Athlétisme : Djénébou Danté de cœur avec les filles et jeunes femmes

0

La reine des pistes d’athlétisme, Djénébou Danté vient de se lancer dans le monde de l’humanitaire avec le lancement officiel des activités de son association. Parallèlement, l’ancienne championne du Mali des 400m Femmes prépare en quelque sorte son après-carrière.

 

C’est à l’Ecole nationale de Police que Djénébou Danté a procédé au lancement de 4D le jeudi 23 septembre. Un choix pas du tout fortuit pour cette fonctionnaire de la police nationale qui a bien pris soin de confier le parrainage de son évènement au président du club omnisports des Policiers, Abdoulaye Amadou Obanga, tandis que la présidente de la Fédération malienne d’athlétisme, Sangaré Aminata Kéita, enfilait le costume de marraine.

Intervenant dans le domaine de l’humanitaire, l’Association Djénébou Danté pour le Développement Durable (4D) s’emploie à sensibiliser les filles et les jeunes femmes maliennes à l’éducation, la santé ainsi qu’au numérique par le canal de l’athlétisme, un monde dans lequel la promotrice de l’association dispose d’un réseau large avec un carnet d’adresses étoffé. La démarche de l’ex-championne du Mali et médaillée d’Or des Jeux de la Francophonie 2017 consistera également à collecter des dons en équipements sportifs pour les couches ciblées pour leur permettre de poser les jalons d’un avenir radieux débridé d’embuches. Sa démarche passera aussi par l’organisation d’évènements annuels sur et hors stade. « Mon association est engagée pour les enfants notamment les filles et jeunes femmes pour les mobiliser à réaliser leurs rêves, les mobiliser pour le Développement Durable du Mali. Tout récemment, le sport est devenu un développement durable et mon association s’inscrit dans ce sens »a expliqué Djénébou.

Dans son élan de solidarité, l’association 4D sera soutenue par le programme de l’AFD et Paris 2024 qui l’a sélectionnée parmi les 16 projets africains pour incubation.

Subjugués par le projet 4D, la marraine aussi bien que le parrain de la cérémonie de lancement ont, d’une voix commune, lancé un appel fort à l’endroit de tout un chacun à accompagner l’ancienne championne du Mali afin de l’aider à porter haut et longtemps ce projet. « Il ne suffit pas de planter un arbre, il faut l’entretenir aussi. L’accompagnement de tout le monde est nécessaire »ont-ils dit.

Alassane CISSOUMA

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here