Lutte contre la migration des jeunes africains : Un projet de l’UNESCO pour établir un kit d’information sur la question

0

Amener les hommes de médias à établir un kit d’information contenant les tenants et les aboutissants de la migration, dévoiler aux potentiels candidats les dangers auxquels ils peuvent être exposés sur les routes migratoires, faire de la communication et de la sensibilisation des outils incontournables des futurs candidats tentés d’emprunter cette route, sont entre autres les objectifs de ce projet « autonomiser les jeunes en Afrique par les médias et la communication » financé par le Fonds des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture. C’est dans le but de concrétiser ce projet que l’UNESCO a organisé un atelier de deux jours dans la capitale des balazans à l’intention des journalistes venus de Bamako, de Mopti, de Sikasso et ceux de Ségou.

L’atelier a ouvert ses portes le jeudi 21 janvier 2021 à l’hôtel savane de Ségou, sous la présidence du directeur de cabinet de Ségou, Siné Dembélé, et en présence des autorités communales ainsi que celui du représentant du chef de bureau de l’Unesco via une vidéoconférence depuis Bamako.

Le Mali, pays de départ, de transit et de plus en plus d’immigration, est au cœur des enjeux migratoires qui s’expriment non seulement en termes d’opportunités pour le développement, mais aussi en termes de réalités complexes auxquelles il faudra faire face, a indiqué le chef de cabinet du gouverneur de la région de Ségou, Sine Dembélé.

Selon lui, le phénomène est séculaire et n’est pas l’apanage d’une zone géographique et il prend de l’ampleur au fur et à mesure de l’évolution des projets scientifiques et technologiques. Il a, dans ses propos, évoqué les différents événements malheureux engendrés par la migration, tout en soulignant que cet atelier est une aubaine afin de permettre aux hommes de médias de se pencher et d’analyser le phénomène et ses conséquences.

Sidi Dao, le représentant du chef de Bureau de l’Unesco, a fait savoir qu’au vu des enjeux que posent les défis de la migration pour la communauté internationale, qu’il est primordial que les synergies d’actions continuent d’être renforcées pour les relever afin de faire de la migration un atout de développement.

Selon lui, les medias constituent de nos jours, le meilleur moyen pour  sensibiliser les jeunes sur la migration et d’élaborer un kit d’information sur la question qui leur servira de bréviaire. Durant deux jours, les journalistes venus de différents horizons du Mali, se pencheront sur la question afin de doter le Mali d’un kit d’information innovant et en cohérence avec les réalités actuelles.

Moussa Samba Diallo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here