Choguel à la primature : Le maçon au pied du mur Les refrains ‘’refondation du Mali’’

11

Les refrains ‘’refondation du Mali’’, ‘’redressement de la trajectoire de la transition’’ tant chantés par le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces patriotiques (M5-RFP) sont maintenant des balles dans son camp. Le porte-parole du mouvement, Choguel Kokala Maïga vient d’être désigné par ses compagnons de lutte pour devenir le futur Premier ministre du Mali pour le reste de la transition. Il ne reste donc qu’à bien jouer.

Le porte-parole du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces patriotiques (M5-RFP), Choguel Kokala Maïga aura du pain sur la planche. C’est désormais un secret de polichinelle que le Président du Mouvement patriotique pour le Renouveau (MPR) a été désigné par le M5-RFP pour diriger le gouvernement transitoire pour les neuf prochains mois à venir. La date butoir de l’élection du président étant le 27 février 2022. 

Bien avant la démission forcée de Bah N’Daw et Moctar Ouane, le M5-RFP avait présenté au premier 10 points parmi lesquels figure la démission du deuxième. La junte, en troisième larron comme au coup d’Etat du 18 août 2020, vient de chambouler tout sur son passage. Cela, sous prétexte d’un manquement à la Charte de transition.

Dame Cour a arrondi les points en déclarant Assimi président de la transition. Le tout nouveau président ouvre soudain la voie au rapprochement du M5-RFP du pouvoir. Les dribleurs heurtés contre le mur se sont tournés vers ceux qu’ils ont driblés pour sortir le pays de l’ornière.

Ceux qui ne se battaient pas pour un poste ont été consultés pour fournir le Premier ministre. Les données auraient changé car Choguel a été choisi sans conteste. Sans doute, il se démarquera de l’erreur de Bah N’Daw et son Premier ministre : la mise à l’écart de la classe politique malienne. Le bon Samaritain fera face à ses propres 10 points qui, à l’entendre, devraient mettre le Mali sur ses pieds.

Dans les locaux de Bittar Trans, le comité stratégique du M5- RFP, réuni en session extraordinaire, a exprimé ses préoccupations de l’heure en 10 points essentiels contenant 17 mesures. Selon eux, ils sont pour « la rectification de la trajectoire » de la transition afin de créer les conditions d’une « refondation totale »

Dans la déclaration lue par l’imminent Premier ministre, le M5-RFP a dénoncé l’option des colonels de tronquer leurs uniformes contre les boubous civils pour se barricader dans les bureaux climatisés de Bamako, l’amateurisme politico-diplomatique criard et le silence assourdissant sur les cas de bavures meurtrières avérées ayant coûté la vie à au moins trente-trois civils à Bounty. En plus, le refus d’approfondir les enquêtes et poursuites judiciaires contre les commanditaires, auteurs et complices des tueries et exactions contre les victimes de la crise.

Le M5-RFP relève aussi que jamais la corruption et le népotisme n’ont atteint le niveau actuel du Mali. « Tout se vend et s’obtient avec l’argent-roi auprès de parents, d’amis et d’obligés rapidement promus au sein de l’appareil d’Etat », lit-on dans la déclaration. Il mentionne la défiance, le mépris affiché à l’égard de la classe politique et son exclusion de la conduite de la transition. L’illégalité et l’illégitimité du Conseil national de transition (CNT) n’ont pas été omises dans la déclaration.

Le samedi 22 mai 2021, lors de la conférence de presse animée par les avocats du M5-RFP, Choguel affirmait haut et fort qu’ils prépareront la grande mobilisation avec la base. A l’entendre ils le feront avec toutes les couches victimes d’injustice. Ce serait pour une cause juste et noble. Le voici donc choisi pour tirer les épines du pied des Maliens. La satisfaction des Maliens ne doit plus constituer un réel problème car un connaisseur de l’administration non moins tombeur d’IBK a maintenant la main à la pâte. Choguel sera un maçon qui ne se plaindra pas de manque de matériaux pour la construction du pays.

Il arrive donc avec la truelle et la taloche en main et les autres membres du M5-RFP devraient lui servir de manœuvres pour lui apporter le ciment et les briques. Si vraiment ils regardent dans la même direction. La culture de la cohésion entre les Maliens, l’organisation de l’élection du président de la République, les grands dossiers de la corruption sont entre autres les défis qui l’attendent dans son bureau de la primature. C’est dire que le boulot n’admettra pas de repos. Le chantier est vaste.

Bazoumana KANE

Commentaires via Facebook :

11 COMMENTAIRES

  1. Sangre, ce que tu n’as pas compris c’est que l’union sacree se fait sur des bases de confiance mutuelle dans un climat d’egalite et de justice et avec une vision commune, c’est ca la verite, ce sont ces vrais principes et vertus qui peuvent amener les gens a cooperer et a travailler ensemble, mais pas du tout a l’aveuglette et surtout en l’absence de toute confiance et quand les relations ne sont pas clairement definies, c’est le cas du non-marriage entre le Wasulu et le Kenedugu, le Kenedugu ne voulait pas d’un marriage impose, force et d’une collaboration aux contours indefinis. Au lieu de faire face aux Francais, Samory a commis l’erreur et a a declare la guerre au Kenedugu, il a gravement perdu et il est sorti tres affaibli de cette defaite pour etre facilement capture par les soldats colonisateurs de France!

