Mamoudou Timbo, Procureur général : « le dossier des équipements militaires n’est pas classé, les enquêtes sont en cours »

16

La télévision nationale a consacré, ce mardi 24 août 2021, un flash spécial à l’intervention du Procureur général de la Cour Suprême du Mali sur le dossier de l’achat de l’avion présidentiel et des équipements militaires. Une intervention qui intervient quelques heures après la publication de l’information sur le « classement » de ce dossier dont les faits remontent à 2014.

 -maliweb.net- « L’information selon laquelle les dossiers liés aux crimes commis lors de l’achat de l’avion présidentiel et des équipements destinés aux FAMA auraient fait l’objet d’un classement sans suite est une contrevérité », a protesté le Procureur général au micro de l’ORTM. A un moment donné sous l’ancien régime, explique le Procureur général, il avait été instruit au procureur en charge du dossier de « classer l’affaire sans suite ». « Il s’est conformé aux instructions qu’il avait reçues des plus hautes autorités administratives », a détaillé le Procureur Timbo.

Par la suite, poursuit le Procureur général, un autre ministre de la justice est venu et a demandé la réouverture du dossier. « Des enquêtes complémentaires ont été menées et des ministres ont été entendus », a-t-il affirmé. Aux dires du procureur Timbo, « ce n’était pas au procureur du Pôle économique de classer le dossier parce que l’appréciation des éléments d’enquête ne relevait pas de son autorité ». Quand les ministres sont mis en cause dans un dossier, a expliqué Mamoudou Timbo, il revient au procureur général de la Cour Suprême de poursuivre ou de classer le dossier.

Lorsque l’Assemblée nationale est dissoute, la Haute Cour de Justice ne peut plus fonctionner. Mais, l’instruction se poursuit au niveau de la Cour Suprême. « Ne pas avoir de Haute Cour de Justice fonctionnelle ne signifie pas que nous devons rester dans l’impunité ». Aux dires du Procureur général, les auteurs présumés de surfacturation et détournements de fonds publics pourront « être traduits devant la Cour d’Assise ». Il existe, selon le procureur, une jurisprudence sur ce schéma depuis les années 80.

 C’est un nouveau rebondissement dans l’affaire dite des équipements militaires. Dans ce dossier, la justice malienne joue sa crédibilité aux yeux de l’opinion, et le Procureur général l’a rappelé. «Si on reste comme ça, non seulement l’opinion publique ne comprendra pas cette attitude d’attentisme de notre part, mais encore les faits seront prescrits au bout de dix ans », a conclu le procureur Timbo.

Plusieurs milliards détournés

En octobre 2014, le rapport du Bureau du Vérificateur Général sur l’achat de l’avion présidentiel et les équipements militaires a révélé des détournements de deniers publics par des opérations frauduleuses pour un montant de 9,3 milliards FCFA. Pis, le rapport dénonce de la mauvaise gestion portant sur un montant de 29,3 milliards FCFA. Des poursuites judiciaires avaient été engagées contre les nommés Sidi Mohamed KAGNASSY, Amadou KOUMA, Nouhoum KOUMA, Soumaïla DIABY, Mahamadou CAMARA et Marc GAFFAJOLI.

En plus des personnes citées, des ministres au moment des faits sont poursuivis en raison de graves présomptions de faits de faux en écriture, usage de faux, atteinte aux biens publics, corruption et délit de favoritisme. Il s’agit de Soumeylou Boubèye MAIGA, Bouaré Fily Sissoko et Moustapha BEN BARKA. En mars 2020, un ancien directeur de cabinet d’IBK nommé « avec rang de ministre » a été placé sous mandat de dépôt dans ce dossier, avant d’être relâché « sous pression du régime » de l’époque.

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

16 COMMENTAIRES

  1. Et on nous parle de démocratie !!!!! Un Etat dans lequel le procureur, censé représenter le pouvoir judiciaire, obéit aux pressions du pouvoir exécutif !!!!!!

  2.  Au lieu de se contenter des grandes déclarations populistes, qu’attend ce procureur d’ester les fautifs de corruption ?
     Trop de bruits populistes.

  3.  Au lieu de se contenter des grandes déclarations populistes, qu’attend ce procureur d’ester les fautifs de corruption ?
     Trop de bruits populistes.

