Mariage précoce : Un phénomène qui bat son plein !

6

mariage précoceLe mariage précoce est un fait socio culturel au Mali, pratiqué pour des raisons mercantiles, religieuses et culturelles, aujourd’hui il est devenu un phénomène de mode à cause de l’insuffisance des règles matrimoniales. Le développement de cette pratique s’explique par plusieurs facteurs sociaux, qui sont entres autres, la préservation de la virginité, la crainte de la grossesse non désirée, hors mariage, l’exode rural des filles, la coutume, la pauvreté des parents ou la fuite de responsabilité des parents.
La pratique de ce type de mariage peut être aussi un facteur majeur handicapant pour la scolarité des filles. C’est une cause non moins importante d’abandon des études des filles, surtout en zone rurale.
Selon une étude, 25% des femmes âgées de 20 à 24 ans sont entrées dans les liens du mariage avant d’avoir atteint l’âge de 15 ans.
L’âge légal du mariage au Mali étant fixé à 15 ans pour les filles et 18 ans pour les garçons. Cette loi est en contradiction avec le protocole de la charte africaine des droits de l’homme et des peuples, relatif aux droits de la femme en Afrique, qui fixe l’âge minimum du mariage à 18 ans pour les femmes dans son article 6 et auquel le Mali adhère.
La femme /fille dans notre société a un statut d’éternel, sous prétexte de la protéger. Une situation qui ne favorise pas beaucoup son épanouissement, autonomisation indispensable à un développement durable du pays .
Etant donné que le processus de développement ne se limite pas à la croissance du PIB ; il s’agit aussi d’un processus de développement humain, durable et soutenable. Le développement humain est multidimensionnel ; il intègre entre autres les questions de santé, de bien être, alors que les grossesses précoces avec 17% des adolescences âgées de 15 à 19 ans qui accouchent chaque année (EDS 2012 / 2013) sont les conséquences logiques de ces mariages précoces .Les grossesses précoces ont des conséquences graves allant des complications (de fistule, d’accouchements par césarienne et de traumatisme post-natal) jusqu’à la perte de vie avec des taux de mortalité maternelle et néo natale importants.
Les autorités nationales doivent afficher une plus grande volonté politique d’application des lois et des politiques y afférentes afin de mieux l’appréhender.
Fatoumata Fofana

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Faux . le mariage dite précoce:
    a plus d’ avantage que d’ inconvenient . de nos jours les filles se livrent a la prostitution alors qu ‘elles n’ ont pas atteints l’ âge de mariage. peut on savoir la difference entre le mariage et la prostitution . il est important que nos sœurs sachent que les “autres ” de 30/40 ans commencent à achété vos frères c’ est vs qui sortez perdantes . personne n’ ignore qu ici au mali toute fille qui reste a la traine jusqu ‘ 25 ans au plus :sera vouée a un mariage de desespoir se contentera d’ un homme de 70 ou plus .
    cette politique a pour objectif :de vous privez de vos frères qui deviennent de plus en plus faibles en nombre . par les guerre qui tuent , les oceans ,le désert , les mines ne sont pas en reste .et les autres qui retiennent . Parce que dans leur gîte cette pièce “éssentielle ” manquait . Reveillez -vous :toutes nos cultures ne sont pas jetable a l’eau . nous sommes d’un pays de vieille civilisation même si les choses se complète.

  2. Les meres de famille devraient temoigner de l’amour maternel pour leurs filles.Les Associations des droits des femmes pourront -ells donner une certaine priorite a ces problemes de l’age de marriage?Lorsque les familles donnent leurs filles de 12 ans en marriage a un jeune homme de 18 ans,la fille n’a aucun mot a dire en ce qui concerne sa vie.Elle devient un objet de commerce.Cette fille naturellement est violee a bas age.On pourait accroitre l’age de marriage des filles du milieu rural a 16 ans et l’age de marriage des filles urbaines a l’age legal de marriage de 18 ans.Deux additifs a ces reformes .En ce qui concerne les filles rurales,un nombre croissant de centres ruraux seront crees dans le but de former ces jeunes filles en methods de jardinage et de conservation de produits agricoles,des elements rudimentaires de nutrition,l’hygiene des enfants et autres.Dans les milieux urbains,ces filles de 18 ans auront une formation dans le domaine de la nutrition,la place des legumes verts dans l’alimentation,la conservation des produits alimentaires,le sechage des fruits et legumes,la fabrication des gateaux,des aliments pour bebes,la fabrication des maints africains pour l’ouverture des restaurants Africains respectant les regles hygieniques,l’initiation aux taches de famille:l’amenagement de l’interieur,l’hygiene familale,etc.

  3. PS : à l’époque ou l’espérance de vie des gens tournait autour de 30/35 ans c’était logique pour pouvoir fonder une famille ,mais plus maintenant ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗

  4. Fatoumata Fofana : “les grossesses précoces avec 17% des adolescences âgées de 15 à 19 ans qui accouchent chaque année (EDS 2012 / 2013) sont les conséquences logiques de ces mariages précoces”
    Non! Les mariages précoces font parties , mais c’est l’éducation sexuelle qui fait défaut!
    99% de ces enfants ne savent pas qu’un seul acte, peut donner des enfants sinon elles auraient pris des précautions.
    Les parents , les éducateurs les journalistes ne font pas leur boulot!

    • @ Sikasso , tu viens de me couper l’herbe sous le pied , en effet c’est de la pédophilie ,rien d’autre 👿 👿 👿 👿 👿 👿 et qu’on ne vienne pas nous faire croire à des pretextes religieux ou fait socio culturel ,c’est faux !!!!!!!! des parents qui marient leur gamine de 12,13 ou 14 ,c’est une bouche de moins à nourrir à la maison et c’est aussi une ressource avec le versement de la dote 👿 👿 👿 👿 👿
      le problème c’est que çà fout en l’air la vie de milliers de gamines qui servent de boniches à la belle mère et de jouet sexuel au mari 👿 👿 😥 😥 😥 😥

Comments are closed.