volet de la Santé, beaucoup de choses ont été réalisées. S’agissant des infrastructures, il y a eu  plusieurs réalisations. Dans le domaine de l’emploi, beaucoup d’emplois ont été créés. Baguineda étant une commune rurale, au début  la Mairie n’employait que deux agents.

Au jour d’aujourd’hui, la Mairie emploie plus d’une vingtaine de personnes qui sont payées uniquement par le budget de la Mairie. Au niveau des enseignants, on n’en parle pas. Puisque au jour d’aujourd’hui beaucoup d’enseignants ont été recrutés et sont payés par la Mairie.

Les vastes chantiers du développement

Grâce au maire Salia Diarra, la commune rurale de Baguineda a pris le train du développement. Des centres de santé, des salles de classes, des routes ont été construits par la Mairie. Dans tous les cas, force est de reconnaitre que le maire Diarra est en train de battre un travail colossal afin de faire des 3 domaines Environnement, eau et assainissement des leviers de développement durable de la commune rurale de Moribabougou. Et grâce à son courage, ses compétences et son assiduité dans le travail,  un nouveau coup de fouet a été donné à la coopération de jumelage avec d’autres communes extérieures.

Parmi les travaux effectués par le maire de la commune rurale de Baguineda, Salia Diarra, nous pouvons citer entre autres : la construction d’une maternité à Mouzou ; la réparation de la route de N’Soro ; la construction d’une mosquée à Kassela (Franco-Arabe) ; la construction d’une mosquée à Djame ; la construction d’un foyer de jeune à Kabala Coro ; le lancement d’un projet micros finance à Kassela(Faya ton) ; le financement d’un foyer de jeune à kognani ; la réparation des pompes d’eau dans la commune ; la construction des écoles à Sebela et Tièguèna ; l’électrification de la commune ; la réparation des moulin aux association féminines ; la réparation de la pompe de Kassela ; la régularisation de la Mairie de Baguineda Camp ; le paiement des salaires des travailleurs et des enseignants contractuels…

En tout cas, pour nombreux observateurs, le maire de Baguineda, Salia Diarra, doit servir d’exemple et de modèle pour certains de ses homologues.

                                                                                                   Aliou Agmour

 

Pour ses bons et loyaux services rendus à la commune de Baguineda

Un trophée de mérite sera décerné au maire Salia Diarra, le 06 décembre 2015

« La récompense du travail bien fait, c’est le travail même ». C’est fort de ce constat que pour ses bons et loyaux services rendus à la commune rurale de Baguineda, en particulier à la nation malienne en générale, que l’Association des Jeunes Premiers du Mali a décidé de rendre un hommage mérité au maire de la commune rurale de Baguineda, Salia Diarra. Le trophée lui sera rendu le  dimanche 06 décembre 2015 à Baguineda.

Selon le président de l’Association des jeunes premiers du Mali, Lassine Diarra, ce n’est pas pour les beaux yeux du maire Salia Diarra qui lui sera décerné cette médaille. Mais, explique-t-il, c’est à cause de l’énorme travail qu’il a abattu pour la commune rurale de Baguineda en particulier à toute la nation entière. Et quand au maire Salia Diarra, il se dit très ému et fier de recevoir ce trophée de reconnaissance et de mérite.

A.Agmour

 

PARTAGER