Lutte contre la cybercriminalité : Le ministre Kassogué invite les autres procureurs à emboîter le pas du parquet de la commune IV

0

Le ministre de la Justice et des Droits de l’homme, Mamadou Kassogué a rencontré les différents procureurs du district de Bamako afin de leur instruire les nouvelles orientations du département pour la réussite d’une bonne justice. “Nous devons aussi lutter de façon soutenue contre tout ce que nous avons comme outrages, injures, attaques, incivisme qui sont connus à travers les réseaux sociaux, mais aussi sur le plan physique, nous devons lutter contre tous ces phénomènes de façon soutenue” a déclaré le Garde de seau, Mamoudou Kassogué

Il a salué les efforts et les initiatives du parquet de la commune IV avant d’affirmer que grâce à des actions qui ont été menées de façon vigoureuse, certains phénomènes ont régressé, mais qu’il ne faut pas baisser les bras. “si nous baissons les bras, c’est comme l’histoire qui ressort, ça va rebondir et ça va être beaucoup plus violent” a déclaré le ministre Kassogué

” Le fait de s’auto-saisir chaque fois que l’on constate ces violations, c’est une très bonne chose par laquelle nous félicitons et encourageons les actions qui sont en train d’être menées a laissé entendre le Garde de Seau aux procureurs.

Il a instruit les procureurs de mener les procédures dans le respect strict nous disons une fois que l’enquête est faite dans des dispositions de la loi. Il n’a pas manqué d’insister sur le respect des compétences de circonscriptions en la matière.

Le ministre de la Justice et des Droits de l’homme a engagé les procureurs à poursuivre leurs actions.” Il faut transférer les cas pour lesquels on est compétent, les retenir, les cas qui relèvent d’autres parquets, les transmettre à ces parquets et là, la lutte sera vraiment une véritable réussite, cela est vraiment important” a annoncé le Garde de Seaux.

Le parquet de la Commune IV a été cité comme un bon exemple dont les autres procureurs ont été invités  à lui emboîter le pas. ” Il y a des actions qui sont en train d’être menées, c’est pour vous encourager tous à aller à cette auto-saisine, cette proactivité qui nous permet d’avancer”.

Le ministre Kassogué s’est indigné de la vidéo sur les réseaux sociaux montrant une vieille femme en train d’être maltraitée, accusée d’être une “Sorcière”.

« Nous n’avons pas pu situer la localité dans laquelle ça se commettait. Donc je voudrais, si ce n’est pas encore fait, que ceux dans le ressort desquels ces faits ont eu lieu puissent engager au moins des poursuites. Parce que ce sont des actes qu’on ne peut pas tolérer, même si l’intéressé était une sorcière avérée, on ne maltraite pas une vielle dame de cette façon, donc des actes comme ça, ça laisse une mauvaise image du pays” a t-il souligné. Il a demandé aux patrons des parquets de chercher les cas et traquer les auteurs, afin qu’ils répondent devant les juges de leurs actes crapuleux.

Seydou Diamoutené

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here