Conflit peulh – dogon : Un faux problème créé de toute pièce

2

Le peulh en tout cas celui que nous connaissons au pays dogon, n’est pas un terroriste. Il ne sait pas poser une mime. Le dogon, compagnon séculaire du peulh, ne sait ni  manipuler une arme lourde ni tuer aussi froidement. Les coupables sont ailleurs !

Mon frère peulh

Qui est le Peulh?  Sinon ce berger qui tond ses troupeaux  près du champ du Dogon,

Qui est donc le Dogon? Sinon ce cultivateur qui a besoin du Peulh et de son troupeau pour son quotidien

J’ai côtoyé mon ami Peulh,

J’ai bu le lait de ses vaches.

J’ai côtoyé le Peulh,

J’ai partagé mon mil avec lui.

J’ai côtoyé le Peulh,

Nous avons passé l’enfance ensemble.

J’ai côtoyé le Peulh,

Il m’a appris le fulfulde

Il m’a enseigné le langage du boeuf

Le Peulh m’a côtoyé,

Je lui ai appris le dogosso

Je lui ai enseigné les secrets de l’agriculture

Peulh, mon frère bien aimé

Toi à qui j’ai appris à tenir la daba et à lutter  comme un vrai balamba.

Tu es et restes mon frère

Connectés par le lien de proximité

Coller et cimenter par le destin

Qui est le peulh? L’ami inséparable du Dogon

Qui est le Dogon? L’ombre du peulh

Avec le Peulh,

J’ai grandi.

Je l’ai découvert

Il est humble

Mon ami Peulh  m’a dit un jour:

Cado! Je suis une partie de toi.

J’ai dit aussi :

Poulo! J’ai une vache

Garde-la moi comme tu sais bien le faire

Poulo a gardé ma vache

La vache s’est multipliée

Je suis devenu propriétaire de troupeau

Au pays Dogon,

J’ai côtoyé le peulh

Il ne m’a jamais parlé d’un autre village

Autre que le village à moi.

Le Peulh est en moi et moi en  lui

Chez moi, il est chez lui

Chez  lui, je suis chez moi.

Pourquoi me dire que je suis en guerre avec Poulo?

Non!

Poulo ne peut pas me combattre,

Moi non plus

Car il est  une partie de moi.

Un jour, le troupeau de Poulo ravagea mon champ de mil

Ce jour, à Cœur blessé j’ai failli couper le pont entre nous

Mais nous avons vite compris notre union

Et, l’amitié  a continué.

Pourquoi vouloir séparer ce que Dieu lui-même a rapproché ?

Trouvez-moi  d’autres ennemis

Mais de grâce,

Epargnez  mon frère Poulo!

Au pays Dogon,

Poulo ne va pas en guerre contre son frère cado

Qui est le Peulh ?  Sinon ce berger qui tond ses troupeaux près du champ du dogon,

Qui est donc le Dogon? Sinon ce cultivateur qui a besoin du Peulh et de son troupeau pour son quotidien

Frères pour toujours

Unis à jamais, rien ne fera de nous des adversaires

Arrêtons l’amalgame!

Le peulh, c’est mon pot.

Amadingué Sagara

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Ce message est clair et les cadres maliens doivent se ressaisir pour empêcher l’impérialisme français d’atteindre son objectif. Les français connaissent le Mali, ils sont jaloux de notre cohésion sociale, ils sont séduits par notre brassage ethnique. Nous sommes unanimes à croire que la France est derrière cette affaire et nous cadres et politiciens devrions taire nos positions politiques pour voir la patrie, notre patrie menacée par des bandits cachés, incités par le colonisateur. Poursuivons l’idéal du Mali “un et indivisible”.
    Au Mali nous sommes tous parents ou cousins ce qui fâche la France.

  2. Il faut le dire et redire le probleme s’appellant Peul contre Dogon est un crime crapuleux organise par la france imperialiste contre le Mali pour embraser le Mali. Et comme elle a echoue avec l’injustice a Kidal donc il faut montrer aux yeux du monde que les Maliens ne s’aiment pas et qu’il faut diviser le Mali. C’est de cette politique que le corbeau francais le drian faisait circuler sur les antennes du monde que le Mali est compe des communautes qui n’arrivent pas a vivre emsemble. Les imperialistes francais sont pire que le demon sur terre. La france est toujours prete a aller tenter quelque part ailleurs a destabiliser le Mali et meme a le diviser comme elle a recu avec les Ifoghas qui ont accepter de faire la politique de la france au Mali.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here