Crise sociopolitique : Le chérif de Nioro se démarque du M5 et du pouvoir !

8

Après un long moment de suspens, le chérif de Nioro a clarifié sa position sur la crise sociopolitique en cours devant une mission du mouvement contestataire conduite par son autorité morale, l’imam Mahmoud. Même s’il dit rester un opposant au régime du Président IBK, il dit être « contre le M5-RFP » dont certains membres lui ont, à ses dires, manqué du respect. Lors de son prêche du vendredi, il a fait le compte rendu de cette mission  à ses fidèles. Le quotidien le Pays a aussi joint Dr Choguel Maiga qui a également donné certains détails.

 

Le chérif de Nioro ne soutient plus le M5-RFP, c’est l’information capitale de la fin de la semaine dernière. « Je n’empêche pas l’opposition (M5-RFP) de défendre ses idées, mais je ne la soutiens pas », a-t-il laissé entendre lors de son prêche du vendredi . Ce qui a révolté le chérif de Nioro contre le M5, c’est surtout le comportement de certains membres de ce mouvement à son encontre. « En tête-à-tête,j’ai dit à Mahmoud et sa délégation que je considère les gens qui les suivent comme mon public. Mais, il y a des gens qui sont dans le M5 qui disent des choses contre moi », a-t-il dit à ses fidèles avant d’ajouter : « Hier comme aujourd’hui, Mahmoud Dicko est un ami à moi. Choguel Kokalla est également un ami à moi. Ces deux personnes sont mes amis, mais je ne suis pas le M5-RFP comme ça. Ce mouvement a commencé à dire des choses contre mes enfants, il le fait sans cause». Dr Choguel Kokalla Maiga a reconnu cette colère du chérif de Nioro  contre le M5-RFP : « N’Bouyé dit qu’il  n’a pas  de leçon à recevoir de personne, y compris  certains responsables du M5-RFP qui le critiquent parce  que lui, qui est un religieux et non un homme politique, n’a pas la même approche qu’eux ».

Malgré son opposition au M5-RFP, le chérif a, dans son prêche, dit qu’il reste contre le régime IBK. Il dit d’ailleurs qu’il n’est pas contre la demande de démission du président de la République. « Je ne suis pas contre le fait que le M5 réclame la démission du président IBK, parce qu’il me semble que le régime est incapable de gérer le pays. Mais je ne soutiens  pas le M5», a-t-il indiqué. Selon Dr Choguel, même si  le chérif de Nioro dit être contre le régime IBK, Il a cependant dit qu’il est contre la violence.« Dicko et le M5-RFP  sont totalement en phase avec le Chérif, même si les approches des hommes politiques du M5-RFP et celles des religieux sont différentes »,a confié au Le Pays Dr Choguel Kokalla Maiga.

Par ailleurs, N’bouyé Haidara a, lors de ce prêche, également soulevé  la question de la mission de la CEDEAO conduite par Goodluck Jonathan : « Le mercredi, j’ai reçu la visite de l’ancien président de la République fédérale du Nigeria en la personne de Goodluck Jonathan. Ce dernier était venu me voir pour qu’il y ait la paix dans notre pays. Nous qui sommes Maliens, pourquoi nous ne faisons donc pas la paix ? Je lui ai donc  dit que je vais l’aider dans son travail », tels sont les propos du chérif de Nioro.

Boureima Guindo

Mamadou Diarra

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Avec tout le respect dû au cherif de Nioro compte tenu de son âge et de son rang social, je dirais que sa position est pour le moins ambigüe… Dans un enregistrement vidéo disponible sur internet depuis le vendredi 12 avril 2019, le cherif de Nioro jure devant Dieu et ses fidèles présents dans sa Zawia, qu’il va faire partir IBK avant la fin de son mandat… Dans la même vidéo, il étaye son combat contre le régime IBK par plusieurs arguments.
    Le cherif de Nioro dit défendre uniquement la cause de Dieu et celle du Mali, mais il ne semble pas être assez gêné par la tuerie des innocents musulmans dans une mosquée. Au contraire, il encourage ses partisans/pions à s’associer aux auteurs de cette tuerie à travers la formation d’un gouvernement.
    Le cherif de Nioro virevolte, et ce n’est pas du tout rassurant pour une collaboration. Il peut certainement tromper la vigilance et l’intelligence de ses fidèles, mais ses enregistrements audio et vidéo sur internet sont restés intacts.
    Je n’ai aucune preuve pour l’accuser de corruption, mais ses agissements sont similaires à ceux des hommes corrompus. Le temps nous en dira plus…

  2. Je me demande quand est ce que nous comprendrons que le sort de notre pays n’est pas entre les mains d’un individu fut-il “le Cherif de Nioro” sinon on en sera pas la (Je sais qu’il mérite du respect mais on peu me jeter la première pierre, ) Notre pays est en voie de disparition du vivant de ceux à qui nous pensons qu’ils ont des solutions miraculeuses. La situation est pire et tout le monde accourt vers Nioro comme si le sort du Mali s’y joue . Malien émancipez vous de l’esclavage mental, le miracle ne viendra pas du ciel, nous devons être responsables et travailleurs pour sortir notre pays de ce gouffre. C’est bien dommage que nous ayons des présidents élus par le Peuple mais qui ont plus peur d’un seul individu qui aurait une emprise sur eux au point d’oublier le bien être de ce peuple qui a placé en eux leur confiance.

