. Accusations du président du CNPM à l’endroit du président de la Cour suprême : – La Cour suprême, l’UIM, la REFSYMA, l’AJEUMA apportent leur soutien à Nouhoum Tapily -Le SYLIMA et Le SAM gardent leurs distances

4

Dans un communiqué diffusé, après sa réunion tenue le 18 mars dernier, le Bureau de la Cour suprême, considérant les propos notoirement infamants et injurieux, proférés par Mamadou Sinsy Coulibaly, le vendredi 15 mars 2019, lors d’une conférence débat au siège du patronat à l’endroit de Nouhoum Tapily, président de la Cour Suprême ;

Considérant la gravité et la méchanceté gratuite avec lesquelles ces propos outrageants ont été tenus à l’endroit de l’un des plus hauts, des plus respectés et des plus honorables magistrats de la Cour suprême, juridiction suprême de la République en matière judiciaire, administrative et des comptes : sans que celui-ci n’ait jamais eu affaire avec lui, en quoique ce soit ;

Réaffirmant son attachement au respect de la liberté de presse, liberté nécessaire à toute démocratie ;

Considérant, cependant, que cette liberté ne saurait être un moyen d’attenter à la vie privée, à la dignité et à l’honorabilité des citoyens et en l’espèce du président d’une Institution de la République ;

Considérant que le respect dû aux magistrats dans l’exercice  de leurs fonctions est une exigence de tout Etat de droit ;

Informe l’opinion publique nationale et internationale que Nouhoum Tapily est et demeure une personnalité respectable et respectée au sein de la Cour et n’est point tel que le décrit M. Coulibaly ;

Apporte un démenti cinglant aux propos outrageants proférés par Mamadou Sinsy Coulibaly contre M. Nouhoum Tapily, président de la Cour suprême ;

Condamne avec la dernière rigueur ces injures graves de M. Mamadou Sinsy Coulibaly contre Nouhoum Tapily ;

Apporte son soutien sans faille à toutes actions que M. Nouhoum Tapily entreprendra pour la défense de sa dignité, de son honneur et de sa respectabilité.

De son côté l’Union internationale des magistrats (UIM) et la Référence syndicale des magistrats (REFSYMA)), à travers un communiqué désapprouvent et condamnent sans réserve ces errements du richissime au parcours mal connu et à la réputation controversée, soit-il président du Conseil national du patronat du Mali, comme étant des atteintes graves à l’Institution judiciaire, ainsi qu’au corps tout entier de la magistrature. Expriment leur solidarité au président de la Cour suprême.

Quant à l’Association des jeunes magistrats (AJEUMA), elle a condamné ce qu’il appelle le manque de professionnalisme de la part de la télé qui a diffusé le communiqué et de rappeler au sieur Coulibaly que la liberté d’expression est un droit qui s’exerce dans le respect des droits des autres… Avant d’interpeller les magistrats que leur corps est de nos jours plus qu’hier et certainement moins que demain, à la croisée des chemins du fait qu’il est ‘’ environné par des ennemis au dehors et portant le plus dangereux en son sein’’.

Pour sa part les deux syndicats SAM et SYLIMA, dans leur réaction à travers un communiqué n’ont pas de façon claire apporté leur soutien au Président de la Cour suprême et au corps auquel ils appartiennent.

Keita et Touré

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Vive Mamadou Sinsy Coulibaly, tout ce qui a ete dit concernant ce magistrat est une pure realite que nous voyons tous en face. Mr Tapily vit a Bamako ses realisations sont bien connues par certains maliens et comme l’a dit Mr Coulou il n’est pas le seul, ces foctionctionnaires se connaissent entre eux. L’heure est a la denonciation s’ils ont honte ils vont freiner mais le cas echeant ils peuvent continuer a voler a multiplie leurs villas comme l’ a fait deja certains. L’avenir nous dira le reste . Vive Mamadou Sinsy Vive la verite Vive le Mali.

  2. DES ASSOCIATIONS DE MALFAITEURS VOUS N’AVEZ MEME PAS HONTE. LES MAGISTRATS MALIENS PENSENT QU’ILS SONT PLUS MALIENS QUE LES AUTRES. LES MAGISTRATS MALIEN PENSENT QU’ILS SONT AU DESSUS DE LA LOI. ILS SONT A L’ORIGINE DE L’ECHEC DE LA DEMOCRATIE MALIENNE. TOUS LES PROBLEMES FONCIERS ET FINANCIERS TROUVENT LEUR SOURCE DANS LA MAGISTRATURE. CES FONCTIONNAIRES CORROMPUS MERITENT UNE SEULE CHOSE LA GUILLOTINE. ET LE MALI A BESOIN D’UNE TROISIEME REVOLUTION POUR REALISER CELA.

  3. Comment batir, developper un pays où les lois de la republique sont foulées au pied par ceux la même qui sont sensé les faire respecter. Comment stabiliser un pays ou c’est la raison du plus fort qui prevaut. La force d’une nation démocratique est sa capacité à faire respecter les textes qu’elle a lui même établie. Aucune grande nation ne saurait être construite sur du mensonge et le mali depuis le 19 novembre 1968 jusqu’à nos jours continue à fonctionner sur du faux, le mensonge, la traitrise. comment comprendre qu’à cette 21 ème siècle que nos ressources minières sont entrain d’être spolier par le colonisateur, que notre securité soit assuré par le colonisateur. Il est temps et grand temps que le peuple se lève et mène une lutte farouche contre les predateurs que sont les fonctionnaires corrompus à commencer par la magistrature.

  4. Ce qui reste certain, Mamadou Sinsy COULIBALY a parfaitement raison, car qu’on le veule ou pas les vérités de cet homme surgirons un jour, il faut savoir que personne, personne, personne ne pourrait assurer le développement d’un pays avec ces genres d’hommes et femmes qui gouvernent aujourd’hui au Mali, en outre il faut savoir que toutes les bêtises de ce monde finirons sans équivoque un jour et c’est le début de la fin de ces bêtises qui s’amorce inexorablement. Nous ne pourrions pas continuer à nous mentir entre nous et mettre en place un bon socle pour construire solidement les institutions de ce pays, il faut cesser de se méprendre et qu’on se dise des vérités qui blessent pour permettre de mieux bâtir un bon Mali dans un avenir proche. Le comportement des ténors actuels de notre pays ne permet pas de construire un bon pays. Nous espérons que les maliens comprendrons cela à temps avant le coup de gong final de la disparition définitive du Mali.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here