Israël- Palestine : Un Poids deux mesures et, une tête contre 1027

0

La semaine dernière et plus précisément le mardi 18 octobre dernier, le monde entier a assisté à un évènement de taille au Proche Orient. Il s’agit de la libération du soldat Franco-israélien Guilal Shanit détenu depuis plus de cinq ans par le Hamas. De cette libération on peut retenir deux choses. La première concerne l’échange de 1027 têtes contre celle d’une seule personne, Guilal Shanit.

 La seconde est que nous avons tous assisté à un scénario plus que désastreuse pour l’humanité. Quand à comparer la vie d’un seul individu à celles de 1027 personnes cela dépasse toute imagination et sort du cadre du commun du mortel. Quant à dire que les êtres vivant sur la planète sont égaux, cela est un slogan qui n’a aucun fondement dans les considérations, surtout des considérations occidentales (européennes et américaines). Pour ne pas tourner au autour du mot : « La bêtise qui a été commise est trop grande ; mais que dire ?

De nos jours, personne ne l’aurait cru. Et c’est çà le prix réservé aux faibles. Bien que réclamant le respect des Droits humains, nous (s’agissent des couches faibles du système) sommes en train de payer le prix de notre faiblesse. Et de plus en plus qui se veut démocratique, nous assistons impuissamment au boycott des Droits de l’humanité par ces puissances européennes et américaines, qui ne cherchent que leurs intérêts. Pire encore, elles n’hésiteront pas à sacrifier des vies humaines dans le seul et unique but d’atteindre leurs objectifs. D’où cette logique : « d’un poids pour deux mesures ». Les occidentaux « Américains et Européens » les donnes sont claires : « monter au reste du monde, qu’ils sont et demeurent les seuls maîtres de la terre. Ils sont prêts à imposer leur dictat partout où ils jugent que cela est nécessaire. Un exemple plus récent : « Le cas de la Libye et de son désormais ex-guide Mouammar Kadhafi ». Chasser du pouvoir de force par Nicolas Sarkozy et ses alliés, et tué le jeudi 20 octobre dernier par les forces étrangères et leurs complices du CNT. Kadhafi a été privé de sa vie, uniquement à cause de ses prises de position  et surtout de son refus  de livrer le pétrole libyen aux occidentaux « Européens et Américains ». Mouammar Kadhafi a été aussi combattu et assassiné à cause de ses idées africanistes portant notamment, sur la création des Etats-Unis d’Afrique ; de la monnaie unique africaine et d’un fonds africain d’investissement.

Les occidentaux qui ne souhaiteraient pas l’Afrique se libérer de leurs joutes seraient prêts à tout moment à combattre tout leader africain qui nourrirait les mêmes ambitions ou développeraient les mêmes idéaux que Mouammar Kadhafi. Cela est connue de…

Alors comme cela, avec ces occidentaux qui ne se nourrissent que sur du sang des faibles, pourrait-on dire à qui le tour demain. Bien que personne d’entre nous ne peut prédire, ce qui va se passer demain dans un autre pays africain ? Mais, dans çà, nul doute que le bon Dieu qui voit tout çà pourrait donner dans des jours de réponses aux mauvais agissements de ses occidentaux. Des abus, il y en a eu assez en Afrique. Le constat est simple et unique : Face au plus faible, la raison du plus fort est toujours la meilleure. Eh bien nous africains du Nord, du Sud, de l’Est, de l’Ouest et du centre, nous devons prendre notre sort comme çà. Et notre manque de solidarité pourrait davantage nous coûter encore plus…

 

Par Zhao Ahmed A. Bamba


PARTAGER