    Je suis musulman, croyant, pratiquant. Nous sommes des créatures de Dieu et seul notre degré de piété ( La foi) en Son égard détermine la valeur de chacun de nous.

    • Le Cherif M’Bouye HAIDARA parle pour ne rien dire . Sa lutte ne concerne que ses intérêts personnels. Dans le mini gouvernement , il a 4 /6 qui sont sous son couvert . Vraiment le Cherif doit comprendre que le Mali ne se limite pas à la seule ville de Nioro et ses intérêts.

  3. Merci yugbane.
    Tu as tout dit.
    Ce soit disant shérif est un caméléon.C’est un homme d affaire ni plus ni moins .
    Il place ses hommes et attend le retour sur investissement.Le temps que le ministre des finances lui fasse le retour sur investissement.
    Il faut un nouveau leadership et se passer de ses religieux pourris jusqu’à la moelle

  4. ………………Il n’a jamais dit qu’il était avec le M5. C’est DICKO qui a fait croire aux maliens que BOUYE est avec eux. Le chérif a dit clairement devant CHOGUEL et DICKO que son combat est pour la défense de l’isman et rien d’autre. Ils ont été humiliés en direct et les images existent.
    Le M5 surtout CHOGUEL et DUICKO sont en train de manipuler et de mentir à BAMAKO.
    Vous pouvez faire votre lutte et c’est très si c’est pour la cause nationale et sans mettre le peu à feu mais, arrêtez de mentir. Regardez moi des gens qui veulent prendre le pouvoir par la force sur la base du mensonge. Ce n’est pas crédible.
    Le M5 a fait une grosse erreur d’associer les réligieux dans son combat mais comme KAOU DJIM l’a expliqué, c’est la CMAS dont DICKO est parrain qui est allé chercher EMK et FDS de CHOHGUEL.
    Ce mélange dangereux et explosif ne peut pas durer longtemps.

  5. ” … Le chérif de Nioro se démarque du M5 et du pouvoir !… ” … ///…

    :
    EH b’en…, v’là…, on a trouvé notre GUIDE RELIGIEUX… !

    Vivement le Mali pour nous tous.

  6. Ce Shérif a du oublier qu’il n’y a pas si longtemps c’est lui qui rassurait Sanogo et le CNDERRIÈRE que de son vivant il n’y aura pas de troupes étrangères au MALI. Le Bon Dieu ne l’a pas écouté sinon sans Serval lui aurait déjà fui le MALI.😛

    Déjà le M5-RFP a commis l’erreur d’aligner le mouvement derrière l’imam DICKO qui de par son statut social ne peut pas dire ou ne peut pas faire certaines choses. Ces lourdeurs entravent déjà les actions du mouvement. DICKO aussi à son tour, par souci de transcender les clivages religieux se mit à disposition du Shérif qu’il qualifie de ASHARAFOU SHARAFA ( Shérif des Shérifs ou si vous voulez le vrai vrai Shérif). Ce dernier aussi ayant tout sauf le sens de la modestie commence déjà à se prendre pour le centre de la terre. 😎 Dans l’imaginaire de Bouillé ces centaines de milliers de Maliens qui donnent le ton contre ce régime corrompu et incompétent le font non pas par frustration mais parce que les religieux leur ont demandé de le faire. Il oublie que les autres leaders religieux ont une capacité de mobilisation plusieurs fois supérieure à la sienne…

    Voici une bonne occasion pour les politicards Maliens de se soustraire de l’emprise des religieux incultes et opportunistes. Rien ne peut arrêter ce mouvement, nous n’allons pas nous résigner à vivre avec ce régime qui ne fait absolument rien pour nous éviter de toucher le fond. Si les religieux sont plus crédibles que les politiques et que cela leur est monté à la tête, ils n’ont qu’à soutenir IBK dans son entreprise de destruction du MALI.

    Si on avait pas mis religieux devant, le sort de ce régime pourri serait réglé depuis le jour qu’il a tiré sur nos enfants aux mains nues. Ce n’est pas IBK qui va nous tuer et nous gouverner, quel que soit le prix à payer nous l’enverons en Enfer. Pour cela nous sommes prêts à jeter la religion et les religieux à la poubelle.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here