Révision constitutionnelle : Sit-in devant l’ORTM demain pour exiger un traitement équitable de l’information sur la chaîne publique

13
Abdoulaye Koné
Le mouvement ‘’Trop c’est trop’’ a organisé une manifestation à Bamako la semaine dernière

« Trop c’est trop », « Ca suffit ! », deux mouvements de la société civile organisent,  demain mercredi 19 juillet 2017, un sit-in  devant l’ORTM pour exiger, dans le cadre de la révision constitutionnelle, un traitement équitable dans le traitement de l’information sur la chaîne publique. « Nous avons constaté depuis fort longtemps que notre chaîne nationale est devenue une chaîne de propagande gouvernementale. Ce n’est pas normal.

L’ORTM est là pour le service public. C’est nos impôts et taxes qui permettent à l’ORTM de fonctionner. », explique Malick Konaté, membre du mouvement « Trop c’est Trop ». Selon lui, aujourd’hui, la prise de partie de la chaîne publique dirigée par Sidiky N’fa Konaté, est patente dans le processus de révision constitutionnelle en cours au Mali : « Chaque jour dans le JT, l’ORTM diffuse 3 à 4 reportages sur les campagnes du camp du OUI. Les activités du camp du NON sont superbement ignorées. Nous exigeons donc qu’elle soit équitable entre les deux camps».

La rédaction

Commentaires via Facebook :

13 COMMENTAIRES

  1. Mieux vaut tard que jamais. Je me demandais parfois si les maliens avait conscience ce que cette chaine faisait des traitements des infos. Une chaine publique ne peut se comporter de la sorte.
    Que ce DG dégage, il est trop politisé pour gérer notre chaine nationale.

  2. C’est plutôt l’armée qui est le garant de la constitution. Le mali n’est plus ‘un peuple, un but une foi, mais deux peuples (le peuple du nord avec ses privilèges, et le peuple du sud avec ses désagréments; le nombre de buts est alors indéterminé, la foi, il n’y en a plus!C’est là la violation de la constitution! Alors, la grande muette!

  3. N’nétih, mana-mana kan fowlah Dlohminna-chii nowna; Allah kah quichi, kan n’taga!!!!!!!!

  4. L’exécution de nos 8 soldats à Menaça est un évènement tragique sur le quel l’ORTM doit informer les gens sur ça au lieu de oui ou de non.

  5. vous oubliez que ce Mr.est un pure produit du R.P.M.Il faut qu’il essai de s’accrocher au poste sinon il sera viré.

  6. Franchement, cette histoire de projet de révision prend jour après jour des tournures inattendues. Or, il n’est pas tard pour le pouvoir de réagir dans le sens d’apaiser les esprits. Comme si ces manifs et ces contre manifs ne concernaient pas les autorités. Au contraire des responsables comme Manassa, Tapo, et autres Gano “désorientent” carrément la population. L’évolution ne présage rien de bon, de grâce, il n’est pas tard.

    • N’oubliez pas le comportement de nos députés vendeurs de poulets qui votent tout sans rien comprendre et l’arrogance de sidibé issiaka le vieux jouisseur.

  7. – Lorsqu’on finira avec cette histoire de révision constitutionnelle, on s’en occupera du cas de ce fameux ORTM, qui non seulement bouffe nos impôts, mais reprime le contribuable en retour!

  8. Quand le directeur d’une chaîne nationale est un lèche-uc pourquoi s’étonner d’un tel traitement. Le pire c’est que cela devient flagrant. Heureusement que d’autres chaînes d’informations sont là pour informer l’opinion nationale. De toutes les manières il n’y a rien à attendre de cet outil de propagande et de telenovelas.

  9. Il n’y a pas une ” HAUTE AUTORITE de l’AUDIOVISUEL “, qui veillerait au traitement équitable du temps de paroles entre le camp du OUI et le camp du NON… ?
    Je trouve qu’en ce moment, il est accordé trop de place à cette histoire de révision constitutionnelle. Alors qu’il ne se passe pas un jour sans que de nos Jeunes se fassent tuer dans le nord du pays. Il y est consacré moins d’articles et de commentaires. Comme si l’opinion commençait à s’y habituer. Or, quand on s’habitue à quelque chose, aussi dramatique soit-elle on finit par moins y faire attention, moins y penser… ?
    On ne parle plus que de cette révision constitutionnelle. Comme si son adoption ou non allait régler tous les problèmes de notre pays. Il faudrait quand même raison gardée et arrêter d’abrutir l’opinion avec le tapage fait autour de l’adoption ou non de cette révision constitutionnelle… ?
    Peut-être qu’on a raison… Parce que pendant qu’on parle de cette révision, on oublie de parler de choses aussi importantes ( mais plus intéressantes ) pour le pays… ?

Comments are closed.