Djoliba Athlétique Club de Bamako : Les anciens prêts à sauver le club du chaos

0

Les anciens sportifs du Djoliba Athlétique Club de Bamako sont prêts à retirer le club des griffes de ceux qui n’aspirent qu’à le conduire vers le chaos, et de la descente en enfer amorcée depuis l’élection de l’actuel président Tidiane Médian Niambelé. Bourama Traoré dit Allah ka Boura, accompagné par plusieurs anciens joueurs du club de heremakono, a animé une conférence de presse le jeudi 13 Juin 2019 au carrefour des jeunes pour informer l’opinion sur les moult problèmes auxquels le club est confronté tout en annonçant qu’ils déploieront l’arsenal nécessaire afin de redresser la barre et de permettre au club de rayonner de plus belle sur le football malien.

Cette conférence de presse a pour objet d’informer la grande famille du Djoliba de la situation actuelle du club de leur cœur et de porter à la connaissance de l’opinion nationale et internationale de la gouvernance du club qui est catastrophique, a relaté Bourama Traoré. « Le Djoliba est en perte de repères et d’identité, depuis Octobre 2013 l’administration du football malien connait une grave crise, profonde et sans précédent. Cette crise a contribué à déchirer le tissu social du Djoliba » du mauvais fonctionnement des organes du club aux manques d’infrastructures sportives ainsi que la gestion opaque ont été dénoncées par l’ancien international Bourama Traoré. Révoltés contre le mépris de l’actuel bureau dirigé par Tidiane Niambelé à leur égard, Bourama Traoré et ses camarades comme Soumaila Traoré, Seyba Lamine Traoré, Oumar Guindo, Kader Gueye etc sont prêts à sauver le club du chaos et à le retirer des griffes de ceux qui n’aspirent qu’à vivre sur le dos du Djoliba. Bourama Traoré a prévenu qu’ils nourrissent des grandes ambitions pour ce club qui leur a tout donné et qu’au retour qu’ils comptent redonner au club de heremakono ses lustres d’antan, lui permettre d’occuper ce rang qu’il a toujours occupé. Le conférencier a regretté les suspensions des anciens joueurs comme Sadia Cissé, Issa Traoré dit  Lais le premier capitaine du club ainsi que Drissa Tamboura qui à ses yeux est inadmissible vu les sacrifices consentis par ces joueurs pour le rayonnement du Djoliba. « Ceux dirigent le club aujourd’hui n’ont rien fait de spécial que nous n’avons pour le Djoliba par contre la plupart d’eux vivent du club », regrette-t-il. Comme solution, Bourama Traoré et ses camarades ont une kyrielle de solutions afin de permettre au club de heremakono de briller à nouveau et d’enterrer la hache de guerre. Le vice président du Djoliba Mamadou Victor Diarra a invité les anciens joueurs du club à ne pas rester en marge mais de se rapprocher afin qu’ils puissent travailler main dans la main pour rassurer un avenir radieux à leur bien commun qu’est le Djoliba.

Moussa Samba Diallo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here