Arrestation de Bakary Togola : Ses partisans se mobilisent pour sa libération

2

La Coordination nationale des amis de Bakari Togola a animé un point de presse mardi dernier dans les locaux de la Fondation Seydou Kane sis à Magnambougou.

D’entré de jeu, le président de la Coordination nationale, Karim Sanogo a remercié ses camarades et les journalistes venus nombreux pour la circonstance.

Dans une déclaration lue, la Coordination s’est dit consternée par l’arrestation de leur président Bakary Togola, depuis le jeudi dernier et son placement en mandat de dépôt le lendemain par le procureur près du tribunal de grande instance de la commune III, Mahamadou Kassogué.

Les amis du richissime, Bakary Togola vont se mobiliser pour la libération de leur parrain.

Le président de la Coordination, soutient que l’arrestation de Bakary Togola va sans doute impacter sur la campagne agricole en cours, car les producteurs sont démobilisés depuis que leur président a pris résidence à la prison de Bamako.

Karim Sanogo souhaite voir leur président libéré immédiatement afin qu’il retourne dans son champ.

“Bakary Togola est un modèle pour le Mali, voire pour toute l’Afrique car il est le président de l’Association des présidents des chambres d’agriculture d’Afrique. Cela est un honneur pour notre pays” a affirmé le président de la Coordination nationale des amis de Bakari Togola,.

Selon Karim Sanogo, Bakary Togola a valorisé la Chambre d’agriculture qui est devenue l’une des structures la plus enviées par les concitoyens. Il ajoute que Bakary Togola emploie plus des 10000 personnes et possède plus de 3000 hectares de terres cultivables.-

Pour les partisans du président de l’APCAM, le dénonciateur du président peut ne pas être un coton producteur.

Ils poursuivent que les paysans ont déjà reçu leurs ristournes dans les meilleures conditions. Les amis de Bakari Togola estiment que celui ci a été interpellé pour d’autres raisons inavouées sinon pas pour les ristournes.

Selon toujours, Karim Sanogo, les paysans ont abandonné leurs champs depuis qu’ils ont appris la détention de leur président

Seydou Diamoutene

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Ko toujours selon Karim Sanogo, les cultivateurs ont abandonné leurs champs depuis qu’ils ont appris l’arrestation de leur président.
    ☺☺☺☺☺☺☺ Wallay bilay, je suis mort de rire. Kio kio kio

  2. Demander à Karim Sanogo si les paysans cultivent pour Bakary Togola ou pour leur propre intérêt.
    Qu’ils abandonnent les champs et aller soutenir Bakary Togola qui a spolié des villages entiers de leur terre par abus.
    Sur plus de 3000 hectares que lui seul exploite s’il avait octroyé à 500 employés un hectare à chacun ceux-ci ne seraient plus ses employés mais des indépendants.
    AH, j’oubliais Chahana réapparait car son mentor est concerné. Lui qui s’était rendu chez lui et fait un article pour dire que Bakary Togola était un saint.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here