Règlement de comptes entre Ras Bath et le prêcheur Bandiougou Doumbia sur des radios privées de la place : Le silence coupable de la HAC

12

Ces derniers jours ont été marqués par un règlement de compte entre le jeune activiste Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath et le tristement célèbre prêcheur Bandiougou Doumbia. Ces répliques entre les deux hommes qui se sont faites par radios interposées ont eu lieu sous le regard passif et indifférend de la Haute Autorité de la Communication (HAC). L’affaire continue d’ailleurs à défrayer la chronique et à animer les débats  à travers la ville de Bamako et environs.

C’est désormais ce que d’aucuns appellent à Bamako, l’affaire Ras Bath contre Bandiougou Doumbia.

Depuis quelques jours, les deux hommes se livraient en spectacle à Bamako. Le comble est que ce sont des radios de la place qui se sont prêtées à ce jeu, devenant du coup des espaces de règlement de compte entre ces deux personnes qui, visiblement se connaissent très bien.

En effet, comme il le fait souvent dans ses émissions, le jeune Ras Bath, selon certains auditeurs, aurait critiqué de la manière la plus virulente les comportement des  faux marabouts parmi lesquels, il aurait cité Bandiougou Doumbia à travers un produit qu’il vent du nom du ‘’Massa daga’’. La réplique de celui-ci ne s’est pas fait attendre. Avec des injures et des malédictions contre le jeune Ras Bath comme il l’avait fait contre le régime d’ATT et les députés après l’affaire du Code des personnes et de la Famille en 2009.

Le tristement célèbre prêcheur Bandiougou Doumbia a même proféré des injures très graves contre Ras Bath jusqu’à le traiter ‘’d’enfant naturel’’ et ‘’d’enfant qui n’aurait pas dû naitre’’.

Et depuis cette sortie radiophonique du ‘’Nouridine’’ en chef, la réaction de Ras Bath était très attendue par ses supporters. Ce qui s’es passé le lundi 27 juin dernier sur les ondes de la Radio ‘’Maliba FM’’ en synchronisation avec la Radio ‘’Renouveau FM’’.

D’abord, Ras Bath a fait écouter par ses auditeurs, les insultes que le prêcheur Bandiougou Doumbia avait préférées contre le président ATT, son Gouvernement et les députés de l’Assemblée Nationale de l’époque dont le président était Pr Dioncounda Traoré.

Un prêche dans lequel, il insulte de père et de mère les députés, le président de l’Assemblée nationale d’alors Diouncounda Traoré, avant d’appeler les militaires à ‘’assassiner’’ le président ATT, car selon lui, celui qui le fera aura une rétribution à cet effet au paradis.

Après avoir fait écouter ce prêche pas comme les autres de Bandiougou Doumbia, Ras Bath a fait écouter un autre prêche du regretté prêcheur Issa Sacko dit ‘’Karamoko Bèfô’’ où ce dernier critique les agissements de Bandiougou Doumbia. Et fait aussi des révélations sur lui.

Ensuite, il va diffuser le message dans lequel il le traite de tous les noms d’oiseaux, l’injurie jusqu’à le traiter  ‘’d’enfant naturel’’. Avant de le maudire.

Des secrets de Bandiougou Doumbia étalés sur la place publique

Ras Bath, qui semblait avoir  bien préparé sa réplique va s’attaquer à son adversaire sur un terrain où beaucoup de choses se disaient déjà sur lui. Il s’agit de son faible pour la femme.

Ces révélations ont porté sur une affaire de grossesse concernant une fille issue de la famille d’Adama Sacko dit N’Fa à Médina-Coura. Une fille malade mentale, selon Ras Bah, qui a été engrossée en 2012 par  Bandiougou Doumbia alors qu’elle lui avait été confiée pour des soins.

Un autre cas similaire a été évoqué contre lui par Ras Bath concernant une fille de 14 ans qui s’est retrouvé enceinte des œuvres de la même personne.

Il a également révélé l’affaire d’une chanteuse de Zikr (chansons religieuses), une femme mariée habitant à Djicoroni (30 mètres) que Bandiougou Doumbia courtisait, entrainant une grande indignation du père de cette dernière tout comme dans l’affaire de la malade mentale de Médina-Coura dont le père s’en est violemment pris à lui jusqu’à le menacer. Ras Bath a aussi accusé Bandiougou Doumbia d’avoir abusé d’une autre femme en lui promettant le mariage. Mais lorsqu’il a satisfait ses besoins, dit-il,  il l’a rejeté  soi-disant qu’elle porte  sur elle des mauvais signes. Aussi, il a indiqué qu’il a en sa possession une vidéo compromettante contre le prêcheur Bandiougou Doumbia sur des faits qui se déroulés à l’hôtel Olympe International.  Une vidéo qu’il compte mettre à la disposition de ses auditeurs pour  mettre  à nu le vrai visage du prêcheur et marabout Bandiougou Doumbia.

