En voulant se rendre à niamey pour la CAN U20 : Avec un passeport périmé, le DTN Mohamed Magassouba empêché de voyager

3

Incroyable mais vrai ! Le directeur technique national, Mohamed Magassouba, non moins sélectionneur par intérim des Aigles du Mali, vient de parler de lui-même. Après la qualification aux demi-finales de la CAN juniors qui se déroule actuellement au Niger, les Aiglons du Mali avaient besoin d’un technicien pour renforcer le staff. Et on ne pouvait trouver mieux que le directeur technique national (DTN). Voilà pourquoi le ministre des Sports, Me Jean Claude Sidibé, n’a pas hésité pour lui accorder un billet d’avion afin qu’il puisse se rendre à Niamey. Et la présidente du Conor, Mme Daou Fatoumata Guindo dite Mimi voulait aussi en profiter pour faire d’une pierre deux coups, en confiant les équipements Airness de l’équipe et de l’encadrement technique à Mohamed Magassouba pour les amener au Niger. Donc, tout était prêt pour effectuer le voyage.

A la surprise générale, Mohamed Magassouba a été empêché de voyager. Raison évoquée : son passeport et sa carte d’identité sont tous les deux périmés… Même pas une simple carte Nina par devers lui ! Du coup, son voyage a été purement et simplement annulé. Et personne n’a pu effectuer le déplacement avec les équipements des Aiglons du Mali puisque le temps était trop juste. Heureusement, qu’ils ont décroché leur ticket pour la finale en battant le Nigéria lors de la demi-finale, mercredi.              

  El Hadj A.B. HAÏDARA

Fédération Malienne de Football : Mimi trébuche à l’escalier !

Comité de normalisation de la Femafoot
Mme Daou Fatoumata Guindo

Cette scène à l’air d’un film s’est produite, mercredi dans la matinée, au siège de la Fédération malienne de football. La présidente du Comité de normalisation, Mme Daou Fatoumata Guindo dite Mimi, a trébuché au niveau de l’escalier en voulant se rendre dans son bureau. Elle est tombée sur son genou. Tellement que cette action a surpris beaucoup de gens, personne n’a eu le temps de rire. Heureusement qu’il y a eu plus de peur que de mal. Mais, ce qu’il faut retenir, le fait de tomber n’est pas un bon signe. Cela prouve exactement que Mimi tend vers sa fin à la tête du Comité de normalisation de la Fédération.

On sait que son mandat prend fin, le 28 février, peut-être qu’il sera renouvelé pour un ou deux mois au maximum, le temps d’organiser seulement l’élection pour un nouveau Comité exécutif de la Fédération malienne de football.

                                                       

El Hadj A.B. HAIDARA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here