Conseil national électif de la fédération malienne de basket-ball : Qui pour succéder à Me Jean Claude Sidibé ?

1
Le Ministre des Sports, Jean Claude Sidibé
Le Ministre des Sports, Jean Claude Sidibé

C’est en principe ce week-end (28 et 29 avril) que se tiendront les travaux du Conseil national ordinaire de la Fédération malienne de basket-ball. Tous les regards seront braqués sur ces assises qui auront lieu à l’hôtel Laïco Al Farouk. L’enjeu, c’est bien la mise en place d’un nouveau bureau fédéral pour un mandat de 4 ans.

Pour le poste de président, d’ores et déjà plusieurs noms circulent, notamment l’ancien arbitre international de basket-ball, Moussa Touré et l’ancien président de la Ligue de basket-ball du district de Bamako, Sérigne Thiam. Selon nos informations, Moussa Touré se présente comme le candidat des anciens basketteurs. Malheureusement, ce dernier s’est éloigné de la scène depuis plusieurs années. Ce qui fait qu’il a de la peine à connaitre les nouveaux dirigeants sportifs de cette discipline.

Quant à Sérigne Thiam, il se présente comme le candidat pour le changement. Alors que du côté du bureau sortant, c’est la continuité, compte tenu des résultats enregistrés depuis l’élection de Me Jean Claude Sidibé, en mai 2014. Depuis sa nomination au poste de ministre des Sports, il a délégué ses pouvoirs au 1er vice-président Bachécou dit Sékou Doucouré. Aujourd’hui, beaucoup de gens se posent la question de savoir si Jean Claude Sidibé sera candidat à sa propre succession.

Pour le moment, aucune information n’a filtré. Mais 8 ligues sur 9 optent pour la continuité au sein de la Fédération. Elles l’ont fait savoir à travers des motions adressées au Secrétariat général de la Fédération.

Autre scénario, Fiba-Afrique n’est pas très favorable à la tenue de ce Conseil national électif en cette période. Selon nos informations, l’instance dirigeante du basket-ball africain dirigée par notre compatriote Hamane Niang veut un report de quelques mois. C’est dire qu’il est fort probable que la tenue de ce Conseil national puisse donc être ajournée.

ABH

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. par Pierrick Tillet

    Le week-end dernier, le président Trump a appelé l’ex-président Carter pour s’entretenir avec lui du problème chinois. Et voici les propos que Jimmy Carter tint en retour à Donald Trump :

    « Vous craignez que la Chine nous passe devant, et je suis d’accord avec vous. Mais savez-vous pourquoi la Chine est en train de nous dépasser ?

    J’ai normalisé les relations diplomatiques avec Pékin en 1979. Depuis cette date, savez-vous combien de fois la Chine a été en guerre avec qui que ce soit ? Pas une seule fois. Et nous, nous sommes constamment restés en guerre.

    Combien de kilomètres de chemin de fer à grande vitesse avons-nous dans ce pays ? Nous avons gaspillé 3 000 milliards de dollars en dépenses militaires. La Chine n’a pas gaspillé un centime pour la guerre, et c’est pourquoi elle est en avance sur nous dans presque tous les domaines.

    Et si on avait pris 3 000 milliards pour les mettre dans les infrastructures américaines, nous aurions un chemin de fer à grande vitesse. Nous aurions des ponts qui ne s’effondrent pas. Nous aurions des routes qui seraient maintenues correctement.

Comments are closed.