  4. Savez-vous ce qu’ils ont fait, les islamistes? Il ont commencé par grenouiller les poumons économiques du Mali (par le biais d’IYad Ag Ghaly, avec qui nos élites politiques mangeaient le méchoui à Bamako.) Aujourd’hui, Niono avec le barrage de Markala est dans leur visière, Sikasso est dans leur visières, un des poumons économiques du Mali (on va nous couper les ports de la RCI), on va nous couper le port de Conakry, celui de Dakar est en cours. Bamako ne sera plus qu’un poulet à attraper par les gamin.
    Dr Fomba, foutez la paix à la France ! Et cultivez-vous davantage. Car vous ne savez rien.https://www.youtube.com/watch?v=4mbmYYciBTE

  5. A un moment donné sous l’ancien régime, explique le Procureur général, il avait été instruit au procureur en charge du dossier de « classer l’affaire sans suite ». « Il s’est conformé aux instructions qu’il avait reçues des plus hautes autorités administratives », a détaillé le Procureur Timbo.

    Sincèrement, comment ne pas désespérer d’une justice pleurnicharde qui ne s’assume pas ? En analysant les révélations rocambolesques de cette affaire, on se forge tout au moins la triple impression d’une médiocrité absolue.

    — D’abord la médiocrité politique. Si ce fameux dossier suit vraiment son cours, parce qu’on ne sait plus qui croire, alors SBM s’est comporté en cadre incompétent ne méritant la moindre considération après ses fanfaronnades sur les plateaux TV sans véritablement connaitre la situation de son propre parcours judiciaire (sic!). Comment peut-il alors aggraver de la sorte et en toute inconscience, la crise de confiance qui est déjà assez profonde entre le peuple et ses élites politiques ? C’est vraiment ahurissant.

    — Ensuite la médiocrité médiatique. Pour ceux qui ont suivi la déclaration télévisuelle de SBM, on sentait bien l’empressement de Chahana Takiou, étant à l’origine de la question posée, à prendre les propos de SBM comme de la parole divine pour en faire au plus vite les choux gras de sa publication. Il n’aura même daigné faire un minimum de recoupement (b-a-ba du journalisme) auprès de la Cour suprême, qui est située pourtant à quelques encablures seulement du siège de son journal. C’est le tréfonds de la médiocrité, et il n’y a rien à redire.

    Enfin la médiocrité judiciaire. C’est incompréhensible qu’un cadre aussi haut placé dans l’administration judiciaire puisse tenir de tels propos scandaleux, et en plus à travers la télévision nationale. Si la justice classe un dossier sur instruction, puis rouvre le même dossier sur instruction, on doit alors s’inquiéter que notre outil judiciaire ne devienne une marionnette entre les mains du prince du jour qui le manipulera à sa guise aux fins de séquestration… Et dans ce cas, ne faut-il pas purement et simplement arrêter de berner le peuple avec des procédures interminables ? C’est vraiment lamentable.

    Pensées rebelles.

  6. La lutte contre terrorisme n’empêche pas du tout de déclarer la lutte contre la corruption , la transition se doit en tout honneur de le faire. Je ne crois pas aux enquêtes qui perdure toute une éternité , il y a manifestement un blocage quelque part , si la transition veut laisser au moins une trace de souvenir dans l’opinion publique malienne , c’est dans son intérêt de ouvrir ses dossiers. Le moment s’y prête parce que la transition n’a pas d’appartenance d’idéologie et ni affilié à un parti politique quelconque. En ce qui concerne les officiers supérieurs impliqués, doivent tout naturellement s’expliquer devant la justice . Il serait préjudiciable pour la transition , plus particulièrement les militaires au pouvoir de laisser les choses en état pendant que leurs frères d’armes se font tué faute de moyens , je dirais que c’est à l’armée elle même de façon courageuse de procéder le nettoyage indispensable en sein.

  7. Le Mali des voleurs et surfactureurs doit finir et nous esperons que la justice Malienne comprenne ce qui s’est passe sous les regimes corrompus et pourris de Boua le ventru IBK, les FAMA sont en train de mourir tous les jours a cause de ces vols et que justice soit rendue au peuple Malien et aux FAMA.

    • Don’t be excited yet.

      I’ll n’y a que de la parodie judiciaire au Mali. Depuis l’affaire de feu GMT devant la défunte Cour de Sûrété de l’Etat, avez vous jamais vu un Ministre ou un officier superieur de l’armée ou directeur géneral de service devant le juge pour repondre à des faits (pénaux)réprochés susceptibles de constituer des crimes??

