Matériaux de construction pour maison : Les prix ont pris l’ascenseur

 

En cette période hivernale,  les prix des matériaux de construction ont pris l’ascenseur. Cette flambée est expliquée par l’augmentation des frais de  transport.

Il est devenu une habitude chaque  année  de constater pendant les mois d’août et de septembre une flambée du prix des matériaux de construction. Un phénomène qui s’explique par plusieurs causes. A en croire Lassine Sylla, gérant de la quincaillerie Faladié Sema, le transport a un impact direct sur la flambée des prix des matériaux de construction. L’année dernière, à la  même période, la tonne de ciment était de 1075OOFCFA contre 111000FCFA cette année, soit une augmentation de  35OO FCFA.

Selon Mme Traoré Joséphine Camara, vendeuse de sable à Yirimadio, pendant l’hivernage, l’exploitation du sable ainsi que du gravier n’est pas du tout facile en ces périodes de pluie car c’est avec la crue, l’extraction devient difficile. A cela, il faut ajouter  l’augmentation effrénée des taxes fixées par les mairies où se trouvent les carrières.

Pour Gaoussou cissé, entrepreneur à Sirakoro, « l’hivernage n’est qu’un prétexte pour les spéculateurs  car avec ou sans hivernage, les matériaux sont toujours chers, chaque fois  une augmentation de 1000 à 17500 FCFA ».

Toutefois, on constate que le fer n’a pas connu d’inflation. Ce qui nous a confirmé Hama Bah, de la quincaillerie Fraternité de Banakabougou,

Tout compte fait, l’Etat doit prendre des dispositions par rapport à ces spéculations dont les seules victimes sont la population.

 

Amara Traoré, stagiaire

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER