Mali : La Fondation Friedrich Noumann et le RLA appellent à la libération de Soumaïla Cissé

0

 Les appels à la libération  de l’honorable Soumaïla Cissé se multiplient  sur le plan national et international.  Cette semaine, dans une déclaration  conjointe, le Réseau Libéral Africain (RLA) et de la Fondation Friedrich Naumann pour la Liberté (FNF)  ont appelé à sa libération.

Maliweb.net Enlevé le 25 Mars 2020, alors qu’il était en campagne dans son fief électoral, cercle de Niamfuké,  au compte des élections législatives de 2020,  l’Honorable Soumaila Cissé est retenu en otage par un groupe armé non identifié jusqu’à ce jour.  La Fondation Friedrich Naumann et le RLA déplore cette opération d’enlèvement ciblée qui, selon les deux organisations,  aura fait une victime et des blessés parmi les membres de sa délégation.

Les deux organisations fondent leur appel sur le préambule de la  Déclaration universelle des droits de l’Homme qui stipule que  « l’avènement d’un monde où les êtres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère, a été proclamé comme la plus haute aspiration de l’Homme. »

Ainsi, en réaffirmant leur profond attachement aux libertés et droits fondamentaux de la personne humaine contenus dans les instruments juridiques, elles ont déploré  « la récurrence des attaques et enlèvements perpétrés par des groupes armés extrémistes au Mali et dans le Sahel, rendant la situation sécuritaire plus que jamais préoccupante et inquiétante.»

Poursuivant dans leur déclaration conjointe, les deux organisations   ont condamné  l’enlèvement  du Chef de file de l’opposition malienne qu’il qualifie  « d’acte brutal illégal et inopportun. »  « Le RLA et la FNF demandent la libération immédiate, sans condition et sans délai de l’Honorable Soumaila  Cissé », en exprimant leur reconnaissance au  Gouvernement malien et la MINUSMA   pour les efforts consentis, en vue d’obtenir la libération de l’Honorable Soumaila  Cissé.

« Nous  lançons un appel solennel au Gouvernement malien, principalement au Président Ibrahim Boubacar KEITA, à la communauté internationale et à tous les Africains épris de paix et de justice, pour une plus forte implication, en vue d’un dénouement heureux », ont conclu les deux organisations de défense des libertés.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here