Coupe du Monde 2018 : l’Uruguay s’impose au finish face à l’Egypte

1
L'Uruguay de Godin a finalement raflé la mise face à l'Egypte
L'Uruguay de Godin a finalement raflé la mise face à l'Egypte

Pour ce deuxième match du groupe A, l’Egypte et l’Uruguay s’affrontaient à l’Ekaterinburg Arena. Au terme d’un match relativement équilibré entre les deux sélections, l’Uruguay rafle la mise en fin de match grâce à Gimenez.

Après l’avalanche de buts que nous a réservé le match d’ouverture entre la Russie et l’Arabie Saoudite (5-0), le deuxième match du groupe A se déroulait en début d’après-midi entre l’Egypte et l’Uruguay. Pour son entrée dans la compétition après 28 ans d’absence, la sélection égyptienne s’appuyait sur un traditionnel 4-2-3-1. Hector Cuper effectuait quelques surprises avec les titularisations d’El Shenawy dans les buts et de Warda sur le côté gauche. Mohamed Salah démarrait la rencontre sur le banc. Côté uruguayen, Oscar Tabarez optait pour un 4-4-2 avec le duo Cavani-Suarez en attaque. Les premières minutes s’avéraient équilibrées entre les deux formations. L’Uruguay tentait de monopoliser le ballon face à des Pharaons disciplinés tactiquement. Il fallait attendre la huitième minute pour entrevoir une première opportunité uruguayenne.

A l’entrée de la surface, Edinson Cavani décochait une belle frappe bien captée par El Shenawy. L’Egypte montrait le bout de son nez suite à un beau mouvement amorcé par Trezeguet qui combinait avec Mohsen. Mais le numéro 21 égyptien écrasait trop sa frappe (12e). Dans un match fermé, la sélection uruguayenne manquait d’ouvrir le score. Sur un corner tiré par De Arrascaeta le ballon passait devant tout le monde et arrivait sur Suarez seul devant El Shenawy. Mais l’attaquant du Barça ne cadrait pas sa frappe (24e). Les hommes d’Hector Cuper jouaient crânement leur chance. Suite à un excellent travail de Warda côté droit, Mohsen tentait la frappe en pivot mais cela n’inquiétait pas Muslera (26e). Face à l’excellente organisation égyptienne, l’Uruguay se cassait les dents dans le premier acte.

L’Egypte craque en fin de match

Dès le retour des vestiaires, l’Uruguay manquait d’ouvrir le score. A la réception d’un ballon mal renvoyé par la défense égyptienne, Edinson Cavani lançait Suarez dans la surface, mais le buteur uruguayen butait sur El Shenawy bien sorti (46e). L’Egypte perdait rapidement Hamed sur blessure, remplacé par Morsy (50e). Conscient que son équipe manquait d’ingéniosité, Oscar Tabarez effectuait un double changement. De Arrascaeta et Nandez cédaient leur place au profit de Sanchez et Rodriguez (59e). De son côté, Hector Cuper décidait de sortir Mohsen pour Kahraba (63e). Mohamed Salah la star égyptienne patientait toujours sur le banc. Dans un second acte pauvre en occasions, l’Egypte tentait de percer le coffre fort uruguayen. Trezeguet alertait Warda qui trouvait Fathy dont la frappe était bien captée par Muslera (72e). Dans la foulée, la sélection uruguayenne pensait prendre l’avantage. Sur une excellente remise de Cavani, Luis Suarez s’enfonçait dans la surface mais perdait son duel face à El Shenawy (73e).

Les Pharaons tentaient de désarçonner l’arrière-garde uruguayenne. Sur un excellent travail de Kahraba côté droit, le centre de l’attaquant égyptien était renvoyé dans les pieds d’Elneny qui voyait son piqué passer au-dessus (81e). L’Uruguay se montrait une nouvelle fois dangereuse par l’intermédiaire de Cavani. Suite à un ballon dans la surface, Luis Suarez remisait pour El Matador dont la frappe instantanée obligeait El Shenawy à détourner en corner (83e). Les hommes de Tabarez mettaient la pression sur les buts égyptiens en fin de match. Sur coup-franc, Edinson Cavani voyait sa frappe heurter le poteau d’El Shenawy (88e). Mais la sélection égyptienne allait craquer dans les ultimes secondes. Sanchez délivrait un excellent coup-franc pour Gimenez dont la tête mystifiait El Shenawy (1-0, 90e). Grâce à ce but, l’Uruguay lançait idéalement son Mondial.

Par footmercato.net – Publié le : 15/06/2018 – 15 h 55

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.