      Comment un “Kingman”( ministre,député, officier sup, directeur de service) qui fait la loi et qui se croit au-dessous de la loi peut-il être traduit en justice dans pays où les lois sont inéfficaces ou non appliquées??
      Au Mali et particulièrement dans les pays francophones quand quelqu’un est nommé ministre ou directeur de service, sa famille fait la fête comme quoi il va voler ou détourner les biens publics pour s’enrichir au détriment du peuple.Au lieu d’être des serviteurs de l’Etat-servants du peuple- nos hauts cadres pensent que le peuple est leur serviteur et qu’ils ont été formés pour venir se servir des biens publics.
      Comparez les pays anglophones et francophones d’Afrique.Le Ghana versus le Mali ou le Niger.

  8. Is this more of same mumbo jumbo with same drama twist or is some substantial prosecution going to be carried out.
    We all know humans as Global Warming is proving are suicidal. God will not save us from Global Warming mess being it is knowingly in steps plus stages process we intentionally of our own doing knowingly without adequate regard for humans continued existence made this mess. All humans good plus bad are guilty plus will have same fate. For that cause we must impose order plus security so that we Africans may upgrade living conditions for all Africans in these final decades of human existence on earth. This is real.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  9. JPMaguful: Assimi et Choguel ont notre soutien jusqu'a fin octobre 2021 pour prouver qu'ils representent reellement les aspirations du peuple pour LE CHANGEMENT.....12 mois sans resultat aura suffit pour moi comme preuve d'illusion.

    «A un moment donné sous l’ancien régime, explique le Procureur général, il avait été instruit au procureur en charge du dossier de « classer l’affaire sans suite ». « Il s’est conformé aux instructions qu’il avait reçues des plus hautes autorités administratives », a détaillé le Procureur Timbo. Ça n’en dit-il pas long sur la nature et l’attitude pro-corruption et impunité du régime IBK ?
    Mr le PG, techniquement le dossier n’est pas classé mais il est dans un trou! Ah ce pays …des gens incapables, incapables, incapables de la moindre justice!!! C’est désespéré quand il parle de la cour suprême car ça dépendra QUI est la-bas aussi. En tout cas même en 200 ans le Mali ne fera pas un seul pas de l’avant tant que l’impunité et l’adoration de l’argent seront la pratique normalisée a tous les niveaux.

    Dans quelques décennies cette generation des hommes corrompus sera complétement enterrée et couverte de la honte éternelle dans des cimetières… et la nouvelle generation va devoir lutter pour rétablir la république pour elle-même… et cela pourra prendre au moins un demi siècle, vu l’envergure du dégât moral et financier causés par leur parent de la generation 1970-2020!

  10. JPMagufuli: Assimi et Choguel ont notre soutien jusqu'a fin octobre 2021 pour prouver qu'ils representent reellement les aspirations peuple...12 mois sans resultat aura suffit pour moi comme preuve d'illusion!

    «A un moment donné sous l’ancien régime, explique le Procureur général, il avait été instruit au procureur en charge du dossier de « classer l’affaire sans suite ». « Il s’est conformé aux instructions qu’il avait reçues des plus hautes autorités administratives », a détaillé le Procureur Timbo. Ça n’en dit-il pas long sur la nature et l’attitude pro-corruption et impunité du régime IBK ?
    Mr le PG techniquement le dossier n’est pas classé mais il est dans un trou! Ah ce pays …des gens incapables, incapables, incapables de la moindre justice!!! C’est désespéré quand il parle de la cour suprême car ça dépendra QUI est la-bas. En tout cas même en 200 ans le Mali ne fera un seul pas tant l’impunité et l’adoration de l’argent seront la pratique normalisée a tous les niveaux. Dans quelques décennies cette generation des hommes corrompus sera complétement enterrée et couverte de la honte éternelle… et la nouvelle generation va devoir lutter pour rétablir la république..et ça prendra au moins un demi siècle vu l’envergure du dégât moral et financier causés par leur parent de la generation 1970-2020!

    • Mr le PG techniquement le dossier n’est pas classé mais il est dans un trou! Ah ce pays …des gens incapables, incapables, incapables de la moindre justice!!! C’est désespéré quand il parle de la cour suprême car ça dépendra QUI est la-bas.

      Vous avez vu juste, les révélations faites sont effrayantes et en même temps démoralisantes pour un peuple qui n’aspire qu’à une justice saine. On a vraiment du chemin à faire…

      Pensées rebelles.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here