Attaque du camp militaire de Dioura : une vingtaine de soldats tués

0

Le camp militaire de Dioura a été la cible d’une attaque terroriste, le dimanche 17 mars, à l’aube. L’armée malienne n’a pour l’instant pas donné de bilan, mais selon certaines sources plus d’une vingtaine de militaires auraient perdu la vie. Les assaillants ont également emporté des véhicules et des munitions. L’attaque selon des sources sécuritaires porte la marque de Moussa Diarra, un colonel déserteur de l’armée malienne.

Ministère des Affaire étrangères : le SYLTAE en grève de 72 heures

Les travailleurs du ministère des Affaires étrangères observent une grève de soixante-douze heures depuis le lundi. Le SYLTAE demande l’adoption par le gouvernement du projet de statut du corps diplomatique et consulaire du Mali et la relecture du décret n°05-0464/P-RM du 17 octobre 2005 fixant la valeur du point d’indice de traitement du personnel occupant certains emplois dans les missions diplomatiques et consulaires du Mali. La grève, selon une source syndicale, est largement suivie.

Hôpital Gabriel Touré : impossible de faire une intervention chirurgicale

Le bloc opératoire de l’hôpital Gabriel Touré est fermé depuis quelques jours à cause de l’absence de matériel. Les travailleurs estiment être dans l’incapacité de travailler. Selon un médecin, l’appareil de monitoring ou d’anesthésie (l’appareil qui sert à insuffler de l’oxygène) se met constamment en panne au cours de l’intervention chirurgicale. La table d’opération n’existe également que de nom. Les médecins promettent de fermer la salle aussi longtemps que nécessaire. C’est dans ces conditions que l’Etat du Mali a proclamé la gratuité des premiers soins. «Une aberration», estime le praticien de santé.

Produits de première nécessité : le prix du riz sera en baisse à partir d’avril

Conformément au protocole d’accord signé entre le gouvernement et l’Union nationale des travailleurs du Mali, le riz brisure importé sera vendu à 350 Fcfa le kilogramme à compter du 1er avril. Un cahier des charges sera signé dans les jours à venir entre le gouvernement et les vendeurs de céréales.

Comité de suivi de l’Accord : la CMA suspend sa participation

La Coordination des mouvements de l’Azawad suspend sa participation au comité de suivi de l’Accord, en réaction à l’arrêté n°532 MDAC du 8 mars portant création des bataillons d’unité spéciale (B-US) dans les régions de Gao, Kidal et Ménaka. Dans une correspondance adressée au ministre de la Cohésion sociale, de la Paix et de la Réconciliation nationale, la CMA affirme n’avoir pas été consultée dans la prise de cette décision.

Rassemblées par SoraBanaSanu/Cheick BougountaCissé

Source : Le Wagadu

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here