Transition au Mali : Une manifestation à Bamako pour demander sa prolongation

4

Le Mouvement des jeunes patriotes du Mali a tenu un meeting, le vendredi 13 août 2021, à la Bourse du Travail de Bamako pour demander aux autorités maliennes de prolonger la transition. « Nous demandons la prolongation de la transition pour permettre aux autorités de faire des reformes. Il n’est jamais tard pour organiser des élections », a souligné Camarade Mohamed Bill Traoré, Porte-parole du Mouvement des jeunes patriotes du Mali.

«Il faut prolonger la transition pour permettre au colonel Assimi GOÏTA de continuer son combat pour un Mali nouveau, stable et développé » ; « Pour la stabilité et la quiétude du Mali, nous demandons la prolongation de la transition », c’est entre autres ce qu’on pouvait lire sur les banderoles lors de ce meeting qui a regroupé des jeunes hommes et des jeunes femmes venus de divers horizons.

Tour à tour, les leaders du Mouvement des jeunes patriotes du Mali se sont succédé au pupitre pour demander la prolongation de la transition afin de permettre aux autorités de ramener la sécurité, de gérer le problème scolaire, de faire des reformes politiques et institutionnelles. « Nous demandons la prolongation de la transition pour permettre aux autorités actuelles de mettre les vrais jalons en place. Nous avons besoin des reformes politiques et institutionnelles, des reformes pour la bonne gouvernance », a souligné Camarade Mohamed Bill Traoré, Porte-parole du Mouvement des jeunes patriotes du Mali, non moins, porte-parole du Mouvement Yéréwolo débout sur les remparts.

Dans les jours à venir, dit-il, une correspondance sera adressée aux autorités pour leur demander de proroger la transition. Selon lui, ça ne sert à rien d’aller aux élections dans une insécurité qui sévit partout au Mali. A ses dires, avec cette insécurité, les candidats ne pourront pas battre campagne. Par ailleurs, il a invité les autorités de la transition à ne pas trahir le peuple malien. Ceci leur permettront, dit-il, d’avoir la confiance et le soutien du peuple. A l’en croire, leur mouvement n’est instrumentalisé par qui que ce soit. Il a demandé aux Maliens de se donner la main. « Même ceux-là qui sont en train de demander des élections, nous leur demandons de venir à notre côté afin qu’on puisse se donner la main pour sauver ce pays. Il n’est jamais tard pour organiser des élections », a conclu Camarade Mohamed Bill Traoré, Porte-parole du Mouvement des jeunes patriotes du Mali. Tous les autres intervenants, en l’occurrence Amadou Tiéba de KATI 24, abondent dans le même sens. Selon les organisateurs de ce meeting, le Mouvement des jeunes patriotes du Mali regroupe plusieurs organisations, dont le Mouvement des sauveurs de la Patrie (MSP).

Aguibou Sogodogo

 

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Il faut prolonger la transition pour permettre au colonel Assimi GOÏTA de continuer son combat pour un Mali nouveau […]

    Pardon. Pour mettre en œuvre le projet de société qu’il souhaite, dites lui plutôt de démissionner de ses charges transitionnelles pour se constituer candidat et chercher l’onction du véritable peuple à travers les urnes en toute légitimiste, qui n’a d’ailleurs mandaté personne pour demander une quelconque prolongation de transition en son nom. Sinon, c’est trop facile de prendre le pouvoir par les armes du contribuable.

    Pensées rebelles.

  2. La balle est dans le camp du president Assimi et Choguel. S’ils se laissent détourner par le cris des hyènes qui essayent de les effrayer de leur noble mission d’imposer le CHANGEMENT tant recherché mais toujours raté depuis 30 ans ….le peuple malien n’est pas dupe il verra leur résultat catastrophique qui consistera a remettre le pouvoir a ces mêmes criminels financiers! Par contre s’ils s’imposent contre ces malfaiteurs de la république ( en les mettant d’abord en prison pour leurs crimes), non seulement ils auront l’assistance divine le peuple sera 100% derrière eux (en combat) et personne au monde ne pourra les empêcher d’apponter un vrai changement au Mali. On ne peut pas écrire une page noble de l’histoire dans les hésitations…on ne doit pas avoir la moindre peur alors qu’on est du cote de la vérité et la justice. Ces tapages venant des ces criminels c’est créer assez de confusion et peur dans la fumée, afin d’effrayer le president Assimi et Choquel a abandonner leur projet de Changement et donc céder encore le MALI aux mêmes criminels pour les 20 as a venir! Cela sera la plus grande erreur de notre generation. Et je jour de Dieu si ces gens viennent au pouvoir par la pression de la soi-disant “communauté internationale” il n y aura un autre coup d’état dans 2 a 3 ans et avec une forme 10x plus radicale et résistant contre tout discours démocratique! Je prédis ce scenario sans hésitation!

    • La balle est dans le camp du president Assimi et Choguel. S’ils se laissent détourner par le cris des hyènes qui essayent de les effrayer de leur noble mission d’imposer le CHANGEMENT tant recherché mais toujours raté depuis 30 ans ….le peuple malien n’est pas dupe il verra leur résultat catastrophique qui consistera a remettre le pouvoir a ces mêmes criminels financiers!

      Hum… Ce n’est pas en galvaudant le mot “peuple” par répétition à tout bout de champ, qu’on acquiert la moindre légitimité de parler au nom du peuple. Le Mali compte près de vingt millions de citoyens… Dont chacun peut prendre ses desiderata pour la volonté populaire. Mais pour se revendiquer du peuple, il faut indéniablement passer par la case élection. Toute chose qu’aucun chauvinisme, même exacerbé ne peut changer. Fort heureusement !

      Pensées rebelles.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here