Affaire des 49 militaires : Libération des 3 femmes, un piège ?

7

En libérant les 3 femmes parmi les 49 militaires inculpés pour tentative d’atteinte à la sécurité de l’Etat, le Mali aurait-il mordu à un piège ? Il s’agit de la dépénalisation de l’affaire et la victimisation des 46 autres restants comme des détenus arbitraires au Mali dans les jours à venir.

 

Dans un communiqué de son Conseil national de Sécurité tenu cette semaine, la Côte d’Ivoire a décidé de saisir la Cedeao sur l’affaire des 49 militaires ivoiriens arrêtés au Mali. Par contre nous savons tous que le Mali est un pays souverain et un Etat de droit (dont la justice est indépendante du pouvoir politique). Par contre pourquoi la Cedeao va être saisie ? Et pourquoi, la sous régionale peut-elle s’insinuer dans une affaire qui relève de la souveraine d’un Etat ?

Une seule raison. Il s’agit bel et bien de la libération des 3 femmes militaires par le colonel Assimi Goïta comme l’a fait savoir le Chef de la Diplomatie malienne Abdoulaye Diop à Cotonou le jour de leur libération. Cela, sur fond humaniste, dit-il. Du moment où la justice avait été officiellement saisie et avait procédé à des inculpations dans l’affaire, quid était de laisser cette même justice aller jusqu’au bout et trancher en toute indépendance. Mais, le Mali a mordu au piège.

La partie du piège est que, si c’est le colonel Assimi Goïta qui a libéré les 3 femmes comme l’a dit officiellement, M. Diop à Cotonou, de ce fait, le colonel Assimi sera indexé d’être celui aussi qui détient les 46 autres et non la Justice malienne. Or nous savons tous que seule la justice a le droit de priver une personne de sa liberté.

Dans l’affaire des 49 militaires, la Justice malienne aurait perdu la face en acceptant une libération qui n’a pas respecté la procédure pénale au Mali, selon plusieurs juristes. Et aussi les déclarations officielles, du ministre Diop attestant que c’est le Président de la transition qui a libéré les 3 femmes pour humanisme.

Alors, que nul ne soit étonné dans les jours à venir, de voir les 46 militaires détenus au Mali, être déclarés comme des détenus arbitraires et pire, voir le Mali condamné à libérer et sous astreinte. A rappeler que pour acquérir ce privilège et avantage de Droit en sa faveur, la Côte d’Ivoire a activé toutes sortes de négociations via toutes les voies diplomatiques, religieuses et sociales.

 

Koureichy Cissé

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. To release Ivory Coast three female soldiers is under total circumstance well within what we expect of brotherly Negroid Africans. It have no influence on management of 46 males Ivory Coast soldiers that are still within Malians government custody. Those who seek to cause confusion concerning issue are people who focus at creating unnecessary chaos. Maybe they work for NATO france.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  2. @Cisse, les gens peuvent penser ou agir comme ils veulent mais ce geste était purement humanitaire et meme en justice l’humanitaire existe, mais quand on a devant soi des gens écervelés comme Allassane Ouattara il faut s’attendre à tout et à n’importe quoi! Une honte est cet Alassane Ouattara et un enfant maudit de l’Afrique au service de ses maitres blancs dans la maudite France!!

  3. Tres bonne analyse. Mais comment voulez-vous que des bidasses qui sont illegitimes et illegaux aient un esprit legal et tres clair.
    Bientot la cedeao et l’onu vont déclarer le mali comme un etat voyou.

  4. Kinguiranke le dérangé
    L’affaire là révèle,comme on s’en doutait,qu’ASSIMI GOITA n’a pas de pouvoir,que des personnes tapis dans l’ombre dirigent le Mali
    ASSIMI GOITA a donné son accord pour la libération des 46 militaires ivoiriens,mais les vrais détenteurs du pouvoir se sont opposés.
    En fait,une MAFIA INSTALLÉE qui se maintient par des crises pour cacher la vraie réalité.
    Mais l’odeur nauséabonde est de plus en plus forte.
    Elle commence à étouffer c’est-à-dire que l’insécurité qu’on nous cache par des campagnes que l’armée malienne monte en puissance commence à inquiéter un grand nombre de maliens.
    Très bientôt tous les discours larmoyants indexants la France seront inaudibles.
    QUAND ON DÉCIDE DE CHASSER L’ARMÉE FRANÇAISE,C’EST QU’ON A LES MOYENS DE CONTRER LES ÉLÉMENTS QU’ELLE VA AIDER À PRENDRE DES TERRITOIRES AU NORD DU PAYS POUR DISCRÉDITER LES COLONELS COMME ELLE EN A FAIT À ATT.
    Autant les maliens ont fini par écouter les sirènes des assoiffés de pouvoir qui accablent ATT autant ils vont finir,confrontés à des morts quotidiennes et la pauvreté indescriptible,par écouter les sirènes qui sifflent quotidiennement sur ASSIMI GOITA.
    Les personnes tapis dans l’ombre vont disparaître pour laisser ASSIMI GOITA seul face à ses ennemis.

  5. Cisse, les gens peuvent penser ou agir comme ils veulent mais ce geste était purement humanitaire et meme en justice l’humanitaire existe, mais quand on a devant soi des gens écervelés comme Allassane Ouattara il faut s’attendre à tout et à n’importe quoi! Une honte et un enfant maudit de l’Afrique au service de ses maitres blancs dans la maudite France!!

    • Je pense que cet esclave de fils de pute guiranke’ fait partie de cette “MAFIA INSTALLÉE qui se maintient par des crises pour cacher la vraie réalité”.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here