Mise en œuvre du volet de l’accord UNTM-Gouvernement sur le recrutement massif des jeunes : Le Cnj-Mali et la faitière des travailleurs accordent leurs violons

0

Afin de veiller à la mise en œuvre de l’accord signé entre le gouvernement et l’Union nationale des travailleurs du Mali (Untm) sur le volet portant le recrutement massif des jeunes (8000) par le gouvernement, l’Untm et le Conseil national de la jeunesse ont signé, le mardi dernier à la Bourse du Travail, un protocole de partenariat.

Dans l’accord signé entre le gouvernement du Mali et l’Untm récemment, un point essentiel avait provoqué la colère des jeunes. Il s’agit du rallongement de l’âge de départ à la retraite. Aussi, la faitière des jeunes avait-elle exprimé son mécontentement du fait qu’elle n’avait été consultée ni par le gouvernement ni par l’Untm, sur les propositions de cette dernière de recruter plus de 8000 jeunes. Après la mise au point faite à la jeunesse sur ces différents sujets par le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Formation professionnelle, qui a permis d’aplanir les positions, c’était autour de l’Untm de signer le mardi dernier, à la Bourse du travail, un protocole de partenariat avec la Cnj-Mali. Ce, sur le suivi de l’application de l’accord portant sur le recrutement massif des jeunes.

La signature du document est intervenue entre le président du Cnj-Mali, Souleymane Satigui Sidibé, et le secrétaire général de l’Untm, Yacouba Katilé.  Cet accord de partenariat, fau-t-il le rappeler, a été possible grâce aux bons offices d’un autre jeune, en la personne de Sarmoye Boussanga. C’est pourquoi, lors de la signature du document, toutes les parties lui ont rendu un hommage mérité.

Dans son intervention, le président du Cnj-Mali, Souleymane Satigui Sidibé, a salué le combat inlassable de l’Untm pour la défense des droits des travailleurs du Mali. Par contre, il a suggéré au secrétaire général de la faitière des travailleurs de faire en sorte que le recrutement massif puisse intervenir bien avant le rallongement de l’âge de départ à la retraite. Ce n’est pas tout. Il a révélé que le Cnj va exiger de la transparence lors du processus de recrutement des 8000 jeunes, comme énoncé dans l’accord entre l’Untm et le gouvernement.

Tout en remerciant le facilitateur, le secrétaire général de l’Untm a rappelé que la situation de l’emploi et surtout celui  de jeunes est complexe. Ainsi, il a ajouté que leur organisation, de sa création à nos jours, a toujours défendu les intérêts matériels et moraux des travailleurs, un combat qui se poursuivra, selon Katilé. Il a aussi affirmé, lors de cette rencontre, qu’il n’existe aucun lien de causalité entre le rallongement de l’âge de départ à la retraite et le chômage des jeunes. Cette cérémonie a pris fin par la signature du protocole de partenariat entre les deux parties.          

Kassoum THERA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here