Grâce à un partenariat avec la Fondation pour l’enfance d’ATT : François Hollande à Bamako ce vendredi pour visiter l’Hôpital Mère-Enfant “Le Luxembourg”

1
François Hollande
François Hollande

Lors de sa mini-tournée africaine démarrée le 13 février dernier, l’ancien chef de l’Etat de la France, François Hollande, visitera ce vendredi le nouveau centre de chirurgie cardio- pédiatrique “André Festoc” de dernière génération de l’Hôpital Mère-Enfant “Le Luxembourg” où il sera accueilli par le directeur général, Pr  Mamadou Diarra.

L’ancien président de la République de la France, François Hollande, effectuera une visite de 24 heures à Bamako dans le cadre d’un partenariat avec la Fondation pour l’Enfance dirigée aujourd’hui par l’ancien président de la République, Amadou Toumani Touré. Cela à travers l’Hôpital Mère-Enfant “Le Luxembourg” réputé être aujourd’hui un établissement sanitaire de référence en Afrique.

C’est aux environs de 8 h 30 mn que l’avion transportant l’ancien du président Français atterrira sur le tarmac de l’Aéroport international Modibo Kéïta où il sera accueilli par l’Ambassadeur de la France au Mali avant de se rendre à l’Hôpital Mère-Enfant “Le Luxembourg”. Il s’agira pour lui de visiter le nouveau Centre de chirurgie cardio pédiatrique de l’hôpital dont l’inauguration s’est déroulée, le 10 septembre 2018, sous la présence effective d’Amadou Toumani Touré et son épouse, Mme Touré Lobbo Traoré.

Ce Centre de chirurgie cardio-pédiatrique de dernière génération est doté de deux salles d’opération, d’un service de réanimation et d’une salle de stérilisation. En outre, elle comprend le réaménagement d’une salle d’hospitalisation pour le suivi post-opératoire des petits patients. C’est le fruit du partenariat entre la Fondation pour l’Enfance et la Chaîne de l’Espoir du Professeur Alain Déloche, à travers la donatrice Thi Sanh Festoc. D’un investissement de près de 2 milliards de Fcfa, ce centre porte le nom de “André Festoc”. Ce plateau de chirurgie cardiaque va améliorer, moderniser et diversifier l’offre de soins dans notre pays.

Après l’Hôpital Mère-Enfant, François Hollande va déjeuner avec le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, avant de prendre son vol dans l’après-midi pour la Guinée Conakry où il sera accueilli par le président Alpha Condé.

Notons que François Hollande dirige aujourd’hui la Fondation dénommée “La France s’engage” depuis qu’il a quitté l’Elysée.

                                                                                                                                              El Hadj A.B. HAÏDARA 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Le probleme et le calvaire des Maliens/Maliennes viennent de la connivence entre Hollande et Dioncounda Traore qui ne voyait pas plus loin que son nez car celui qui fait confiance a son bourreau de mettre fin a ses difficultes se fourre le doigt a l oeil, surtout quand ce dernier est a la base de ce probleme. Ce n’etait pas pour rien que Hollande jubilait a Bamako que c’etait le meilleur jour de sa vie politique de reussir la ou de gaule a echoue, c’est a dire d’avoir le Mali dans sa poche ce pays rebelle. N’est ce pas ce corbeau Ledrian qui est le chef d’orchestre de tous les coups bas au Mali en essayant de montrer au monde que le Nord et le reste du Mali n’avait rien de commun donc il leur revient, les representants de dien sur terre. de diviser le Mali. Je me demande combien de pays europeens est ce que l;a france a diviser en se basant sur ces memes arguments car ces arguments ne finissent pas en europe et plus precisement en france, Hollande est le pire ennemi du Mali. Tout le monde sait ce que Hollande a dit concernant les elections au Mali comme si le Mali etait une sous-prefecture de la france, Je veux tout simplement dire que les Maliens/Maliennes doivent faire attention a la france imperialistes et de cela je ne dis pas des francais innocents qui sont eux memes victimes des imperialistes. La violence au centre du Mali est une partie integrante de la politique imperialiste de la france au Mali. De nos jour tous les Maliens et toutes les Maliennes ont oublie Kidal pour se focaliser sur le centre et c’est comme ca que la france separe lentement et surement Kidal du reste du Mali avec sa politique de lavage de cerveau des differentes communautes de Kidal. IBK doit trouver un moyen de faire impliquer plus de pays dans la paix au Mali car la france n’a rien a voir avec la desolation qu’elle a cree au Mali. Oui, depuis le premier jour que les francais on debarque au Mali j’ai dit que cela allait empirer la situation au Mali et apres l’interdiction de Kidal au Maliens/Maliennes j ai dit que la france n’a pas fini de faire parler d’elle au Mali. L’histoire a montre que cette violence ne fait que s’aggraver du jour au lendemain avec ses corteges de morts et de blesses. Ces memes imperialistes criaient sur tous les toits que les faux djihadistes etaient entrain de couper les mains mais ils oublient aujourd’hui de mentionner qu’avec leur presence militaire au Mali que des milliers de Maliens/Maliennes sont entrain de mourir. Ce qui veut dire que tuer toute une famille et des villages est moins grave que couper les mains des gens. Je dis et redis que la france n’est pas et ne sera pas une solution au Mali. Elle est au Mali pour detruire le Mali car c’est de cela qu’elle vit et rayonne dans ce monde. Hollande et Ledrian le master mind ne sont pas les bienvenus au Mali, ces criminels et hypocrites.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here