Cheick Soufi Bilal Diallo à propos de la tournée des leaders religieux en Europe : : «Mahmoud Dicko est allé en son nom propre mais pas au nom du Haut Conseil Islamique»

2

C’est avec les bénédictions lues par le Cheick Sadio, que la rencontre avec le Guide de la communauté des Soufi du Mali a démarré. C’est Un Soufi Bilal, très à jour sur l’actualité et visiblement très à l’aise devant les micros qui a pris la parole en commençant tout d’abord par remercier les hommes de média pour leur accompagnement dans les activités qui ont consacré la célébration du Maouloud de la communauté Soufi.

Soufi Bilall
Soufi Bilall

«  Le Maouloud c’est très bien passé, nous n’avons déploré aucun incident majeur durant toutes les activités que nous avons organisées », a déclaré Cheick Bilal Diallo. Avant de remercier et de féliciter tous les adeptes Soufi qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite des activités. En termes de chiffre, il a annoncé que le Maouloud a couté dans son organisation, la somme de 42 millions de FCFA. L’occasion était opportune pour remercier les donateurs, le Président de la République, le ministre du culte chargé des affaires religieuses et tous ceux qui ont participé de près ou de loin à la réussite de cet événement. Toujours dans le cadre des activités du Maouloud, le conférencier en fait une mention spéciale pour les forces de sécurité et de la protection civile qui sont restées à leur chevet durant toutes les activités.

Dans le second volet de son intervention, axé sur les récents événements provoqués par la caricature du prophète Mahomet (PSL), par Charlie Hebdo, selon Cheick Soufi Bilal Diallo,   de Jésus christ à nos jours, le déclin de toutes les grandes puissances a été annoncé par des actes répréhensibles par Dieu. Et s’attaquer à l’image du prophète de ce genre, rentre dans ce cadre selon lui. Toutefois il a invité les musulmans à rester tolérant tel que l’enseigne l’Islam, et de laisser Dieu lui-même se charger du sort de ceux là qui posent des actes allant à l’encontre de tous les préceptes qu’il a dictés. Et à la question si le leader de la communauté soufi est Charlie?  L’orateur reste silencieux, comme pour dire que le silence en soit est une réponse.

Parlant des récents événements survenus à Gao, Cheick Bilal Diallo, a déploré le comportement de la Minusma et a condamné avec la dernière rigueur les actes qui ont causé la mort des jeunes et civils de Gao. « Il est inadmissible que les forces qui sont venues pour sécuriser les populations du Mali, tirent elles mêmes sur ces mêmes populations », c’est en ces termes que s’est indigné l’orateur du jour. Avant de lancer un appel aux autorités maliennes afin de prendre la mesure des choses pour que justice soit rendue aux familles des victimes. «  Ce sont des familles qui viennent de perdre des bras valides, des fils. Qui sait ce que seraient devenus ces jeunes s’ils n’étaient pas morts prématurément» a-t-il déploré. Que l’Etat ne se limite pas à des déclarations, mais fasse quelque chose de concret pour les familles des victimes.

Concernant le voyage de plaidoirie des leaders religieux en Europe, le leader de la communauté Soufi a déclaré n’avoir pas été informé de l’objectif du voyage ou de comment il a été organisé. Pour ce qui concerne la présence de Mahmoud Dicko, dans la délégation, Cheick Bilal Diallo affirme qu’il n’est pas allé au nom du Haut Conseil Islamique du Mali. « Je suis le 3e vice président du HCI, et à aucun moment, le haut conseil n’a été informé de la mission, c’est une mission isolée, et le président du HCI Mahmoud Dicko est allé en son nom propre mais pas au nom du HCI » a-t-il affirmé. « Même si nous ignorons, tout de cette mission, nous souhaitons qu’elle se passe dans la paix et la sérénité. Si l’objectif visé, est le retour de la paix au Mali, nous sommes de cœur avec eux. Toutefois, nous avons appris la nouvelle comme beaucoup d’autres maliens à travers les médias » a-t-il conclu.

H.NGATTE

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 :lol:, bon j’espere bie nque ce n’etait pas au nom HCI, il fait son cameleon et hypocrisie. La France n’a rien a foutre de ses pensees ni de du HCI. La France n’est pas le Mali et surtout il faudra que Nous apprenions a rirre de nous memes. Laiisez charlie hebdo avec ses affaires de la France et ses fous de Dieu de les attaques. Nous en avons assez dans nos plats au Mali. Pourquoi Dicko-con et HCI-stupide ne partent pas a Kida l, a Gao et a Tombouctou pour se plaindre par les balles sifflent la-bas je pense, mais pas en France. Et ces malades fous de Dieu djihadistes ne peuvent rien faire de quoi dans leurs propres pays c’est toujours dans les pays qu’on dit democratiques avec la liberte de paroles que ces encules prechent pour l’extremisme. Pourquoi ils ne retournent pas chez eux en Algerie, En tunisie, en Arabie Saoudite, au Yemen, en Afganistan etc et etc…. parce qu’ils ne sont libres de fair eceux qu’ils veulent dans leurs propres pays d’origines mais leurs pays d’acceuil qui les acceptent comme la part comme des refugies politiques ou autre, ils ont le culot de semer la merde partout. Waoouuuhhhh, rappatrier tous ces merdes et vermines nuisibles de nos societes du 21eme siecle. 👿 👿 👿 👿 👿 👿 .

Comments are closed.