De quoi je me mêle ? / Kaf, à quand la commission lunaire biométrique ?

0

Les gens éculent leur rétine à chercher le croissant lunaire alors que Kaf, mon grand général pour lequel je voterai en 2012, qu’il soit candidat ou non, pourrait bien mettre en place, dès aujourd’hui, une commission lunaire biométrique. Personne ne lui reprocherait de se mêler de ce qui ne le regarde pas. Des messieurs qui portent au cou la machine Ravec, et à qui on aura fait boire avant de l’encre indélébile. Donc pas possible de voter et revoter. Pas possible de frauder.

Ou on a vu la lune ou on va faire dodo jusqu’au lendemain. Si elle est vue, c’est tout de suite déclaré sur les antennes de l’Ortm Pourvu qu’il y ait encore quelqu’un dans un mois car au rythme où le grand-frère nomme à Bozola… Sauf que bon, pour Salif Sanogo, il faut qu’on nous dise si c’est une nomination ou un limogeage. Mais bon revenons à notre sujet. Kaf, nommez une commission lunaire biométrique et puis les problèmes sont réglés sans le marabout de Wouro Modi, le pêcheur de Kobaka, les zyeuteurs à Sema Badala, le chasseur à Kolondiéba, le puisatier à Nioro, le chamelier à Kidal, tous ces Christophe Colomb du 29è jour qui sont pris comme témoins pour retarder d’un jour le carême ou avancer de vingt quatre heures la fête qu’on sent d’ailleurs à travers les abattages concertés de bœufs dans nos quartiers. Qui va payer sa viande et la manger dans quarante huit heures ?

C’est les trucs pour pressentir la veille du mois de carême  qui sont légion: les ulcères brusques du papa, les amygdales mal soignées du fiston, les angines du ministre, le palu du directeur. Sans compter – mais c’est un secret de famille que je vous livre- le truc du cousin agronome de Washington qui traîne à Bamako jusqu’à la veille du mois où  il reprend subitement l’avion pour revenir plus tard. Exactement le 29è jour du mois de carême. Avec son cure-dent, son chapelet et son tapis avec boussole orientée sur la Mecque.

Adam Thiam

 

PARTAGER