Le MEREF-SFD présente un bilan satisfaisant à son deuxième année d’exercice

0

Le ministre de l’industrie  du commerce et de la  promotion des investissements Harouna NIANG a présidé ce  jeudi 4 mars 2021 la  3ème session ordinaire du Comité d’orientation du mécanisme refinancement des systèmes financiers décentralisés  (MEREF-SFD). Le MEREF-SFD enregistre un bilan   satisfaisant aux dires de son coordinateur Madani Kourouma.

 Le ministre Harouna Niang a procédé à l’ouverture des travaux de la 3ème session ordinaire du Comité d’orientation du mécanisme de refinancement des systèmes financiers décentralisés ( MEREF-SFD) portés sur l’adoption des rapports d’activités et financiers de l’exercice clos ; l’adoption du programme de travail et son budget annuel (PTBA) 2021.

 La présente session avait pour objectif  de partager les acquis du MEREF-SFD  et  d’échanger sur de meilleures  perspectives en vue de toujours mieux   contribuer à l’inclusion financière au Mali.

Le MEREF-SFD a été initié par le décret n°2018-570PM-RM du 16 juillet 2018, il se veut être  pour le gouvernement et ses partenaires,  un véritable instrument d’inclusion financière des populations à faibles revenus.   Pour le coordinateur du MEREF-SFD Madani Koumaré, le MEREF-SFD enregistre un  bilan satisfaisant depuis sa création à nos jours, et ce malgré l’avènement de la crise sanitaire qui a  impacté   sur la réalisation des activités.

 En effet, le  nombre total des bénéficiaires est de 28 166 dont 12% d’hommes et 19% de Femmes et 68% de groupements. Au   31 décembre 2020 le montant des refinancements du MEREF-SFD   auprès des SFD est  de 8 287667000 FCFA dont 6,039 milliards en cours pour 13 institutions  de microfinances  bénéficiaires  avec 39 dépôts. En perspective, le coordinateur du MEREF annonce que  le programme va s’étendre au bénéfice de  6 autres Institutions surtout celles en  milieu  rural. Pour sa part,  le ministre Niang,  a réaffirmé son soutien et disponibilité tout en  invitant l’ensemble des acteurs  à exceller dans  la performance pour réussir le pari de l’inclusion financière au Mali.

Khadydiatou SANOGO /maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here