Mali : le Président de la transition promulgue la Loi électorale au grand dam du gouvernement

12

Au Mali, malgré l’opposition du gouvernement à sa promulgation, le Président de la transition a promulgué, le vendredi 24 juin, la Loi électorale. Ce qui constitue un revers pour le Premier ministre et son gouvernement qui avaient affirmé ne pas se reconnaître dans les amendements apportés au projet de Loi par le Conseil national de la transition (Cnt).

Le président de la transition a promulgué la Loi électorale. Une promulgation qui sonne comme un désaveu cinglant pour le Premier ministre et son gouvernement. Choguel K Maïga et ses ministres étaient fortement opposés à toute modification du projet de loi et avaient affirmé ne pas se reconnaître dans les 92 amendements apportés par le Conseil national de la transition (CNT).

Porteuse du dossier, la ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée des Réformes politiques et institutionnelles, Fatoumata Sékou Dicko, au nom du gouvernement, avait indiqué ne pas avoir la même vision de la refondation du système électoral que le Cnt. Ce qui donné lieu à une passe d’arme entre le président de la Commission Loi du Cnt, Dr Souleymane Dé et elle.

Un avis partagé et soutenu par le Mouvement du 05 juin Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-Rfp). Le mouvement de contestation contre le régime IBK, dans lequel est issu le Premier ministre, Choguel K Maïga, parle de dénaturation du projet de Loi du gouvernement et suggère au Colonel Assimi Goïta de ne pas promulguer ladite Loi.

A contrario du M5-Rfp, la quasi-totalité des partis politiques du pays saluent le travail du Cnt et invitent le Colonel Assimi Goita à promulguer la Loi. Ils ont été manifestement entendus par le Président de la transition qui a promulgué la Loi ce vendredi 24 juin, une semaine après son adoption par le Cnt.

Un pas dans la bonne direction

Cette promulgation intervient dans un contexte de négociation entre le Mali et la Cédéao. Dans ce cadre, le médiateur de la Cédéao, Good Luck Jonathan, a effectué une visite de deux jours à Bamako, qui a pris fin ce vendredi 24 juin. Un sommet des Chefs d’Etat de l’organisation sous-régionale sur la situation du Mali est prévu pour le 03 juillet prochain. Les autorités maliennes espèrent sur la levée des sanctions commerciales et financières imposées le 9 janvier au Mali par la Cédéao.

Après la promulgation de la Loi, il reste au Premier ministre et au M5-Rfp de tirer les conséquences politiques de cette déculotté. Vont-ils le faire ? Car il sera très difficile pour un gouvernement d’appliquer une Loi dont on n’est pas d’accord avec le contenu.

Ce qui est sûr, la promulgation de la Loi est un gage de bonne foi du Colonel Assimi Goïta pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel au Mali. C’est en tout cas un pas dans la bonne direction, estiment des observateurs de la vie politique.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

12 COMMENTAIRES

  1. ali tant que des Maliens comme toi ne pensent pas aux intérêts supérieurs de la Nation et ne savent pas que l’Afrique n’a pas besoin d’hommes forts mais des institutions fortes nous allons restes par derriere a mendier et a quémander car nous resterons faibles a jamais. Le CNT n’est pas Malick et le gouvernement n’est pas Choguel ou Assimi, donc tu peux chercher a diviser les uns et les autres mais tu ne parviendras pas!

