Crise Politique : La Plateforme « Devoir de Génération se prononce »

1

« Si IBK démissionne dans cette situation d’incertitude, la plateforme Devoir de Génération portera plainte contre lui pour haute trahison  car elle entraînerait le Mali dans une guerre civile » cette déclaration a été faite par la plateforme’ Devoir de Génération  lors d’un point de presse ce 8 aout  2020 à la Maison des Jeunes de Bamako

Le coordinateur de Devoir de Génération Djiguiba Sanogo, le porte-parole Mahamane Ibrahim Toure  et leurs camarades  mettent  en garde le Chef de l’Etat , ils lui commandent de ne pas   céder à la  pression le conduisant à une démission. Selon eux, le président de la République Ibrahim Boubacar Keita ne peut et ne doit pas démissionner et ce pour cause du respect de la Constitution.

Selon la  déclaration de la plateforme, ils ne sont animés que par leur attachement au strict respect de la constitution, et leur objectif qui est la transformation du potentiel de la crise au Mali en dynamisme réel de développement à travers leur génération  « Nous sommes une génération de légalistes » disent ils

Composée de mouvement, association et organisation,  ils sont une trentaine de regroupements de jeunes au sein de la  plateforme dénommée Devoir de Génération, ces adhérents se proclament légalistes et pro défenseurs de la Constitutions. Et in facto, ils se donnent le droit de traduire le président Keita en justice pour haute trahison au cas il serait amené à céder à la pression du mouvement du  5 Juin en rendant le tablier comme il lui est demandé par le M 5-FRP et alliés.

Selon le mouvement Devoir de Génération la jeunesse malienne est manipulée par les politiques au gré de leurs intérêts personnels, prenant en exemple  le mouvement contestataire du 5 juin, la plateforme déplore que  la jeunesse ne soit pas au-devant de la scène qui serait occupée en grande partie par les acteurs de mars 91 autre génération selon eux.

La plateforme propose comme solution à la crise :le maintien du président de la République, la démission des  31 députés contestés  et dans le cas échéant la dissolution pure et simple de l’Assemblée nationale par le président de la République,le maintien de l’actuel premier ministre Dr Boubou Cissé  à son poste dans un gouvernement d’union national dans lequel toutes les composantes pourraient se reconnaître. S’agissant de la décision du remembrement de la Cour Constitutionnelle, la plateforme félicite  cette forme de solution. Et  dans les prochains jours, Devoir de Génération se promet une grande rencontre pour définir ses  stratégies de sortir de la crise.

Khadydiatou SANOGO /Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Mais il faut porter plainte deja contre Boua le ventru IBK car la guerre civile est au Centre, au Nord, a Kita, a Dajabally, a Guire, a Banamba et meme a Sandare a quelques metres de Nioro du Sahel, reveillez-vous de votre sommeil profond et attaquez Boua le ventru IBK en justice car nous avons perdu 75% de notre territoire national, vivez-vous au Mali?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here