New York : mort de 9 Maliens dans un incendie

0

La communauté malienne vivant à New York (Etats-Unis) a été frappée par un deuil. En effet, hier jeudi, tôt le matin un immeuble où vivent des Maliens a pris feu…Le bilan est très lourd : 8 enfants et un adulte ont péri dans cet incendie. Le propriétaire de l’immeuble, selon nos informations, Moussa Magassa, serait en ce moment à Bamako.

Selon le maire de la ville de New York, Michael Bloomberg, c’est le feu le plus mortel après l’incendie de 1990 où 87 personnes ont péri.

Dès l’annonce de la nouvelle, nous avons contacté le Ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine. "Nous avons appris la triste nouvelle concernant l’incendie et le drame dans lequel ont péri des Maliens à New York", a déclaré, le responsable de la Communication du Ministère, Mohamed Sacko au cours d’un entretien téléphonique.

"Nous sommes attristés et consternés par cette nouvelle", a- t- il ajouté.

Avant de poursuivre, nous avons appelé à l’instant le Président des Maliens vivant à New York, M. Diba Sy, et l’Ambassadeur du Mali, Abdoulaye Diop.

"Le gouvernement malien va dépêcher dans les heures qui suivent une mission pour présenter ses condoléances aux familles des victimes et leur apporter son soutien…", a par ailleurs noté Mohamed Sacko.

Le Mali, poursuit-il, compte beaucoup de ressortissants aux Etats-Unis. Mais il n’a pas pu donner un chiffre ou des données concernant le nombre de Maliens vivant aux Etats-Unis.

Le chargé de communication de l’Ambassade des Etats-Unis au Mali, Kalifa Gadiaga, qui est un ami personnel du propriétaire de l’immeuble, Moussa Magassa, a également exprimé ses émotions : "je connais l’immeuble et la famille…Tous les Maliens qui partent à New York passent par cet immeuble. C’est très dur pour moi…", a-t-il souligné avec une voix nouée par l’émotion.

L’incendie serait provoqué par un court circuit électrique. La maison avait deux alarmes "détecteur d’incendie" mais dont les piles ne fonctionnaient pas, a révélé un des enquêteurs à la presse.

Le feu a commencé 23 heures de l’après-midi dans le sous-sol de la résidence principale et s’est propagé à deux autres appartements. Et rapidement s’est étendu au dessus des escaliers. Les occupants avec l’effet de surprise ont été piégés par la rapidité des flammes. Certains, selon des témoignages, auraient même cassé des vitres pour s’échapper.

La maison, déplore le maire de la ville de New York, n’est pas équipée d’une échelle d’incendie, selon une dépêche. Selon des sources proches du dossier, on dénombre parmi les morts une dame, Fatoumata Soumaré et ses trois enfants : un fils, Djibril et les jumeaux de 7 mois, Sisi et Harouna. Leur père, Mamadou Soumara, est un conducteur de taxi.

Selon nos informations, Moussa Magassa, le propriétaire de l’immeuble, qui séjourne en ce moment au Mali, a été terriblement touché. Il a perdu un nombre important d’enfants. Cette triste nouvelle endeuille tous les Maliens. Nous prions pour les repos des disparus. Et que Dieu les accueille dans sa grâce éternelle.

Almahady Cissé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER