Salaire et avantages des membres du comite militaire de suivi de la reforme des forces de défense et de sécurité : L’argent de l’effort de guerre y sera englouti ?

31 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

De qui se moque-t-on dans ce pays ? Cette question mérite d’être posée au regard des derniers développements dans notre pays. En effet, alors qu’on s’attendait de voir l’ex-putschiste, le capitaine Amadou Haya Sanogo, au front, le voilà revenir au-devant de la scène à Bamako, alors que le pays est en guerre contre les terroristes et les jihadistes. Même avec l’arsenal militaire français, il n’est pas parti au front.  

Capitaine Amadou Haya Sanogo

Capitaine Amadou Haya Sanogo

A la surprise générale des Maliens, l’ex-président du CNRDRE qui est devenu «l’enfant chouchou de la République» avec tous les privilèges qu’on lui accorde ces derniers temps, tout comme si le Mali de Dioncounda cautionnait le coup d’Etat perpétré contre la démocratie.

Privilèges empoisonnés pour mieux en découdre avec Sanogo ou pure réalité ?

En tout cas, les Maliens n’en reviennent pas, ils se croient dans un film de science fiction. Alors que la Nation brûle et que les militaires qui sont au front luttent contre la mort pour des miettes de primes, voilà qu’on fait à Bamako de l’ex-putschiste un roi. Après avoir été investi en grandes pompes comme président du Comité militaire de suivi de la reforme des forces de défense et de sécurité, le mercredi 13 février 2013, il vient, cerise sur le gâteau, d’avoir, par décret N°2013-043-P-RM du 22 janvier 2013, un salaire mensuel et avantages qui avoisinent 4 millions de nos francs.

En effet, ce décret dispose que Sanogo, en tant que président du Comité militaire de suivi de la reforme des forces de défense et de sécurité, aura droit à un salaire mensuel de 2.500.000 FCfa, une indemnité de responsabilité de 300.000 FCfa, une prime de sujétion pour risques de 250.000 FCfa , une indemnité de logement de 500.000 FCfa, une indemnité au titre de la consommation d’eau, d’électricité et de téléphone de 400.000FCfa ; soit au total, 3.950.000FCfa. Ce qui est exorbitant et que le Trésor public devra supporter.

A l’allure où vont les choses, l’on peut dire que le capitaine Sanogo n’a rien à envier à un prince. Paradoxalement, c’est au même moment qu’on demande à toutes les Maliennes et à tous les Maliens de participer à l’effort de guerre. Est-ce à dire que c’est l’argent de cet effort guerre qui servira à payer le capitaine Sanogo et ses compagnons? La question reste toute posée.

Sékou Coulibaly

SOURCE:  du   20 fév 2013.    

31 Réactions à Salaire et avantages des membres du comite militaire de suivi de la reforme des forces de défense et de sécurité : L’argent de l’effort de guerre y sera englouti ?

  1. kema

    Mr COULIBALY écoutez bien, toutes les vérités ne sont pas bonne à dire, évitez d’intox les paisibles population. Et période de guerre évitez d’écrire dans vos lignes mêmes bêtes comment peut on prendre l’argent de l’effort de guerre pour payer les primes du capitaine SANOGO et ses ccliquailles. Vous êtes capables de tout pour vendre vos journaux. Quelles hontes. Soyez sérieux sinon c’est la jeunesse qui va se lever contre vous.

  2. feda

    Pauvre MALI,tu ne mérites pas ça,qu’attend la jeunesse MALIENNE pour une nouvelle révolution pour achever celle de 91-92?
    L’avenir est sombre ,désolé mais c’est la vérité.

    Diango,Dioncounda,pourquoi avez vous maintenu ce CAPItaine ET SA STRUCTURE?l’histoire vous jugera.

    Encore une fois le peuple martyr du mali vient d’être humilié et trainé dans la boue.

    Comment ce pays est arrivé à manquer d’hommes courageux?

    Donnez le sabre de guerre aux FEMMES,elles vous indiqueront le chemin de l’honneur.

  3. kone issa

    POURSUIVRE OU SUIVRE:EN TOUT CA NOUS Y IRONT JUSQU’AU MOMENT OU L’ECLAIRE PARAITRA SUR LES FAITS SOMBRE DE NOTRE HISTOIRE.

  4. le temps jugera tout ce qui ont causé au MALI

  5. Tidiane

    C’est bien, très bien et même cool; la prochaine fois, demander nous encore de contribuer pour le salut de l’armée ou que le Mali n’a pas de moyen.

  6. J'ai honte

    Je regrette d’avoir contribue vraiment.
    Ce con de Sanogo me fait la honte. J’ai horeur de le voir.

  7. Gnousso

    Cela est une honte