  2. LE GÉNOCIDE SUIVANT LE CULTUROCIDE, POUR ENFIN REMPLACER LES PEUPLES PAR DES IMPOSTEURS ET LEURS MÉTISSÉS!.

    😎LEA INTELLECTUELS MALIENS ET AFRICAINS DOIVENT TROUVER UNE SOLUTION POUR REMETTRE EN VALEURS NOS LOIS ET PRINCIPES DE GOUVERNANCE, LES MODERNISER ET LES ADAPTER À NOS SOCIETÉS!😎

    👤👥LIBERONS NOUS DES FRANCISSISMES ET ARABISMES DÉBILISANTS!👥👤

  3. If electoral law make what is in Practical Greater Good of Mali feasible plus help bring this injurious ECOWAS mess to end in way we may not lose sight of our ultimate goals under governing of one party African democracy whether we like action or not we should support. Under total circumstance plus time available it may be best we may do. Move on Mali to greater feats that will give us throughout Mali needed security plus promote successful aggressive pursuit of comfortable world class modern living conditions throughout Mali.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  4. ali tu dis ce que tu inventes, le CNT ce n’est pas Malick mais malheureusement comme tu es du regime dictatorial et corrompu de Boua le ventru IBK tu ne sais pas comprendre les decisions d’ ASSIMI! Assimi regardes les structures/les organisations de notre patrie et pas les personnes Malick ou Choguel ou Imam Dicko ou Aly Bathily, etc..comme toi et Boua le grand dictateur ce qui a conduit a votre fin tres miserable!

    • il arrivera un moment ou tu feras le choix entre choguel et les puschistes. Tu refuses de voir la realite en face. Ce sont les interets personnels qui priment au pays. Ce qui est sur, le divorce est consommer entre le marxiste choguel et les puschistes. les chiens de garde de choguel insultent deja les puschistes sur les reseaux sociaux.

  5. AG fait juste pitié …. Il ne sait pas à quoi il s’engage…! Dommage pour le Mali , toujours trahi par ses fils….
    Un pas en avant deux en arrière …

  6. La loi promulguée hier par le président Assimi est désormais une loi pour le pays , une loi toilettée par le cnt qui apportera un certain équilibre . Aucune loi n’est parfaite dans l’absolu , mais on peut dire qu’elle a considérablement diminué les risques d’une forme de contestation , donc bravo le cnt . Une des missions principales , de la transition est d’emmener le Mali aux élections apaisées , mais il se trouve que par des calcules purement politiciens du premier ministre que la mouture de sa loi présentée au cnt ne pouvait avoir que des divisions et de contestations , bref un un grand désordre . Monsieur choguel avant tout le chef d’une formation politique qui nécessairement chercherait par l’emprise sa loi électorale à conforter le positionnement politique de son parti avant tout. (ne dit-on pas , la charité bien ordonnée commence par soi même ? C’est exactement la même chose la même stratégie qui mette à mal l’unité du M5 aujourd’hui ! C’est un homme qui a traversé de sa vie à faire de la politique , ne sachant faire que ça , son opportunisme politicienne sera toujours à son agenda personnel , c’est en cela qu’il ne pouvait être l’homme de la situation.

  7. Choquel est vraiment enfantin, un eleve de la russie. Comment veut il vouloir s’opposer au numero 2 du regime, Malick Diaw qui le cerveau du coup d’etat des puschistes.
    Les choguelistes sont des plaisantins. Je suis sur qu’ils vont venir dire ici que c’est la france et la cedeao qui est derrière tout ca. La recreation est maintenant finie pour ces amuseurs de galerie, ces choguelistes.
    Bravo encore une fois a Malick Diaw et son equipe pour sa clairvoyance.

    • ali tu cherches de facon active comme Sissoko a diviser les Maliens, Asssimi est en accord avec Choguel car tous deux des patriotes Maliens! dommage pour toi!

      • Si Assmi etait en accord avec Choquel sur ce point, il n’allait pas promulguer les lois presentees par le cnt.
        Donc pour eviter une confrontation avec malick diaw, assimi a preferer sacrifier choguel qui sera degager du gouvernement bientot.

  8. Sissoko ke pourquoi tu veux toujours diviser Assimi et son gouvernement, vraiment je n’ai jamais vu un NAFIGUI comme toi, c’est tres triste et c’est dommage car avec des fils comme toi le Mali n’ira jamais de l’avant!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here