Terrorisme et trafic d’armes : 10 ans et une amande de 2 millions F CFA pour Hassoumé

0

Hassoumé Diallo, accusé de complicité d’actes terroristes et d’associations de malfaiteurs, a comparu mardi 23 avril 2019 devant la Cour d’assises de Bamako.

Selon l’arrêt de renvoi, l’accusé a été attrapé avec ses complices le 3 octobre 2017 entre le village de Togorê (cercle de Bangass) et la ville de Gao, dans deux voitures du type Pickup. Leur voiture contenait plusieurs matériels servant à la fabrication des engins explosifs et des armes à feu qui étaient destinés à ouvrir le feu sur Barkhane qui contrôlait la zone des vallées et plaines dans le nord du Mali.

L’un de ses complices Amadou Alou, un mineur âgé de 15 ans a été mis à la disposition de la Direction nationale de la Protection de l’enfance. Dans ses interrogations, Hassoumé Diallo assumait ses crimes et signalait qu’il était aussi en  complicité avec un certain Djibroula qui n’a pas été retrouvé par manque d’identification.

Hassoumé Diallo entretient il y a 10 ans des relations avec des organisations terroristes et malfaiteurs. Il est âgé de 23 ans et de nationalité nigérienne. Il a été condamné à 10 ans d’emprisonnement et au paiement d’une amande de 2 000 000 F CFA.

Fatoumata Kané

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here