Amadou Koné, président du collectif des supporters des 14 clubs de ligue 1 : « C’est l’application de l’article 38 qui grandit notre football, tout le reste n’est que dilatoire »

1

Après avoir organisé un  meeting le 14 décembre 2015 pour l’application de l’article 38, le collectif a de nouveau tenu une assemblée générale le dimanche dernier sur le terrain de l’AS Réal de Bamako pour demander au ministre des Sports Housseini Amion Guindo  de faire appliquer les textes pour permettre le démarrage du championnat national 2015- 2016.

C’est en présence des présidents de  14  (quatorze) clubs  dont le tout nouveau président de l’AS Réal El hadj Seydou Sow,  des représentants  des ligues et  d’une foule de supporters  que le collectif des présidents des supporters  a tenu le dimanche dernier  une assemblée générale sur le terrain de l’AS Réal de Bamako.

Pour le président du collectif des supporters des clubs de ligue 1  Amadou Koné, malgré toutes les rencontres effectuées par  les présidents  des clubs, la situation n’a pas évolué quant à une éventuelle sortie de crise du football malien. Appelant le chat par son nom, il dira que c’est le ministre des Sports Housseini Amion Guindo  qui est en train de les diaboliser en faisant croire à l’opinion nationale qu’ils sont  les ennemis du football , mettant en cause leur sens de la patrie et de la nation. Selon le président du collectif des supporters des 14 clubs de ligue 1, c’est le ministre Housseini Amion Guindo dans ses interventions qui est en train de déformer le fond du problème essentiel qui est l’application de l’article 38.

A l’en croire, il a déclaré devant les députés que le seul bureau fédéral qu’il reconnaît est celui du général Baba. Et c’est ce même ministre qui laisse se développer un bicéphalisme sous ses yeux et ne fait rien pour y parer à cela.

« Nous sommes malgré nous les acteurs principaux d’une pièce théâtrale  dont nous ne sommes ni inspirateurs, ni auteurs » a-t-il laissé entendre. Tout en rappelant au ministre Housseini Amion Guindo que sur la planète foot,  les règles sont aveugles, Amadou Koné dira que les règles du football s’appliquent sans distinction entre le riche et le pauvre, entre le fort et le faible, entre la tête couronnée et le simple mortel, entre le grand et le petit et entre le noir et le blanc.

En termes concret dit-il, Platini et Blater ont été déchus de leurs fonctions, le Réal Madrid a été éliminé de la coupe du Roi et le Mali a éliminé le Bénin. Le président du collectif des supporters a invité le ministre à rendre le tablier à d’autres hommes  pouvant  relever le défi  et  le sport roi du Mali de l’arbitraire et du favoritisme.

Selon le doyen des supporters des 14  clubs de ligue 1, c’est l’application de l’article 38 qui grandit notre football et tout le reste n’est que dilatoire.

Terminant son discours par une série de questions portant sur la relégation ou pas des quatre clubs concernés, la reprise de la ligue de Bamako, les supporters des 14 clubs de ligue ont clamé haut et fort leur refus de voir les quatre clubs jouer les matchs du championnat national ligue 1orange et la non reprise de la ligue de Bamako.

Comme on le voit, tous les regards sont tournés vers  le ministre Housseini Amion Guindo reconduit dans ses fonctions afin qu’il prenne une décision.

                                                                                                                                        Almihidi  Touré

 

PARTAGER

1 commentaire

  1. “Après avoir organisé un meeting le 14 décembre 2015 pour l’application de l’article 38, le collectif a de nouveau tenu une assemblée générale le dimanche dernier sur le terrain de l’AS Réal de Bamako pour demander au ministre des Sports Housseini Amion Guindo de faire appliquer les textes pour permettre le démarrage du championnat national 2015- 2016.” EN APPLIQUANT LES TEXTES VOUS NE DEVEZ PAS VOUS ACCOQUINEZ AVEC LCBA ENCORE MOINS LUI PERMETTRE DE PARLER DE RESPECT DES TEXTES !

Comments are closed.