CHU Gabriel Touré : Nouvelle grève annoncée pour les 8, 9 et 10 février 2016

0

Le bras de fer engagé entre le comité syndical et la direction de l’hôpital Gabriel Touré se corse davantage. Le syndicat a, en effet, déposé, le 18 janvier 2015, un nouveau préavis de grève sur la table du gouvernement. « Face au refus du Directeur de L’hôpital Gabriel TOURE de recevoir les représentants des travailleurs pour discuter et trouver des solutions au calvaire des travailleurs, des malades et autres usagers de l’hôpital, le syndicat après avoir essayé en vain a travers une demande d’audience d’en discuter avec la Ministre de la Santé, n’a eu d’autre choix que déposer un préavis de grève de 72heures pour les 8, 9 et 10 février 2016. », explique le syndicat.

A l’hôpital Gabriel Touré, les travailleurs se plaignent de l’indifférence  de la direction de l’hôpital face aux multiples problèmes auxquels les malades et les employés sont confrontés. Pour se faire entendre, le comité syndical de l’hôpital Gabriel Touré a déposé un nouveau préavis de grève le 18 janvier 2016 de 72 heures (8, 9 et 10 février 2016) sur la table du gouvernement. Ce nouveau préavis de grève est motivé, selon le syndicat, par l’indifférence affichée par la Direction de l’hôpital Gabriel Touré face aux multiples sollicitations du Comité syndical à engager un dialogue franc pour la satisfaction de ses revendications et doléances et les constats de multiples manquements aux principes de bonne gestion à l’hôpital Gabriel Touré. Le syndicat dénonce, aussi, l’insuffisance et la dégradation croissante des outils de production et de prestation pour une meilleure prise en charge des patients à l’hôpital Gabriel Touré et le retard criard dans le paiement des ristournes et des primes de garde au CHU Gabriel Touré qui est le seul établissement à accuser un tel retard. Le Comité syndical se désole de l’indifférence  et du manque de réactivité de la direction de l’hôpital et du ministère de tutelle suite à leurs sollicitations afin de trouver des solutions idoines aux problèmes rencontrés par les travailleurs. Dans leur préavis de grève, le bureau exécutif du comité syndical décide d’aller en grève en cas de non-satisfaction des points de revendications suivantes: exécuter, en vue de leur extinction définitive, les différents protocoles d’accords signés entre le Département de la Santé et le Comité Syndical du CHU-Gabriel TOURE notamment celui de 08 septembre 2015 ; nommer les représentants du personnel au Conseil d’Administration du CHU — GT conformément à l’article 60 de la loi n°02-50 /AN —RM portant Loi hospitalière et l’article 7-4 du décret 06-189/PRM portant modalités d’organisation et de fonctionnement de l’Hôpital Gabriel TOURE et aussi en ampliation des résolutions issues de l’Assemblée Générale du 17 septembre 2015 convoquée et supervisée par la Direction de l’hôpital ; nommer un Régisseur de Recettes au Bureau des Entrées et assainir la gestion financière de l’hôpital ; recruter ou redéployer du personnel qualifié pour les soins intensifs au niveau des Services suivants : Pédiatrie, Réanimation Adultes, Service d’Accueil des Urgences.

Madiassa Kaba Diakité

 

PARTAGER