  2. Ce pays ne serait plus comme la Semos sa au temps d’un certain Mamadou Sidibé , directeur des ressources humaines à l’époque où cette société minière sud africaine sise à Sadiola était devenue comme une histoire de famille. Où l’inverse avait embauché plus d’une centaine de personnes moyennant quelques chose en retour. Comment peut on gérer une société comme sa propre famille. Il paraîtrait qu’il tenait coûte que coûte à ce qu’un nigaud du nom de Samake devienne son remplaçant qui n’avait que le DEF mais hélas. Cela va s’en dire le père de ce dernier l’aurais Sauvé d’une situation et en retour il fallait tout faire pour que ce gigolo lui succède , mais le sort en a décidé autrement. Et c’est chez nous ici au Mali où on voit de telles bêtises.

  3. Les interets reciproques ou mutuels ne sont point du djeligna.ASctuement ,nos ressources naturelles sont exploites sur la base de l’amitie, Et quelle amitie? De la Traitrise!Que debvient le lithium,l’or ,le petrole ,Tu pernses que les Chionois donnent du cadeau aux Maliens? Mais la Chine peut nous aider
    a construire 3000 klms de chemin de fer additionnels et produire 5000 MW d’electricite ,Monsieur
    la grasnde …que connais-tu des relatyions internationales ,du developpement.Si nous entendons le budget de developpement du Mali pour construire ces infrastructures,ces grands travaux seront laisses a l’eternite!

  4. J’estime que le Mali actuellement est tres faible economiquement.Tous les plans a long terme ont tres peu de chance a reussir.Nous avons besoin d’une grande aide exterieure.En cultivant de bonnes relations avec deux pays ,nous pensions a des avenirs prosperes.Hier ,j’ai regarde un video sur l’inauriguration du chemin de fer Addis Ababa et Djiboutou.Avant le train mettait une semaine pour faire le parcoiurs,aujourd’hui ,le train met 10 heures pour lier les deux villes avec des locomotives electriques roulant 120 km a l’heure.Les Chinois avaient Promis 15 milliards de dollars au Mali,IBK sur pression de ces amis exterieurs a accerpte de rejeter l’aide Chinoise.Si l’on parle de l’interet du Mali,cela n’’est pas de l’interet du Mali a l’heure ou le peuple souffre et la pays manqué de coherence physique et politique.Un pays pauvre comme le Mali ,mais riche de par ses ressources naturelles ,doit etablir ses relations sur la base des interets du peuple et du pays.Je demande au nouveau Gouvernement d’inclure les nouvelles orientations des relations internationales dans le Progrmme de la Transition.

    • FOUGARI TIEKORO, tu ne peux pas compter sur toi-meme mais sur les Chinois, ou les Russes ou je ne sais quoi et qui d’autre! Est-ce qu’avec ce genre de Maliens comme toi Sangare Djeli, DALA GUERIBOU ce pays va sortir du gouffre? MANDIANTS ETERNELS!

  5. Actuellement le Mali est le pays des aveugles , acceptons pour le moment les borgnes s’ ils veulent sauver le Mali en les aidant aulieu de souhaiter hypocritement l’ échec de X ou de Y ! J’ai peur que ce ne soit le cas de Sikasso qui a refusé de collaborer avec Samory pour lutter contre la pénétration coloniale ! Si Choguel veut bien faire , alors aidez le pour l’ intérêt du Mali ! Le Mali d’ abord !

    • Sangre, tu ne connais pas tes lecons d’histoire sinon tu n’allais pas resumer les raisons de guerre entre le Wasulu et le Kenedugu en termes si terre-a-terre et sans profondeur.

      • TRANITION Assimi Goita-Chogel Maiga/M5-RSP: Les maliens vont assister à une battaille sans guerre.C’est grâce à la complicité de ce couple qu’il y a eu ces coups d’État.

      • Kinguiranke vous n’ arrivez pas à saisir la portée de mon message ! Il ne s’agit pas de connaître ce que chacun garde sous ses ongĺes , mais de se libérer des particularités pour combattre le pire : la pénétration coloniale ! Seule une grandeur d’ esprit peut percevoir la nécessité de l’ union : ce n’est pas par hasard que les français ont déporté Samory , ils connaissaient ses capacités intellectuelle ! Samory était en avance sur Sikasso et vous Kinguiranke qui n’ avez pas jusqu’à présent compris que pour sauver le Mali il faut que les maliens abandonnent les divergences internes : c’est ça le vrai problème du Mali , être incapable de faire l’ union sacrée , toujours il y a des problèmes comme vous le prétendez concernant Samory et Sikasso ! Kinguiranke avec des gens comme vous il n’y aura jamais l’ entente au Mali !

  6. En effet nous demandons a Choguel de mettre sur place les 10 points des revendications faites par le M5-RFP et presentes a Ba Ndaou et Moctar Ouane!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here