Caricatures du Prophète Mouhamad (Psl) dans la presse française: Les milliers de Maliens ont protesté, vendredi dernier

1

Cette marche à laquelle ont pris part des milliers et des milliers de manifestants est partie de la Bourse du Travail pour joindre le Monument de l’Indépendance. Au devant de la masse, plusieurs leaders se trouvaient en tête de la marche de protestation, notamment le président du Haut Conseil Islamique du Mali (Hci), El Hadj Mahamoud Dicko, le guide spirituel d’Ançar-dine International, El Hadj Ousmane Chérif Madani Haïdara, le prédicateur El Hadj Badjougou Doumbia, etc…

Sur l’esprit de Charlie hebdo : Les groupes politico-religieux désavouent les autoritésTrès remontés contre la publication des dernières caricatures du prophète Mouhamad (Psl) faites par le journal satirique “Charlie Hebdo”, les manifestants brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire: “Ne touche pas à notre prophète Mouhamad (Psl)”; “Charlie et ses acolytes sont dans l’enfer”; “Le peuple malien n’est pas Charlie”; “Je ne suis pas Charlie, vive l’islam et le prophète”; “Le prophète Mouhamad vaut mieux que tout le monde”; “Je suis Nampala. Je ne suis pas Charlie”; “Je ne suis pas Charlie, ni terroriste. Abas Charlie. Je suis musulman. Vive l’islam”; “Oui à la liberté d’expréssion, non à la caricature de notre Prophète, non à la provocation”; “Charlie IBK, je ne suis pas Charlie”; “L’islam : victime du terrorisme occidental et international”; “Oui à la guerre contre le terrorisme, non à la croisade contre l’islam”; “Notre prophète n’est pas Charlie, et aucun musulman sincère n’est Charlie”.

Devant le Monument de l’Indépendance, qui représente un symbole fort pour notre pays, les différentes interventions ont commencé par la lecture du Saint Coran par l’imam l’El Hadj Abdramane Senou. Puis, le guide spirituel d’Ançar-dine Internationale, El Hadj Ousmane Chérif Madane Haïdara, a déclaré: “Nous ne sommes pas des islamistes et nous ne serons pas des islamistes. Nous sommes contre la caricature du Prophète Mouhamad (Psl)”.

Le président du Haut Conseil Islamique du Mali (Hci), El Hadj Mahamoud Dicko, a lui estimé que la mobilisation massive pour cette marche pacifique contre la publication des caricatures du Prophète Mouhamad (Psl) par le journal satirique Charlie Hebdo prouve que les musulmans sont engagés et déterminés à défendre la réligion musulmane. “Les musulmans sont contre la caricature du Prohète Mouhamad (Psl). Le sens de notre vie est la réligion musulmane. Nous resterons reconnaissant envers la France pour tout ce qu’elle a fait pour le Mali”, a déclaré l’imam Dicko.

Le président de Haut Conseil Islamique du Mali a profité de cette marche pacifique pour interpeller les dirigeants du monde sur les failles dans la gouvernance mondiale. Mahamoud Dicko a affirmé que ces gouvernants doivent avoir le courage de faire le diagnostic des failles de cette gouvernance mondiale. Il estime qu’aujourd’hui le monde a besoin de solutions réelles aux différents problèmes.

Dans une  déclaration, le Collectif des Associations Musulmanes du Mali a dit avoir appris, “avec une grande indignation et profonde affliction”, la triste nouvelle de la publication des caricatures du prophète Mouhamad (Psl) par le journal satirique Charlie Hebdo où notre Prophète (Psl) apparaît de nouveau à la “Une”, les larmes aux yeux, avec une pancarte entre les mains : “Je suis Charlie”. Le collectif se dit solidaire avec toutes les communautés religieuses, opprimées, spoliées et humiliées en lutte pour enrayer une islamophobie institutionnelle, particulièrement la communauté musulmane d’Occident.

Ce regroupement d’associations musulmanes du Mali se dit aussi préoccupé de voir le monde progressivement assujetti à la volonté de quelques uns, usant et abusant de la force, du rapport de puissance, au détriment de la justice et des valeurs universelles. Le collectif précise dans sa déclaration qu’il constate avec une profonde indignation et amertume une floraison effrénée et incontrôlée d’actes dont la vraie motivation est de susciter et entretenir la peur et des préjugés à l’encontre de l’islam et de susciter la haine à l’égard des personnes de confession musulmane.

A travers sa déclaration, le Collectif des Associations Musulmanes du Mali dénonce avec la dernière énergie la haine viscérale du journal satirique français Charlie Hebdo, qui se cache derrière la liberté d’expression pour toucher sensiblement ce que plus d’un milliard d’individus gardent au plus profond de leur coeur, le Prophète Mouhamad (Psl) et l’islam. Aussi a t-il condamné le silence mi-complice, mi-coupable des organisations de défense des droits de l’homme devant ce déchaînement islamophobe et autrement raciste, devenu une pathologie politique et sociale qui touche progressivement l’ensemble des pays occidentaux.

Le collectif demande aux musulmans et à toutes les consciences pétries de valeurs humanistes et universelles de se mobiliser pour l’avènement et le renforcement de la liberté de consciene et du respect des droits de l’homme, les vrais.

Tougouna A. TRAORÉ

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. avec un tirage de 7 millions d’exemplaire , çà fait un Charlie Hebdo pour 2 maliens :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: et comme la plupart ne savent pas lire ,au moins ils auront des images 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

Comments are closed.