Contrairement à Bandiougou Doumbia qui a proféré contre lui des injures, des malédictions et des menaces, Ras Bath, après ses révélations a fait des prières pour le repos eternel de l’âme de ses parents qui pour lui, étaient des musulmans pieux et des personnes qui ont beaucoup aidé leurs prochains. Avant de faire des bénédictions pour lui afin qu’il trouve le chemin du vrai Islam, afin qu’il arrête d’avoir des yeux doux pour les femmes des autres. Il a aussi fait des bénédictions  pour ses femmes et ses enfants.

Le comble dans cette histoire, c’est le silence et l’indifférence totales de la Haute Autorité de la Communication (HAC) qui a fermé les yeux et laisser ces deux personnes régler leurs comptes sur des radios privées de la place. Alors qu’une simple décision aurait pu épargner aux fidèles musulmans, pendant ce mois béni de ramadan, d’entendre des injures dignes du des apprentis-chauffeurs du ‘’rail da’’.

L’on se demande alors à quoi sert ce machin appelé HAC dont l’institution a demandé au ministre de la Communication, Dr Choguel Kokala Maïga beaucoup d’énergie. Car il lui a fallu convaincre les députés afin qu’ils donnent leur quitus.

Il revient donc à la HAC de se ressaisir pour prendre les mesures qui s’imposent afin d’éviter que cette affaire de règlement de comptes entre Ras Bath et le prêcheur Bandiougou Dioumbia ne produise des conséquences dramatiques et fâcheuses car nombreux sont les supporters des deux camps adverses qui promettent des actions d’envergure à la fin du mois de ramadan. Dorénavant, des mesures doivent être aussi prises par les autorités pour que les radios ou autres supports de communication ne soient pas utilisés comme lieux de règlements de comptes.

Modibo Dolo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

12 COMMENTAIRES

  1. Les faux marabouts ont détruit ce pays avec leur mensonge et il s’enrichissent sur le dos de la population en collaboration avec la politique qui peut leur dire de mauvais car se sont ces faux marabouts qui leur cherchent des électeurs lors des élections

  2. Et les maliens il faut travailler seul l travail fait l’homme aucun marabout ne peut changer l destin d’un être humain ils n sont pas plus proche de Dieu que nous croyons en Dieu et pensons qu’un jour on finira tous à mourir donc la vie n’est qu’un petit moment de passage

  3. Tant que les africains nous les africains nous ne mettons pas en compte que le travail est la seule source du bonheur nous serions toujours en arrière du monde les Européens nous a avancé par le travail personne n avancera sans travailler une personne qui trouve le bonheur sans travailler sait que tu a abusé un autre travailleur nous faisons tant de maraboutage mais nous avons tant de pauvreté dans nôtre continent

  4. ATT a laissé faire son successeur n’a rien compris de la ” liberté d’expression ” des Maliens qui tue tout autour de la Démocratie quand on refuse les recadrages . . Des gens insistent même au coup d’État sans s’inquiète. Bon les présidents aussi ont les peuples qu’ils méritent! L’impunité ouvre toutes les voies de délits et de crimes pour des citoyens et plus elle dure elle devient une constitution les citoyens !

  5. La question de l’existence d’un État mérite d’être poser ! Le Mali vie le Résultat du Laisser-aller avec sa crise. Le procureur , la HAC, et autres département ont l’occasion de faire taire des faux prêcheurs, des vendeurs d’illusion et de fermer des Radio qui ne mérite pas de diffuser! Non l’État ne fera rien et en plus qui sait on verra une commission de médiation Pr cette affaire.

  6. 😆 , Voilà notre Maliba d’aujourd’hui qui se meurt par des conneries.
    Ces 2 là sont du pareil au même. Et he crois que dans tout cas L’egocentricite, LES abus et les merdes font partis de toutes les classes actuellement. On oublies le peuple malien qui doit passer en premier.
    Pauvres de Nous……

  7. Au mali il y a beaucoup de faux marabouts qui sont entrain d abuser les gens parce qu’ ils ne veulent pas travailler ils vivent avec la sueur des gens ils vont tous aller dans l enfer

  8. “Le comble est que ce sont des radios de la place qui se sont prêtées à ce jeu”, et toi, qu’est ce que tu fait- là?
    ça, c’est du colportage et non du journalisme. Dit, où est l’information dans ces conneries?

  9. Deux crétins qui se valent !!! 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁

Comments are closed.