Bamako : les épouses des militaires fêtent dans l’unisson

4

Lundi dernier, l’association des femmes des camps militaires du Mali a tenu sa fête du 8 mars dans l’enceinte du camp para de Djicoroni. Ensemble, les femmes des forces armées maliennes ont vécu un événement convivial, voire inédit. C’était en présence de Madame Nabou Diawara, la Présidente de l’Association.

Lorsque la guerre sera une affaire de femme, elle s’appellera la paix. En atteste la célébration de la journée du 8 mars lundi dernier par les femmes des militaires maliens au camp du 33ième régiment des Commandos parachutistes appelés bérets rouges.

Inédite, la fête a été une occasion pour les épouses des différents corps des forces armées et de sécurité maliennes, de se retrouver et d’assommer les dissensions nées des évènements qu’a connus notre pays depuis quelques années.

Jusqu’ici attendu par les partisans de la communion entre les forces armées maliennes, cet événement a été une étape solennelle qui augure d’un avenir radieux pour les forces dont les épouses ont montré l’exemple en se retrouvant pour de bon.

D’autre part, il faut dire que ce jour qui était utopique pour les plus pessimistes, est le fruit d’un important investissement de personnes de bonne volonté désireuses d’unir l’Armée en passant par les épouses de ceux qui la composent.

 

MN

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Si les femmes sont unis; il n’y a pas de raison que les hommes ne le soient pas. Même si la société mondiale est en quête de repères; les femmes peuvent être des actrices determinantes de la conduite de tout processus qui peut avoir un impact positif sur la vie de la société.
    Même si certaines personnes veulent trouver d’autres interprétations parce que voyant leurs intérêts menacés; cette initiative est à saluer.
    Vive la cohésion entre les epouses de nos forces armées tous corps confondus afin que règne la cohésion au sein de l’armée.

  2. Comme on le dit ce que femme veut Dieu veut. C’est vraiment une bonne chose que les femmes de nos soldats qui sont les plus exposés dans cette guerre injuste qui nous ait imposée, soient réunies autour de ce qui nous unit c’est à dire le Mali.

    Un remerciement particulier à l’endroit de madame Dabou Diawara pour cette initiative qui est rassure les hommes engagés au front et apaise leur famille restée à bamako. Vivement que cette union aillent au-delà des camps et réunisse le Mali tout entier. Car union, nous en avons besoins en ces temps de turbulences.

  3. Eh oui tout à fait une Vérité Absolue que le tout et le très miséricordieux nous en préserve contre les mauvais gens et nous fasse miséricorde dans ce bas monde Amiiiiiiiine et qu’il en soit ainsi yarabi

Comments are closed.