Front social: l’UNTM lève son mot d’ordre de grève

4

L’union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) a levé, le mardi 29 janvier 2019, son mot d’ordre de grève de 5 jours allant du 11 au 15 février 2019.

Cette levée du mot d’ordre de grève intervient après un accord trouvé avec le gouvernement sur 11 points de revendication et un accord partiel sur un point.

L’union nationale des travailleurs du Mali(UNTM) était en négociation avec le gouvernement sur ses 12 points de revendication, depuis le dépôt, le 17 janvier 2019, de son préavis de grève de 5 jours allant du 11 au 15 février 2019.

Après plusieurs jours de négociations, les deux parties ont trouvé un accord sur 11 points de revendication de l’UNTM et un accord partiel sur un point. Ce point  porte sur les accords de 2014 comprenant huit sous-points qui concernent, entre autres, les compressés, des partants volontaires à la retraite, les travailleurs de l’UMPP, la relecture des conventions sur les mines.

Satisfait de l’issue des négociations, la centrale syndicale a décidé, le mardi 29 janvier 2019, de lever son mot de grève de 5 jours, prévu du 11 au 15 février prochain.

Vu les concessions faites par le gouvernement au cours des négociations, on peut affirmer que la démonstration de force de l’union nationale des travailleurs du Mali(UNTM) à travers sa grève de 72h des 9, 10 et 11 janvier 2019 a  porté ses fruits.

Abdrahamane Diamouténé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Le dialogue est l’arme des forts comme on le dit. Il faut toujours privilégier le dialogue entre le gouvernement est les syndicats. Les grèves sont inutiles dans la mesure où on revient toujours trouver les solutions en se parlant clairement. C’est une très bonne nouvelles que le gouvernement et l’UNTM ait trouvé un terrain d’entente. Qu’il en soit ainsi pour tous les préavis de grève qui pointe à l’horizon. Ne perdons notre temps à des grèves inutiles car le Mali qui se reconstruit n’en a vraiment pas besoins.

  2. Sachez que la dignité n’a de sens que lorsque la valeur de l’homme peut l’élever vers une conscience qui lui inspire respect. Quand on veut creuser le puit de la trahison, il faut l’agrandir, car on peut se trouver dedans sachons raison garder quand le tout puissant décide que ton étoile doit briller, même l’obscurité a peur de sortir. Continuez votre vie tranquillement et attendez patiemment que votre heure de gloire sonne. Inch’Allah ça ira et notre maliba avancera avec tous ses fils et filles Mach’Allah

  3. C’est dommage de voir un régime qui se fiche pas mal de ses travailleurs dont la paupérisation est sans équivoque depuis toujours, et ce qui fait mal c’est que les ténors de ce régime sont sans nul doute des grands commis de l’état et des fonctionnaires, mais comme ils sont tous bien dotés, ils se fichent pas mal des autres travailleurs de ce pays. Mais nous restions certains qu’avec la situation désastreuse des travailleurs du Mali actuel, sans aucun changement de condition, un soulèvement populaire peut s’opérer contre le pouvoir en place. IBK a été bien conseillé en acceptant ces points de revendications actuelles de l’UNTM, pour la première fois nous disons bravo et bravo à notre cher Président qui préfère les bonnes conditions des seuls hommes et femmes autour de lui, c’est regrettable pour ce président et son entourage bizarres et très bizarres.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here